Le secteur canadien du jeu vidéo poursuit son essor, renforçant son importance au sein de la nouvelle économie

TORONTO, le 16 nov. 2015 /CNW/ - Le secteur canadien du jeu vidéo a connu une année record en 2014, poursuivant une croissance fulgurante qui prouve bien sa place essentielle dans la nouvelle économie numérique du Canada. Ces révélations font partie d'un nouveau rapport économique publié aujourd'hui par  l'Association canadienne du logiciel de divertissement (ALD) sur le secteur canadien du jeu vidéo. 

Les nouvelles données indiquent qu'il y a actuellement 472 studios en exploitation au pays, soit 143 de plus qu'en 2013. Elles indiquent aussi que, d'un océan à l'autre, plus de 20 400 personnes ont un emploi direct dans le secteur du jeu vidéo, ce qui représente une augmentation de 24 % par rapport à 2013. La contribution du secteur du jeu vidéo au PIB du Canada a aussi atteint 3 milliards $ par an en 2015, soit une augmentation impressionnante de 31 %.

« Le secteur canadien du jeu vidéo joue un rôle positif et essentiel dans notre économie, a indiqué Jayson Hilchie, président et chef de la direction de l'ALD. Il s'agit d'un secteur employant des jeunes à l'esprit créatif, hautement qualifiés et très bien rémunérés; il montre comment le Canada peut créer des emplois et de la prospérité, exporter ses œuvres dans le monde entier et, finalement, jouer un rôle de premier plan dans la nouvelle économie de l'avenir », a-t-il ajouté.

La croissance affichée en 2014 est due principalement à l'innovation du secteur du jeu vidéo, notamment le lancement d'une nouvelle génération de consoles sur le marché, mais aussi à d'autres facteurs comme la sortie d'importants jeux à succès canadiens, l'explosion continue de l'intérêt pour les jeux pour appareils mobiles (qui ont représenté 65 % de tous les projets réalisés en 2014), ainsi qu'à un climat d'affaires positif pour les développeurs de jeux vidéo dans la plupart des provinces canadiennes. 

Pour les entreprises, les perspectives d'avenir demeurent positives, plusieurs d'entre elles prévoyant que le taux de croissance se poursuive au cours des deux prochaines années. En fait, on estime qu'il faudra combler 1 377 postes dans les domaines techniques et créatifs au cours des 12 à 24 prochains mois.

« Trouver des employés qualifiés et expérimentés dans les domaines de la programmation, du design de jeux, de l'analyse des données et de l'animation artistique demeure un défi, du fait que notre croissance dépasse la disponibilité de l'expertise au pays, a poursuivi M. Hilchie. Il y a là une occasion, tant pour le secteur que pour le gouvernement, de trouver des solutions à long terme à la question du développement de compétences numériques au sein de notre main-d'œuvre ainsi que des solutions à plus court terme à la question de l'engagement de travailleurs qualifiés à l'étranger pour le transfert de techniques et de compétences novatrices. »

Il y a actuellement 24 grands studios de développement de jeux au Canada (comptant chacun plus de 100 employés) et, ensemble, ils représentent 89 % de tous les emplois du secteur au pays. Le Québec représente maintenant un peu plus de la moitié du secteur canadien, avec 10 850 employés à plein temps, soit 53 % de tous les employés du pays, la vaste majorité travaillant dans 14 grands studios de la province. Les deux autres principaux acteurs du Canada sont la Colombie-Britannique et l'Ontario, représentant 27 % et 12 % du total des emplois respectivement. La croissance du nombre des studios en exploitation a lieu surtout dans la catégorie des « micro-studios » (avec moins de quatre employés) du pays, ce qui montre bien la culture positive des entreprises en démarrage, essentielle à un secteur axé sur la propriété intellectuelle.   

L'ALD s'est adjoint les services de Nordicity pour réaliser une étude aussi complète que possible du secteur canadien du jeu vidéo. Nordicity a reçu des réponses de 123 entreprises interrogées et à interviewé des experts du secteur et du gouvernement. Vous trouverez le rapport complet à l'adresse suivante : www.theESA.Ca.

L'ALD est le porte-parole du secteur canadien du jeu vidéo.  En injectant 3 milliards de dollars dans l'économie du Canada, l'ALD travaille pour le compte de ses membres pour leur assurer un milieu juridique et réglementaire favorable au développement à long terme du secteur canadien des jeux vidéo. Les membres de l'Association regroupent les plus grands développeurs et éditeurs de logiciels interactifs du pays, entre autres Electronic Arts, Ubisoft, Activision Blizzard, Microsoft Canada, Nintendo du Canada, Sony Computer Entertainment, Disney Interactive Studios, Other Ocean, Glu, Take Two Interactive, Warner Bros. Interactive Entertainment, DeNA, Ludia, Silverback Games, Square Enix, Relic Entertainment, Roadhouse Interactive, United Front Games et Gameloft, ainsi que les distributeurs Solutions 2 Go et Team One Marketing

SOURCE Entertainment Software Association of Canada

Renseignements : ou pour planifier une entrevue, veuillez communiquer avec : Julien Lavoie, vice-président des Affaires publiques, ALD, jlavoie@theESA.Ca ou 416-620-7171 poste 248 ou (c) 647-860-1841

RELATED LINKS
http://www.theesa.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.