Le réseau de recherche mondial d'IBM s'étend en Afrique du Sud

- Le laboratoire de recherche à Johannesburg appuiera les priorités nationales de l'Afrique du Sud et stimulera l'innovation par l'utilisation de technologies associées aux mégadonnées, aux services Cloud et mobiles

JOHANNESBURG, le 6 février 2015 /PRNewswire/ -- IBM (NYSE:  IBM) a annoncé aujourd'hui qu'elle prévoit élargir IBM Research - Afrique grâce à l'ouverture du nouveau laboratoire à Johannesburg à partir du mois d'avril 2015. L'accent sera mis sur l'avancement des technologies associées aux mégadonnées, aux services Cloud et mobiles pour offrir son soutien aux priorités nationales, stimuler le développement des compétences et favoriser la croissance économique par l'innovation.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150205/173900
Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150205/173972
Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20090416/IBMLOGO

Dans le cadre de ce programme d'investissement de 10 ans par l'entremise du ministère du Commerce et de l'Industrie et la collaboration étroite avec le Département de la science et de la technologie, une nouvelle installation de recherche qui sera établie à l'Université de Witwatersrand (Wits).

"IBM tient compte de deux facteurs pour décider où établir les laboratoires de recherche : l'accès aux compétences et expertises de renommée mondiale et la capacité de travailler sur les enjeux d'affaires et sociétaux urgents qui peuvent être abordés par le biais des technologies de l'information de pointe," a indiqué le Dr John E. Kelly III, vice-président principal du Portefeuille de solutions et de Recherche d'IBM. "L'Afrique du Sud fournit un contexte excitant alors que nous envisageons élargir nos efforts de recherche dans la région. Nos chercheurs basés en Afrique évoluant au sein de la communauté scientifique mondiale d'IBM redéfinissent l'avenir de notre entreprise et s'assurent que nous demeurons à l'avant-garde des découvertes scientifiques."

"L'Afrique du Sud figure parmi les pays les plus avancés au monde dans le secteur de la technologie et scientifique," a souligné Naledi Pandor, ministre des Sciences et de la Technologie. "Néanmoins, il est important d'augmenter nos efforts de recherche et de développement afin de favoriser l'innovation et d'appuyer davantage la diversification de l'économie. Nous sommes heureux de recevoir IBM Research en Afrique du Sud et nous offrons nos meilleurs talents scientifiques pour assurer sa réussite à long terme."

Promouvoir l'innovation 
Les chercheurs d'IBM en Afrique du Sud collaboreront étroitement avec les universités locales, les institutions de recherche, les centres d'innovation, les organismes de démarrage et gouvernementaux, renforçant ainsi l'écosystème de l'innovation émergeant de l'Afrique du Sud et contribueront au développement de la prochaine génération en matière de compétences technologiques. L'entreprise a déjà conclu des ententes avec l'Université Wits, le Département de la science et de la technologie (DST) et le Conseil de la recherche scientifique et industrielle (CSIR) pour collaborer sur des programmes de recherche et de développement des compétences.

"Le développement d'un écosystème de l'innovation prospère est essentiel à la poursuite du développement de l'économie africaine et la compétitivité sur la scène internationale du pays," a indiqué le Professeur Adam Habib, recteur et directeur de l'Université Wits. "La décision d'IBM Research de s'installer à Johannesburg stimulera énormément la communauté dynamique de programmeurs, de concepteurs, de développeurs, d'entrepreneurs et d'entreprises en démarrage."

Le nouveau laboratoire sera établi dans la Cité Tshimologong Precinct à Braamfontein - un quartier du centre-ville qui est aujourd'hui l'un des districts ré-émergents les plus dynamiques et plus vibrants de Johannesburg.

La nouvelle équipe de recherche de l'Afrique du Sud sera dirigée par le Dr Solomon Assefa, un ancien chercheur qui a travaillé au centre de recherche phare Thomas J. Watson d'IBM à Yorktown Heights, à New York. Le Dr Assefa est le coauteur de plus de 50 articles scientifiques et possède plus de 45 brevets. Il a été nommé l'un des meilleurs jeunes innovateurs au monde de moins de 35 ans par la revue scientifique Technology Review de MIT en 2011 et a été élu Young Global Leader par le Forum économique mondial. L'année dernière, il a été nommé Membre de l'Académie des Sciences de l'Éthiopie (Fellow of the Ethiopian Academy of Sciences).

Conformes aux secteurs ayant une importance stratégique nationale et renforçant le leadership en matière de sciences et de technologie en Afrique du Sud, les domaines prioritaires du laboratoire incluront :

Renouvellement de la zone urbaine 
L'emplacement du laboratoire au centre-ville permettra aux nouveaux chercheurs d'IBM de participer au 'laboratoire vivant' afin d'explorer le rôle des technologies numériques de pointe et des analyses des mégadonnées dans le renouvellement urbain. Les technologies de services mobiles, les systèmes de positionnement global, les caméras et les détecteurs deviennent un élément incontournable dans les villes, offrant ainsi des possibilités de recréer la prestation de services tels que le transport, l'énergie et la sécurité. Les chercheurs d'IBM et les organismes partenaires élaboreront des solutions en utilisant la modélisation informatique, l'internet des objets et les systèmes cognitifs pour s'engager plus efficacement auprès des citoyens et aider à revitaliser les quartiers centraux de la ville en Afrique du Sud et autour du monde.

Contribuer à la transformation des soins de santé 
Les chercheurs d'IBM en Afrique du Sud exploreront de nouvelles approches à l'aide d'analyses de mégadonnées et d'informatique cognitive pour augmenter l'efficacité, l'évolutivité et l'efficience des soins de santé dans les milieux limités en ressources en Afrique du Sud et à travers le continent africain. IBM Research travaille déjà avec l'Institut de recherche de la tuberculose et du VIH de KwaZulu-Natal (K-RITH) pour la recherche de nouvelles approches de traitement pour la lutte contre la tuberculose (TB). En utilisant les mégadonnées dans le domaine de la génétique bactérienne et des tests de sensibilité aux médicaments, ce travail permet d'améliorer la compréhension des mécanismes génomiques qui causent la résistance aux antibiotiques.

Mégadonnées pour les grands projets scientifiques
Les chercheurs d'IBM en Afrique du Sud contribueront également au projet de radiotélescope du Réseau kilométrique carré (SKA) qui vise à répondre aux questions fondamentales sur les origines de l'univers. Dans l'un des efforts scientifiques les plus ambitieux jamais lancés, les scientifiques de l'Afrique du Sud travailleront avec ceux de ASTRON, l'Institut néerlandais de radioastronomie et IBM Research - Zurich pour recueillir et analyser des quantités de mégadonnées sans précédent dans l'espace lointain qui contiennent des informations qui remontent au Big Bang qui s'est produit il y a 13 milliards d'années.

IBM est présent en Afrique depuis presque 100 ans. Aujourd'hui, ses activités s'étendent sur 24 pays, notamment en Afrique du Sud, au Maroc, en Égypte, au Nigeria, au Ghana, en Angola, au Kenya et en Tanzanie. IBM Research - Afrique représente le premier organisme de recherche commerciale du continent qui effectue des recherches exploratoires appliquées et approfondies connexes aux grands enjeux de l'Afrique et s'engage à livrer des innovations viables sur le plan commercial qui ont un impact sur la vie des gens. Le premier laboratoire de recherche africain d'IBM a ouvert ses portes à Nairobi, au Kenya en 2013. L'installation de recherche en Afrique du Sud appuie le Programme d'investissement équivalent à des actions d'IBM (EEIP) et est basé sur les meilleures pratiques internationales pour le développement durable, avec un impact sur le secteur des TIC grâce au ministère du Commerce et de l'Industrie. Au cours de ces dernières années, IBM a également investi dans le développement du Centre client d'IBM, d'un Centre d'innovation, d'un Centre de livraison de service et de nombreux bureaux et centres de données à travers l'Afrique du Sud.

Entamant maintenant sa 70e année, IBM Research continue à définir l'avenir de la technologie de l'information avec plus de 3 000 chercheurs répartis à travers 12 laboratoires situés sur l'ensemble des six continents. Les scientifiques d'IBM Research ont remporté plusieurs prix, dont six Prix Nobel, 10 Médailles nationales de la technologie des États-Unis (U.S. National Medals of Technology), cinq Médailles nationales de la science des États-Unis (U.S. National Medal of Science), six prix Turing; 19 scientifiques intronisés à l'Académie nationale des sciences et 14 scientifiques intronisés au Temple de la renommée nationale des inventeurs - le plus important de toutes les entreprises.

Pour visualiser les images du nouveau laboratoire de recherche d'IBM en Afrique du Sud, veuillez consulter le : https://flic.kr/s/aHsk7AwKW9

Contacts :

Jonathan Batty 
IBM Global Labs 
JonathanB@uk.ibm.com
+44 7880 086571

James Sciales 
IBM US 
sciales@us.ibm.com
+ 914-447-6202

SOURCE IBM

Profil de l'entreprise

IBM

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.