Le risque de collision sur les pistes, un enjeu de la Liste de surveillance, en cause dans un événement survenu en août 2014 à l'aéroport international de Winnipeg

WINNIPEG, le 21 déc. 2015 /CNW/ - La question du risque de collision sur les pistes, qui figure sur la Liste de surveillance du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), a ressurgi aujourd'hui alors que ce dernier publiait son rapport d'enquête (A14C0112) sur une incursion sur piste en août 2014 à l'aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg, au Manitoba. Il n'y a eu aucun blessé ni dommages à l'aéronef ni à la propriété de l'aéroport.

Le 4 août 2014, le contrôleur sol de l'aéroport international de Winnipeg a transmis à l'équipage du DHC-8 de WestJet Encore Ltd. l'autorisation de circuler par la piste 31 jusqu'à une position à l'écart de la piste 36. L'équipage du DHC-8 a accusé réception de l'instruction d'attendre à l'écart de la piste 36. Le contrôleur de la tour a ensuite remarqué que le DHC-8 avait pénétré la zone protégée de la piste 36 à l'intersection de la piste 31. Le contrôleur de la tour a alors donné l'instruction à un Boeing 737 de WestJet, qui se trouvait en approche finale de la piste 36, d'effectuer une remise des gaz. Le Boeing 737 a effectué la remise des gaz conformément aux instructions, et s'est ensuite posé sans autre incident.

L'enquête du BST a révélé que la ligne d'attente à l'écart peinte sur la piste 31 était largement effacée et qu'il en manquait 123 pieds. L'équipage du DHC-8 cherchait activement la ligne d'attente à l'écart, car celle-ci constituait la principale référence de point d'attente, et il réduisait la vitesse de l'aéronef. Il n'a pas vu la ligne, et a immobilisé l'aéronef à l'intérieur de la zone protégée de la piste. L'enquête a également permis de conclure que les inspections quotidiennes de l'aéroport n'ont pas relevé l'état d'effacement de la ligne d'attente, de sorte que la position d'attente a continué d'être utilisée. En outre, l'orientation des panneaux de point d'attente était optimale pour le trafic circulant sur la piste 31, ce qui a probablement contribué à empêcher les pilotes de repérer la ligne d'attente à l'écart.

Les risques de collisions sur les pistes sont reconnus comme l'un des risques pour le système de transport du Canada et figurent sur la Liste de surveillance 2014 du BST. Le Bureau demande que de meilleures façons de procéder et des systèmes anticollision améliorés soient mis en place dans les aéroports canadiens.

Après l'événement, Winnipeg Airport Authority Inc. (WAA) a repeint la ligne d'attente à l'écart sur la piste 31 qui était effacée et a rajusté l'alignement des feux de protection de piste. WAA a également mis en place de nouvelles procédures pour les inspections de remise en service des pistes, ainsi qu'un logiciel de suivi des inspections qui contient des listes de vérification et des intervalles pour les inspections.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.


 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.