Le SCEP déplore la fermeture de l'usine de meubles Berkline, à Anjou

MONTRÉAL, le 17 sept. /CNW Telbec/ - Michel Handfield, président de la section locale 145 du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) et Laurent Lévesque, représentant national au SCEP, déploraient, cette semaine, la fermeture d'une autre manufacture. En effet, le centre de fabrication de meubles rembourrés de Montréal de l'entreprise américaine Berkline, annonçait, vendredi dernier, la fin de ses activités avant la fin de 2009, mettant ainsi fin à l'emploi de 82 personnes.

"Le SCEP et de nombreuses autres organisations syndicales ont passé les dernières années pendus à la sonnette d'alarme, sommant les gouvernements d'intervenir afin de freiner la disparition accélérée de notre industrie manufacturière. Les petites interventions à la pièce n'auront rien réglé et c'est ce qui fait que les pertes d'emplois, dans ce secteur, se comptent par centaines de milliers", déplore Laurent Lévesque.

Pour sa part, le président de la section locale 145 a mis l'accent sur l'importance de soutenir ces travailleurs et travailleuses aux prises avec une fermeture. "Ces gens qui perdent un emploi qu'ils occupaient depuis des décennies, pour plusieurs d'entre eux, se retrouvent démunis devant un marché de l'emploi en constante évolution. Ils devront se tailler une place ailleurs, ce qui n'est pas nécessairement simple. Il ne faut pas oublier également que c'est un réseau social et tout un ensemble d'habitudes de vie qui s'effondrent. Nous allons évidemment mettre toutes nos énergies pour soutenir nos membres en ces moments difficiles", a commenté M. Handfield.

L'usine de meubles rembourrés Berkline était située dans l'arrondissement Anjou et opérait depuis plusieurs décennies. La majorité de ses salariés lui ont offert plus de 20 ans de service. Cette fermeture déplorable, justifiée par un rapatriement des opérations vers les États-Unis, est évidemment le résultat direct de la baisse de commandes dans les entreprises nord-américaines et aussi des importations en provenance de l'Asie. Berkline a déjà précédé à près de 3000 mises à pied aux États-Unis.

Le SCEP représente près de 50 000 membres au Québec et plus de 140 000 au Canada.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, représentante nationale, (514) 916-7373; Source: Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.