Le retour à l'équilibre de l'économie canadienne favorise la solidité des marchés immobiliers au pays

La stabilité du marché immobilier procure un abri sûr aux épargnants aux prises avec des marchés financiers volatils

Le secteur demeure une priorité des partis et des électeurs dans le cadre des élections fédérales

TORONTO, le 14 oct. 2015 /CNW/ - Au troisième trimestre de 2015, l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage¹, diffusée aujourd'hui, indique que le prix des maisons a enregistré des gains allant de modérés à solides par rapport à l'an dernier et ce, sur la plupart des marchés au Canada. Même si les effets de la crise du pétrole brut pèsent encore sur l'économie, les secteurs non liés à l'énergie au pays commencent à retrouver leur dynamisme, avec un dollar canadien faible qui stimule fortement les exportations, et plus particulièrement vers les États-Unis. Un tel contexte alimente la confiance globale des consommateurs et favorise la vigueur des marchés immobiliers au Canada.

Selon l'étude et la toute nouvelle Synthèse nationale des prix des maisons de Royal LePage, qui présente la valeur des maisons dans 53 des plus importants marchés immobiliers du pays, au troisième trimestre, le prix² d'une maison au Canada a augmenté de 8 pour cent par rapport à l'an dernier, pour s'établir à 502 643 $. Le prix des maisons à deux étages a grimpé de 9.9 pour cent par rapport à l'année dernière, atteignant 615 304 $, tandis que le prix d'une maison de plain-pied a connu une hausse de 6,8 pour cent, pour s'établir à 421 757 $. Durant la même période, le prix d'un appartement en copropriété a augmenté de 2,7 pour cent, pour atteindre 338 945 $.

« Les ralentissements économiques dans les marchés liés à l'énergie, et surtout ceux de l'ouest canadien, ont en partie été compensés par le regain d'activité du secteur industriel dans d'autres parties du pays et par les récentes baisses des taux d'intérêt de la Banque du Canada, a déclaré Phil Soper, chef de la direction de Royal LePage. Conformément aux récents trimestres, les fortes augmentations du prix des maisons à l'échelle nationale sont largement attribuables aux pourcentages d'augmentation soutenue dans les deux chiffres enregistrés dans la région du Grand Toronto et la région du Grand Vancouver, secteurs dans lesquels l'accessibilité à la propriété est déjà devenue un défi croissant pour bien des gens et des familles, a-t-il ajouté.

Contrairement aux résultats économiques des dernières années, l'année 2015 a été positive pour l'Ontario, ce qui a eu pour effet de raffermir la confiance des consommateurs et d'amplifier l'activité du marché de l'habitation, a poursuivi M. Soper. La vigueur de l'économie américaine, jumelée à la faiblesse du dollar canadien, a contribué à augmenter considérablement les ventes dans les secteurs de la fabrication, des services et des exportations en Ontario.  Au pays, la richesse économique à la hausse, sous-tendue en partie par la valeur plus élevée des propriétés résidentielles, procure un appui axé sur les consommateurs à une vaste gamme de secteurs, comme les services financiers et le secteur automobile. Un tel contexte favorise encore davantage le dynamisme économique et stimule la demande immobilière dans plusieurs régions de l'Ontario ».

Au troisième trimestre, le prix des maisons de la région du Grand Toronto a enregistré une hausse globale annuelle de 11,3 pour cent (à un prix de 612 261 $) pour l'ensemble des types de maison analysés, alors que le prix d'une maison dans la ville de Toronto a augmenté de 11,2 pour cent, pour s'établir à 639 970 $.  Dans de rares cas, le prix des maisons dans des banlieues de Toronto dépasse ceux de secteurs centraux de la ville.  Comparativement à l'an dernier, le prix médian d'une maison standard à deux étages à Richmond Hill et à Vaughan s'est hissé respectivement à 963 561, une hausse de 18,6 pour cent, et à 842 173 $, une augmentation de 18,0 pour cent. À Toronto, le prix a augmenté de 17,1 pour cent, pour se fixer à 961 656 $.

« Comme les maisons dans les quartiers patrimoniaux du centre de Toronto deviennent de plus en plus inaccessibles, nous remarquons que les régions plus abordables du sud de l'Ontario, y compris les banlieues du Grand Toronto, connaissent des hausses de prix importantes et un niveau accru des ventes, a ajouté M. Soper.

Durant la même période, les maisons dans la région du Lower Mainland de la Colombie-Britannique ont continué d'enregistrer des hausses de prix exceptionnelles. Ainsi, le prix d'une maison dans la Grande région de Vancouver a augmenté annuellement de 12,9 pour cent, pour s'établir à 928 532 $.  Tout comme c'est le cas à Toronto, les augmentations du prix des maisons dans certaines régions environnantes ont dépassé celles enregistrées au coeur de la ville.  Une différence remarquable est que ces prix dépassent désormais 1 000 000 $.  Comparativement à l'an dernier, le prix médian d'une maison à deux étages à Richmond et à Burnaby a grimpé respectivement à 1 200 462 $, une hausse de 23,5 pour cent, et à 1 184 385 $, une augmentation de 20,9 pour cent. Dans la ville de Vancouver, le prix a augmenté de 17,3 pour cent, pour se fixer à 1 925 491 $.  Entretemps, le prix médian d'une maison standard à deux étages à North Vancouver et à West Vancouver a augmenté respectivement à 1 267 113 $ et 2 775 782 $.

« Dans l'ensemble, la croissance économique en Colombie-Britannique, jumelée à la migration vers la province, continue d'alimenter l'activité immobilière locale. Nous prévoyons que cela va se poursuivre pendant le reste de 2016, a commenté M. Soper.  Fait intéressant à remarquer, jusqu'ici en 2015, la croissance de l'emploi à Vancouver n'a pas suivi celle des grandes régions du pays, ce qui ne cadre pas avec le niveau auquel le marché immobilier prend de la valeur.  Cet écart pourrait refléter un afflux d'acheteurs de maison à la retraite, mais donne aussi une certaine crédibilité à l'argument selon lequel l'immobilier dans ce marché est influencé par la présence d'acheteurs internationaux ».

Après des années de supériorité sur le reste du pays, les augmentations du prix des maisons à Regina et à St. John's sont maintenant nettement inférieures à la moyenne nationale, tout en demeurant stables.  Les marchés immobiliers de Calgary et d'Edmonton demeurent fermes et stables en dépit de l'incertitude économique.  Dans les provinces de l'Atlantique, les résultats sont inégaux, à l'exception de Halifax qui a enregistré de solides augmentations annuelles dans la plupart des catégories de maison analysées.  Par ailleurs, l'équilibre semble de retour dans les grands marchés immobiliers du Québec, grâce notamment à la faiblesse du dollar canadien qui soutient les secteurs de la fabrication et des exportations de la province.

« Le fait de posséder une maison demeure un choix lumineux au milieu d'options d'investissement et d'épargne instables, dans un contexte de marchés financiers internationaux volatils.  À l'approche du jour des élections, il n'est pas surprenant de voir tous les principaux partis politiques reconnaître la proéminence du secteur de l'immobilier comme assises de notre économie depuis des années et comme fondation critique sur laquelle les Canadiens peuvent faire fructifier leurs économies, a conclu M. Soper. 

À compter du présent trimestre, l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage comprend la  Synthèse du marché immobilier canadien de Royal LePage qui présente la valeur des maisons dans 53 des plus importants marchés immobiliers du pays, un document produit à l'aide d'un système sur mesure exclusif qui analyse une base de données contenant des millions de transactions immobilières. Ces améliorations sont le fruit d'une collaboration entre Royal LePage et sa société soeur, les Services de propriétés résidentielles Brookfield (Brookfield RPS), un chef de file pour les données analytiques immobilières résidentielles au Canada.

Résumés des marchés régionaux

Au troisième trimestre, la faiblesse du secteur énergétique a maintenu les propriétaires de maison de St. John's sur la touche. Le prix global d'une maison dans la région a connu une faible hausse de 1,0 pour cent, pour atteindre 340 261 $. Le prix médian d'une maison à deux étages a augmenté de seulement 0,8 pour cent, à 382 462 $, tandis que celui d'une maison de plain-pied s'est majoré de 1,8 pour cent sur 12 mois pour atteindre 318 470 $. Durant la même période, le prix d'un appartement en copropriété a baissé de 3,4 pour cent par rapport à l'an dernier.

Halifax a enregistré de bonnes augmentations annuelles pour tous les types de maison analysées au troisième trimestre de 2015. Le prix global médian d'une maison dans la région a augmenté de 4,1 pour cent, atteignant 313 178 $. À Halifax, ce sont les prix médians des appartements en copropriété qui ont connu la plus forte hausse annuelle, soit de 12,4 pour cent, pour atteindre 309 958 $. Au cours de la même période, le prix médian d'une maison à deux étages a augmenté de 4,4 pour cent à 355 114 $, tandis que celui d'une maison de plain-pied s'est majoré de 1,5 pour cent sur 12 mois pour atteindre 241 803 $.

La région du Grand Montréal a enregistré des augmentations modérées au troisième trimestre de 2015. Le prix global d'une maison a augmenté de 2,2 pour cent comparativement à l'an dernier pour atteindre 337 060 $. En comparaison, le centre de Montréal a connu des hausses de prix plus élevées, avec une augmentation du prix global d'une maison de 4,2 pour cent, pour atteindre 411 513 $ durant la même période.

Malgré l'imminence d'élections, le marché immobilier d'Ottawa est demeuré relativement actif comparativement aux périodes électorales antérieures. Le prix global d'une maison dans la région a connu une légère baisse de 0,3 pour cent, pour atteindre 386 295 $. Par rapport à l'an dernier, le prix médian d'une maison à deux étages est demeuré stable, à 404 153 $.  Par ailleurs, durant la même période, le prix médian d'une maison de plain-pied a connu une hausse modérée de 1,7 pour cent, à 386 244 $, et celui d'un appartement en copropriété a chuté de 6,8 pour cent, pour atteindre 289 396 $.

Dans la région du Grand Toronto (RGT), les augmentations de prix dans certaines banlieues ont dépassé celles enregistrées au coeur de Toronto; le prix global d'une maison dans la RGT a augmenté annuellement de 11,3 pour cent, à 612 261 $. Par ailleurs, durant la même période, le centre de Toronto a connu une hausse similaire de 11,2 pour cent, pour atteindre 639 970 $. Cela reflète les changements démographiques des baby-boomers qui veulent quand même demeurer à proximité des services et commodités de la ville.

Une reprise de l'industrie manufacturière a favorisé le maintien d'un marché immobilier équilibré à Winnipeg. Le prix global d'une maison dans la région a augmenté de 3,6 pour cent annuellement, pour atteindre 302 338 $. Le prix médian d'une maison à deux étages a augmenté de 4,1 pour cent, à 371 943 $, tandis que celui d'une maison de plain-pied s'est majoré de 3,4 pour cent sur 12 mois pour atteindre 273 636 $. Durant la même période, le prix d'un appartement en copropriété a connu une hausse plus modeste de 1,3 pour cent, pour atteindre 228 923 $.

À Regina, le marché immobilier a continué de favoriser les acheteurs en raison du trop grand nombre de mises en chantier. Le prix global d'une maison dans la région a diminué de 2,2 pour cent, pour atteindre 324 606 $. Le prix médian d'une maison de plain-pied a chuté de 3,0 pour cent annuellement, à 298 839 $, tandis que celui d'un appartement en copropriété  a baissé de 5,2 pour cent sur 12 mois pour atteindre 250 879 $. Au cours de la même période, le prix médian d'une maison à deux étages a connu une légère hausse annuelle de 0,3 pour cent, pour atteindre 423 917 $.

À Calgary, le marché immobilier a continué de survivre au ralentissement du secteur de l'énergie causé par une économie diversifiée. Le prix global d'une maison a augmenté de 0,8 pour cent, pour atteindre 465 374 $. En tenant compte du type de maison, le prix médian d'une maison à deux étages a augmenté annuellement de 1,0 pour cent, à 522 052 $, tandis que celui d'une maison de plain-pied a subi une légère baisse de 0,4 pour cent sur 12 mois pour atteindre 451 937 $. Durant la même période, le prix d'un appartement en copropriété a connu une hausse modérée de 3,0 pour cent, pour s'établir à 310 665 $.

La migration vers ce marché a soutenu la demande immobilière résidentielle à Edmonton. Le prix global d'une maison dans la ville a augmenté de 4,1 pour cent pour se fixer à 389 174 $. Comme les acheteurs sont revenus de leur travail dans l'industrie pétrolière et gazière au nord, le prix médian des maisons à deux étages a connu une hausse annuelle de 5,6 pour cent,  passant à 465 247 $, tandis que celui des appartements en copropriété a grimpé de 4,1 pour cent pour s'établir à 244 534 $. Durant la même période, le prix des maisons de plain-pied a connu une hausse annuelle de 1,9 pour cent, pour atteindre 370 989 $.

Au troisième trimestre, la Grande région de Vancouver a enregistré des hausses dans les deux chiffres, le marché demeurant stimulé par la vigueur économique de la Colombie-Britannique. Le prix global d'une maison dans la Grande région de Vancouver a augmenté de 12,9 pour cent annuellement, pour se fixer à 928 532 $, tandis que celui d'une maison dans le centre de Vancouver s'est majoré de 15,6 pour cent pendant la même période, à 1 097 726 $, en raison de la concurrence entre les maisons à deux étages et les maisons de plain-pied.

Voici la liste des régions globales et des marchés couverts par le rapport :  

Régions globales nationales et métropolitaines

Maisons de plain-pied

Maisons à deux étages

Appartements en copropriété

Agrégat

Province

Marché

T3 2015

T2 2015

 T3 2014

Variation annuelle (%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

CAN

National

421 757 $

414 733 $

395 032 $

6,8 %

615 304 $

600 536 $

560 073 $

9,9 %

338 945 $

336 281 $

329 890 $

2,7 %

502 643 $

492 636 $

465 328 $

8,0 %

QC

Région du Grand Montréal

278 590 $

277 321 $

273 574 $

1,8%

429 705 $

424 794 $

420 159 $

2,3%

283 611 $

282 227 $

276 322 $

2,6%

337 060 $

334 383 $

329 668 $

2,2%

ON

Région du Grand Toronto

588 776 $

583 465 $

545 281 $

8,0%

731 601 $

709 241 $

641 842 $

14,0%

358 271 $

356 149 $

348 815 $

2,7%

612 261 $

597 586 $

550 203 $

11,3%

CB

Grande région de Vancouver

1 022 688 $

974 370 $

856 317 $

19,4%

1 224 805 $

1 198 361 $

1 082 239 $

13,2%

462 719 $

453 697 $

445 023 $

4,0%

928 532 $

903 122 $

822 181 $

12,9%

 

Synthèse du marché immobilier canadien de Royal LePage

Maisons de plain-pied

Maisons à deux étages

Appartements en copropriété

Agrégat

Province

Marché

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation

annuelle
(%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

T3 2015

T2 2015

T3 2014

Variation annuelle (%)

NL

St. John's

318 470 $

316 445 $

312 746 $

1,8%

382 462 $

389 149 $

379 562 $

0,8%

297 274 $

294 775 $

307 821 $

-3,4%

340 261 $

341 395 $

336 869 $

1,0%

PE

Charlottetown

181 167 $

183 028 $

185 791 $

-2,5%

257 831 $

263 829 $

239 133 $

7,8%





222 104 $

226 174 $

214 275 $

3,7%

NS

Halifax

241 803 $

241 262 $

238 835 $

1,2%

355 114 $

346 238 $

340 230 $

4,4%

309 958 $

309 026 $

275 679 $

12,4%

313 178 $

307 741 $

300 856 $

4,1%

NB

Fredericton

219 002 $

212 269 $

203 967 $

7,4%

292 065 $

289 661 $

318 973 $

-8,4%

237 291 $

237 330 $

230 971 $

2,7%

242 766 $

237 699 $

241 293 $

0,6%

NB

Moncton

200 102 $

200 102 $

187 937 $

6,5%

194 330 $

193 890 $

222 278 $

-12,6%

180 765 $

180 584 $

177 161 $

2,0%

196 693 $

196 466 $

205 096 $

-4,1%

NB

Saint John

184 785 $

182 585 $

199 403 $

-7,3%

258 311 $

251 057 $

245 223 $

5,3%

261 385 $

258 752 $

250 053 $

4,5%

211 407 $

207 450 $

216 038 $

-2,1%

QC

Gatineau

234 560 $

232 281 $

231 990 $

1,1%

249 934 $

254 535 $

262 289 $

-4,7%

212 785 $

217 250 $

214 773 $

-0,9%

238 759 $

240 658 $

243 848 $

-2,1%

QC

Laval

273 808 $

277 629 $

282 561 $

-3,1%

392 931 $

395 947 $

398 229 $

-1,3%

236 362 $

236 888 $

236 125 $

0,1%

308 694 $

311 536 $

314 324 $

-1,8%

QC

Montréal

450 912 $

416 331 $

385 757 $

16,9%

550 339 $

532 889 $

520 430 $

5,7%

324 442 $

325 915 $

323 159 $

0,4%

411 513 $

403 463 $

395 007 $

4,2%

QC

Montréal-Est

303 864 $

303 684 $

312 135 $

-2,6%

483 026 $

478 192 $

458 191 $

5,4%

285 958 $

279 997 $

260 885 $

9,6%

370 180 $

365 708 $

351 116 $

5,4%

QC

Montréal-Ouest

338 585 $

331 895 $

327 122 $

3,5%

470 332 $

450 157 $

434 706 $

8,2%

241 770 $

240 426 $

246 905 $

-2,1%

397 563 $

383 999 $

375 071 $

6,0%

QC

Rive-nord de Montréal

245 804 $

246 611 $

246 783 $

-0,4%

335 793 $

340 629 $

352 651 $

-4,8%

231 943 $

220 748 $

210 578 $

10,1%

271 647 $

272 100 $

274 543 $

-1,1%

QC

Rive-sud de Montréal

267 031 $

268 611 $

259 876 $

2,8%

360 557 $

363 183 $

364 020 $

-1,0%

212 834 $

212 834 $

208 282 $

2,2%

296 275 $

298 026 $

293 848 $

0,8%

QC

Québec

256 109 $

254 492 $

250 673 $

2,2%

369 280 $

344 136 $

342 364 $

7,9%

225 425 $

226 369 $

222 708 $

1,2%

267 081 $

262 337 $

258 874 $

3,2%

QC

Sherbrooke

208 623 $

210 550 $

208 149 $

0,2%

276 220 $

269 695 $

263 972 $

4,6%

223 926 $

223 926 $

236 176 $

-5,2%

233 422 $

232 247 $

229 365 $

1,8%

QC

Trois-Rivières

160 672 $

161 317 $

163 815 $

-1,9%

181 124 $

184 874 $

195 355 $

-7,3%





165 165 $

166 492 $

170 744 $

-3,3%

ON

Ajax

421 500 $

410 889 $

397 061 $

6,2%

541 073 $

526 453 $

470 208 $

15,1%

254 938 $

251 625 $

231 585 $

10,1%

524 710 $

510 692 $

458 228 $

14,5%

ON

Belleville/Trenton

265 225 $

252 602 $

242 359 $

9,4%

249 766 $

254 063 $

266 155 $

-6,2%

128 162 $

127 344 $

130 665 $

-1,9%

256 317 $

248 992 $

245 678 $

4,3%

ON

Brampton

442 657 $

434 496 $

408 840 $

8,3%

537 420 $

518 947 $

473 715 $

13,4%

242 623 $

244 491 $

234 376 $

3,5%

514 747 $

498 081 $

456 081 $

12,9%

ON

Hamilton

343 088 $

336 702 $

314 630 $

9,0%

429 120 $

417 814 $

394 876 $

8,7%

233 846 $

236 238 $

244 553 $

-4,4%

395 404 $

386 123 $

364 639 $

8,4%

ON

Kingston

304 838 $

297 593 $

284 495 $

7,2%

378 974 $

377 807 $

342 302 $

10,7%





342 481 $

338 322 $

313 847 $

9,1%

ON

Kitchener/Waterloo/Cambridge

333 131 $

321 046 $

311 459 $

7,0%

363 397 $

357 765 $

345 833 $

5,1%

234 026 $

223 074 $

205 263 $

14,0%

346 333 $

338 759 $

326 938 $

5,9%

ON

London

264 095 $

248 853 $

233 472 $

13,1%

337 608 $

333 662 $

304 018 $

11,0%

157 395 $

159 016 $

150 653 $

4,5%

293 344 $

286 210 $

263 668 $

11,3%

ON

Markham

812 797 $

803 584 $

759 368 $

7,0%

819 800 $

803 462 $

726 756 $

12,8%

337 025 $

337 933 $

336 553 $

0,1%

757 849 $

744 045 $

678 469 $

11,7%

ON

Milton

479 959 $

470 254 $

476 384 $

0,8%

566 692 $

558 474 $

523 638 $

8,2%

314 294 $

303 925 $

294 429 $

6,7%

541 902 $

533 427 $

503 056 $

7,7%

ON

Mississauga

497 187 $

503 450 $

515 240 $

-3,5%

638 738 $

627 274 $

572 084 $

11,7%

271 726 $

275 957 $

275 831 $

-1,5%

539 909 $

533 858 $

498 148 $

8,4%

ON

Niagara/St.Catharines

271 446 $

256 711 $

243 691 $

11,4%

314 567 $

322 368 $

303 494 $

3,6%





289 277 $

283 861 $

268 420 $

7,8%

ON

Oakville

653 908 $

654 653 $

631 448 $

3,6%

812 998 $

805 429 $

775 232 $

4,9%

404 598 $

400 718 $

402 006 $

0,6%

763 765 $

757 567 $

730 455 $

4,6%

ON

Oshawa

339 185 $

331 517 $

303 105 $

11,9%

381 210 $

372 640 $

350 081 $

8,9%

193 522 $

187 465 $

195 956 $

-1,2%

364 366 $

356 133 $

332 151 $

9,7%

ON

Ottawa

386 244 $

385 330 $

379 717 $

1,7%

404 153 $

399 881 $

404 004 $

0,0%

289 396 $

297 824 $

310 536 $

-6,8%

386 295 $

384 306 $

387 293 $

-0,3%

ON

Pickering

483 998 $

474 117 $

456 128 $

6,1%

572 426 $

554 192 $

500 923 $

14,3%

287 888 $

300 152 $

293 836 $

-2,0%

540 896 $

525 893 $

480 536 $

12,6%

ON

Richmond Hill

748 087 $

711 077 $

655 199 $

14,2%

963 561 $

912 473 $

812 431 $

18,6%

328 482 $

325 145 $

305 661 $

7,5%

884 802 $

839 421 $

751 065 $

17,8%

ON

Scarborough

574 989 $

565 277 $

510 451 $

12,6%

627 336 $

614 391 $

562 843 $

11,5%

270 332 $

263 615 $

242 249 $

11,6%

504 991 $

494 871 $

451 371 $

11,9%

ON

Toronto

662 617 $

659 029 $

607 241 $

9,1%

961 656 $

926 049 $

820 921 $

17,1%

390 456 $

387 766 $

381 238 $

2,4%

639 970 $

624 995 $

575 640 $

11,2%

ON

Vaughan

700 592 $

700 063 $

686 903 $

2,0%

842 173 $

799 592 $

713 509 $

18,0%

364 802 $

360 510 $

346 703 $

5,2%

762 428 $

728 185 $

657 433 $

16,0%

ON

Whitby

448 396 $

444 710 $

425 701 $

5,3%

485 011 $

476 301 $

438 433 $

10,6%

274 254 $

273 623 $

282 167 $

-2,8%

473 400 $

465 670 $

431 954 $

9,6%

ON

Windsor/Essex

201 767 $

196 234 $

190 912 $

5,7%

242 621 $

227 357 $

216 279 $

12,2%

139 454 $

143 775 $

140 029 $

-0,4%

211 973 $

203 506 $

196 021 $

8,1%

MB

Winnipeg

273 636 $

270 845 $

264 566 $

3,4%

371 943 $

368 880 $

357 287 $

4,1%

228 923 $

231 742 $

226 057 $

1,3%

302 338 $

299 913 $

291 934 $

3,6%

SK

Regina

298 839 $

296 993 $

308 123 $

-3,0%

423 917 $

420 837 $

422 717 $

0,3%

250 879 $

265 012 $

264 609 $

-5,2%

324 606 $

324 185 $

331 776 $

-2,2%

SK

Saskatoon

369 678 $

363 243 $

370 028 $

-0,1%

434 807 $

443 386 $

432 107 $

0,6%

246 191 $

250 029 $

239 708 $

2,7%

368 722 $

369 115 $

366 821 $

0,5%

AB

Calgary

451 937 $

452 970 $

453 830 $

-0,4%

522 052 $

509 937 $

516 980 $

1,0%

310 665 $

304 624 $

301 711 $

3,0%

465 374 $

457 894 $

461 489 $

0,8%

AB

Edmonton

370 989 $

371 459 $

364 192 $

1,9%

465 247 $

454 957 $

440 557 $

5,6%

244 534 $

242 905 $

234 824 $

4,1%

389 174 $

384 389 $

373 749 $

4,1%

AB

Red Deer

348 384 $

346 981 $

332 328 $

4,8%

363 752 $

367 777 $

384 488 $

-5,4%

251 458 $

252 154 $

255 918 $

-1,7%

347 060 $

347 366 $

342 961 $

1,2%

BC

Burnaby

1 103 430 $

1 052 663 $

901 401 $

22,4%

1 184 385 $

1 144 914 $

979 758 $

20,9%

438 645 $

424 484 $

402 068 $

9,1%

832 411 $

801 079 $

702 860 $

18,4%

BC

Coquitlam

810 440 $

778 529 $

676 237 $

19,8%

874 649 $

877 498 $

833 584 $

4,9%

312 134 $

317 964 $

308 029 $

1,3%

750 319 $

745 182 $

693 446 $

8,2%

BC

Kelowna

464 038 $

460 881 $

454 182 $

2,2%

601 828 $

581 417 $

550 336 $

9,4%

304 943 $

299 746 $

298 597 $

2,1%

468 310 $

459 760 $

447 305 $

4,7%

BC

Langley

538 170 $

538 464 $

527 161 $

2,1%

687 789 $

666 908 $

618 606 $

11,2%

213 622 $

210 895 $

214 027 $

-0,2%

608 818 $

596 071 $

563 205 $

8,1%

BC

North Vancouver

1 181 819 $

1 168 729 $

1 041 106 $

13,5%

1 267 113 $

1 270 270 $

1 184 651 $

7,0%

412 870 $

415 997 $

408 857 $

1,0%

1 024 884 $

1 022 708 $

943 004 $

8,7%

BC

Richmond

1 046 182 $

996 969 $

880 094 $

18,9%

1 200 462 $

1 111 150 $

971 865 $

23,5%

400 959 $

388 090 $

364 986 $

9,9%

868 105 $

813 355 $

722 366 $

20,2%

BC

Surrey

565 010 $

562 399 $

532 921 $

6,0%

714 578 $

697 686 $

654 699 $

9,1%

228 667 $

231 544 $

234 587 $

-2,5%

619 554 $

607 940 $

573 841 $

8,0%

BC

Vancouver

1 212 852 $

1 114 846 $

947 401 $

28,0%

1 925 491 $

1 903 956 $

1 641 338 $

17,3%

540 798 $

529 474 $

524 254 $

3,2%

1 097 726 $

1 065 586 $

949 213 $

15,6%

BC

Victoria

479 171 $

487 607 $

448 484 $

6,8%

642 374 $

633 423 $

624 177 $

2,9%

397 977 $

398 800 $

379 314 $

4,9%

478 570 $

479 483 $

456 344 $

4,9%

BC

West Vancouver

2 051 055 $

1 993 391 $

1 802 799 $

13,8%

2 775 782 $

2 746 742 $

2 744 464 $

1,1%

890 421 $

892 511 $

1 016 308 $

-12,4%

2 391 407 $

2 357 824 $

2 317 724 $

3,2%

À propos de l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage
L'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage présente des renseignements sur les trois types d'habitation les plus courants au Canada, dans les 53 plus grands marchés immobiliers au pays. Les valeurs des maisons présentées dans l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage sont fondées sur la Synthèse nationale des prix des maisons Royal LePage, un document produit chaque trimestre à l'aide des données de l'entreprise, en plus des données analytiques de sa société sœur, les Services de propriétés résidentielles Brookfield, la source de confiance pour les renseignements et les analyses sur le secteur immobilier résidentiel au Canada.  Les commentaires sur l'immobilier et les prévisions quant aux valeurs sont fournis par des spécialistes en immobilier résidentiel de Royal LePage à partir de leurs opinions et de leur connaissance du marché.

À propos de Royal LePage
Au service des Canadiens depuis 1913, Royal LePage est le premier fournisseur, au pays, de services aux agences immobilières, grâce à son réseau de plus de 16 000 professionnels de l'immobilier répartis dans plus de 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, qui vient en aide aux centres d'hébergement pour femmes et enfants et appuie les programmes éducatifs visant à mettre fin à la violence familiale. Royal LePage est une société affiliée de Brookfield Real Estate Services Inc., entreprise inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « TSX:BRE ».

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.royallepage.ca.

_____________________________________________________

[1] Données fournies par les Services de propriétés résidentielles Brookfield

[2] L'agrégat des prix est calculé à partir de la moyenne pondérée de la valeur médiane des maisons dans les régions ciblées par l'Étude.

SOURCE Services immobiliers Royal LePage

Renseignements : Christine Tourigny, Kaiser Lachance Communications, 514 878-2522, poste 302, christine.tourigny@kaiserlachance.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.