Le rôle essentiel des écoles pour promouvoir une vie active et saine auprès des jeunes Canadiens

OTTAWA, le 1er nov. 2016 /CNW/ - Presque un tiers des enfants et des jeunes canadiens sont en surpoids ou obèses, tandis que seulement 9 % des 5 à 17 ans suivent la directive qui préconise de pratiquer quotidiennement 60 minutes d'activité physique d'intensité modérée à vigoureuse, au moins six jours par semaine.

Le nouveau rapport préparé par l'Alliance canadienne pour des soins de santé durables du Conference Board du Canada indique que les écoles, en particulier dans l'enseignement primaire et secondaire, sont l'endroit idéal pour aider les enfants et les jeunes à modifier leur comportement en matière d'activité physique.

« L'inactivité physique et la sédentarité sont de grands contributeurs des maladies chroniques, et les enfants du Canada passent de plus en plus de temps assis, soit en classe soit chez eux devant un écran, a déclaré Thy Dinh, directrice, Économie de la santé, Conference Board du Canada. Notre rapport montre que les écoles jouent un rôle important pour aider les enfants à adopter des habitudes de vie saine et active très tôt dans leur vie. »

Faits saillants

  • Seulement 9 % des 5 à 17 ans suivent la directive qui préconise de pratiquer quotidiennement 60 minutes d'activité physique d'intensité modérée à vigoureuse au moins six jours par semaine.
  • Augmenter la pratique de l'activité physique nécessite notamment de changer le programme d'éducation physique, d'instaurer des pauses actives en classe, d'adopter un mode de transport actif entre l'école et le domicile, et de modifier les aires de jeux.
  • Les écoles font de plus en plus en plus la chasse au temps d'écran, dans le cadre d'un vaste effort visant à réduire la sédentarité.

Le rapport, résumé en français sous le titre Aller de l'avant : Interventions en milieu scolaire pour réduire l'inactivité physique et la sédentarité, indique que les ajouts ou les changements apportés au programme d'éducation physique sont les moyens les plus efficaces pour augmenter l'activité physique chez les enfants et les jeunes, et propose des recommandations sur la manière dont les écoles peuvent aider ceux-ci à modifier leur comportement.

Voici quelques-unes des recommandations faites aux écoles :

  • Programme d'éducation physique : Les politiques en matière d'éducation physique varient considérablement dans tout le Canada, et seuls quelques provinces et territoires ont fixé des exigences quotidiennes. L'intégration de l'activité physique dans le programme d'études, notamment en adoptant de nouvelles méthodes d'enseignement (p. ex. jeux axés sur l'activité physique et les solutions tactiques), a démontré son efficacité pour augmenter l'activité physique quotidienne.
  • Pauses actives en classe : La prise de pauses actives entre deux leçons ou au milieu d'une leçon s'est avérée avoir une forte incidence sur l'augmentation de l'activité physique. Cette mesure à faible coût et peu contraignante n'augmente pas le temps de préparation de l'enseignant et ne réduit pas le temps consacré aux matières essentielles du programme d'études.
  • Modes de transport actifs : L'utilisation de la marche ou du vélo pour effectuer les trajets entre l'école et le domicile peut augmenter les niveaux d'activité physique des enfants. Ces pratiques peu coûteuses peuvent être appliquées avec divers niveaux de ressources. Cependant, elles tendent à être plus efficaces chez les enfants d'un certain âge qui résident à une distance sécuritaire de l'école.
  • Aires de jeux modifiées : La modification des infrastructures des aires de jeux et l'accroissement du nombre d'équipements amovibles augmentent significativement l'activité physique pendant la récréation. Cependant, les aires de jeux modifiées, bien qu'efficaces à court terme, peuvent être coûteuses ou perdre l'attrait de la nouveauté à long terme.
  • Temps d'écran : Dans le cadre d'un vaste effort pour réduire la sédentarité, des initiatives visant à diminuer le temps passé devant un écran pourraient être intégrées dans le programme scolaire.

Il n'existe pas de solution universelle au problème, et les initiatives doivent tenir compte des capacités, des ressources et des caractéristiques démographiques de chaque milieu scolaire et encourager la participation active des parents ou des éducateurs.

La série de recherches Aller de l'avant : Vie saine et active au Canada de l'Alliance canadienne pour des soins de santé durables du Conference Board du Canada comprendra plusieurs notes d'information visant à dresser la liste des interventions économiques, évolutives et durables pour promouvoir l'adoption de modes de vie plus sains et actifs. Le but de cette étude est de combler les lacunes dans les connaissances et les pratiques, en plus d'inciter les pouvoirs publics, les employeurs et l'ensemble de la population canadienne à travailler à la promotion de modes de vie sains et actifs.

Les gouvernements de palier fédéral, provincial et territorial (sauf le Québec) souhaitent recevoir l'avis des parents, des professionnels, des entreprises, des organisations sans but lucratif et des autres Canadiens afin d'éclairer son processus visant à élaborer un cadre sur l'activité physique. Veuillez répondre au questionnaire en ligne avant le 11 novembre 2016, et le communiquer à toute personne qui souhaiterait participer à ce processus de consultation.

Participez au webinaire du 8 décembre 2016 intitulé Stopping Sedentary School Kids: Getting Kids to Move More and Sit Less durant lequel Thy Dinh parlera de l'activité physique en milieu scolaire et des interventions pour lutter contre la sédentarité qui sont peu coûteuses et applicables à l'ensemble du Canada.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada



Renseignements : COMPLÉMENT D'INFORMATION : Natasha Jamieson, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 307, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice, Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

RELATED LINKS
http://www.conferenceboard.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.