Le réseau FADOQ passe à l'action pour un SRG bonifié et simplifié!

MONTRÉAL, le 20 avr. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, le réseau FADOQ sonne l'alarme et se mobilise à travers tout le Québec pour faire pression auprès du gouvernement Harper concernant la situation inacceptable vécue par des milliers d'aînés démunis. En effet, le programme de la sécurité du revenu, qui comprend les prestations de Supplément de revenu garanti (SRG), de l'Allocation au conjoint (ALC) et de l'Allocation au conjoint survivant (ALCS), ne permet pas de subvenir aux besoins des personnes âgées à faible revenu. Comme la ministre responsable de la question, Mme Diane Finley, n'a pas donné suite à la demande de rencontre du réseau FADOQ, ce dernier passe à l'action ! Des manifestations et des rassemblements se tiendront à la grandeur de la province.

AVIS DE RECHERCHE

Le réseau FADOQ met en place la ligne FADOQ Info-SRG, au 1 866 668-0519, afin de palier les lacunes du système du gouvernement en place et de répondre adéquatement à la clientèle visée par le SRG. Il répondra aux questions de la population dès demain. Ce service a pour but d'aider les gens à s'orienter dans leurs démarches et de faciliter l'identification des citoyens potentiellement admissibles à ce programme, afin de les référer vers les bonnes ressources.

UNE PÉTITION À SIGNER

Pour démontrer l'urgence d'agir, le réseau FADOQ lance officiellement, à travers le Québec, une pétition pour un SRG bonifié et simplifié. Il invite la population à la signer soit par le biais de son site Internet, au www.fadoq.ca ou en version papier, dans les bureaux régionaux du réseau FADOQ (1 800 828-3344).

DES REVENDICATIONS LÉGITIMES

L'inscription automatique au SRG. Au Québec, plus de 40 000 aînés ne reçoivent pas l'une ou l'autre des prestations, car l'inscription à celles-ci n'est pas encore automatique ! Cela peut représenter jusqu'à 600 $ pas mois. Pourtant, le gouvernement a tous les renseignements nécessaires pour évaluer l'admissibilité d'une personne de 60 ou de 65 ans à ce programme. Qu'attend-t-il pour donner aux aînés ce à quoi ils ont droit selon la loi ?

Une augmentation de 110 $ de la SRG pour les personnes seules et de 199 $ par mois de l'ALCS. Des milliers d'aînés, au Québec, en 2010, vivent sous le seuil de faible revenu, car le montant du SRG pour personnes seules et de l'ALCS sont tout simplement insuffisants. Il est inacceptable que ces aînés, qui ont contribué toute leur vie à la société, soient aujourd'hui abandonnés à leur indigence. L'augmentation demandée par le réseau FADOQ ne servira pas à du luxe ou à des gâteries, mais permettra aux aînés démunis de joindre les deux bouts.

Une rétroactivité pleine et sans condition pour les personnes qui auraient fait une erreur dans leur formulaire de demande de prestation ou qui auraient déposé celui-ci en retard. Lorsqu'il était dans l'opposition, le Parti conservateur s'était dit en faveur d'un remboursement complet de ces prestations perdues. Or, une fois au pouvoir, le gouvernement Harper a argué qu'un tel processus serait "trop compliqué" ! Ce type de réponse démontre bien à quel point les personnes âgées sont le dernier des soucis de ce gouvernement. Cela prouve également que nos dirigeants ignorent la profonde détresse des aînés démunis et l'urgence d'agir.

Une prolongation de six mois de la prestation d'un bénéficiaire en couple au moment de son décès. En ce moment, lorsqu'un bénéficiaire en couple décède, sa prestation de SRG ou d'ALC cesse le mois même du décès, laissant dans l'insécurité et la précarité son conjoint ou sa conjointe. Cette demande a pour but de permettre à la personne veuve de régler les obligations financières, de payer les frais funéraires et de déménager, au besoin.

Au Québec et au Canada, plus d'un million de personnes soutiennent les revendications du réseau FADOQ. Ce dernier est appuyé dans sa démarche par plusieurs organisations telles que la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), différentes Tables de concertation des aînés du Québec, la Fédération des associations de retraités du Québec (FARQ), la Fédération des aînés et aînées francophones du Canada (FAAFC), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et le Chantier de l'économie sociale. Le réseau est également appuyé par différents partis politiques fédéraux et provinciaux dont le Bloc Québécois (BQ), le Nouveau Parti démocratique (NPD), le Parti libéral du Canada (PLC), le Parti Québécois (PQ) et Québec solidaire.

Le réseau FADOQ est composé d'organismes affiliés. Il a pour mission de regrouper les personnes de 50 ans et plus et de les représenter devant différentes instances en vue de la reconnaissance de leurs droits et de leurs besoins. Il a également comme mission d'organiser des activités et d'offrir des programmes ainsi que des services répondant à leurs besoins. Le réseau FADOQ compte à ce jour plus de 250 000 membres.

SOURCE FADOQ

Renseignements : Renseignements: Vanessa Bevilacqua, Conseillère aux dossiers sociaux, (514) 252-3017, vanessa.bevilacqua@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.