Le secteur automobile sur le chemin de la reprise en 2010, selon Études
économiques Scotia

TORONTO, le 29 déc. /CNW/ - Une reprise cyclique des ventes d'automobiles à l'échelle mondiale a commencé au printemps 2009 et prendra de l'ampleur au cours de la nouvelle année, selon le dernier rapport Marché mondial de l'automobile d'Études économiques Scotia. Les marchés émergents de la Chine, de l'Inde et du Brésil seront en tête de la reprise. Cela dit, certains marchés établis enregistreront eux aussi des gains en 2010; l'incontournable marché américain affichera notamment une croissance de plus de 10 %.

"Les ventes d'automobiles à l'échelle mondiale continuent d'être soutenues par la multitude de mesures incitatives fiscales et financières mises sur pied de façon synchronisée. Ces mesures ont généré une reprise économique d'envergure mondiale, contribuant notamment à améliorer le secteur du crédit automobile partout dans le monde", a indiqué Carlos Gomes, économiste principal, Études économiques Scotia. "En fait, nous évaluons que les prêts automobiles sur les principaux marchés ont atteint un creux au premier trimestre de 2009, puis ont connu une progression constante parallèlement au dégel des marchés mondiaux du crédit et à la diminution des taux d'intérêt."

Selon le rapport, un meilleur accès au crédit et le retour d'une croissance de 3 % de l'économie mondiale permettront aux ventes d'automobiles de regagner en 2010 la moitié du terrain perdu au cours des deux dernières années, ouvrant la voie à des volumes de vente record en 2011.

Les achats d'automobiles aux États-Unis ont contribué à renverser la tendance baissière des ventes : les volumes se situent au-dessus du niveau de l'an dernier depuis le mois d'août et une timide reprise économique se dessine.

"À partir de maintenant, la hausse des salaires, une hausse de la demande comprimée et le fait que les véhicules neufs sont plus abordables que jamais auront pour effet de stimuler l'achat d'automobiles", a déclaré M. Gomes. "Dans le secteur privé, la rémunération progresse depuis avril 2009 et les demandes de prestations d'assurance-chômage sont à leur niveau le plus bas depuis septembre 2008. L'augmentation des prix des automobiles d'occasion, supérieurs de 19 % à ceux de l'an dernier, encouragera également certains ménages à remplacer leur véhicule vieillissant."

La mise à la ferraille de véhicules est un catalyseur de ventes particulièrement important au Canada : elle sera à l'origine de l'achat de 1,53 million d'unités en 2010, une hausse par rapport à cette année alors que ce chiffre était de 1,45 million.

"En moyenne, 7 % du parc automobile est remplacé chaque année au Canada", a expliqué M. Gomes. "Toutefois, le taux de mise à la ferraille a chuté à moins de 6 % en 2009, le ralentissement économique ayant incité les Canadiens à se serrer la ceinture et à retarder un changement de véhicule.

"Des perspectives économiques plus favorables ont récemment fait augmenter la confiance des ménages canadiens à un niveau plus de 50 % supérieur au creux où il se trouvait à la fin de 2008, encourageant de nombreuses personnes à rendre de nouveau visite aux concessionnaires automobiles", a ajouté M. Gomes.

La Chine est devenue le plus important marché de l'automobile au monde en 2009, déclassant les États-Unis au chapitre des ventes. En Chine, les ventes d'automobiles ont bondi de plus de 40 %, se chiffrant à 7,3 millions d'unités en 2009, favorisées par des mesures incitatives établies par le gouvernement. Parmi ces mesures, citons une réduction de la taxe de vente, laquelle est passée de 10 % à 5 %, pour les petits véhicules peu énergivores avec un moteur de moins de 1,6 litre. Les mesures incitatives gouvernementales, le revenu des ménages en hausse et un faible taux de pénétration feront grimper les ventes de 20 %, soit à près de 9 millions d'unités, en 2010.

En Inde, les ventes d'automobiles ont atteint le nombre record de 1,4 million d'unités en 2009, ayant affiché une hausse rapide pendant la seconde moitié de l'année, alors que la croissance du PIB connaissait son rythme le plus rapide depuis le début de 2008 et que l'accès au crédit s'est amélioré. Traditionnellement, environ 80 % de tous les achats de véhicules en Inde nécessitaient un financement. Toutefois, le resserrement du crédit à l'échelle mondiale a entraîné une réduction considérable des prêts automobiles jusqu'au début de 2009.

"Le financement automobile a repris ces derniers mois et, combiné à la chute des taux d'intérêt, il représente maintenant environ 75 % du volume général en Inde", a conclu M. Gomes. "Les perspectives de fortes croissances au chapitre des ventes ont incité les principaux constructeurs automobiles étrangers à augmenter leur présence en Inde."

Études économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

SOURCE Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements : Renseignements: Carlos Gomes, Études économiques Scotia, (416) 866-4735, carlos_gomes@scotiacapital.com; Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, (416) 933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.