Le Regroupement soutient les travailleurs sur la colline parlementaire

QUÉBEC, le 20 mai 2014 /CNW Telbec/ - Le Regroupement pour l'équité dans l'industrie cimentière québécoise soutient les travailleurs qui sont présents aujourd'hui, accompagnés de bétonnières, à l'occasion d'une grande manifestation devant l'Assemblée nationale. Les travailleurs dénoncent l'injustice occasionnée par l'investissement massif d'un demi-milliard de dollars dans la cimenterie de Port-Daniel-Gascons et réclament du nouveau gouvernement qu'il tire définitivement un trait sur ce projet insoutenable dans le contexte actuel.

En effet, alors que le Québec est dans le rouge et que d'importantes restrictions budgétaires s'imposent, le gouvernement de Philippe Couillard doit se retirer de ce projet engouffrant plus de 450 millions d'argents publics. Il s'agirait d'une sage décision dans une situation où l'industrie du ciment fonctionne à 60 % de sa capacité et que des centaines d'emplois aux quatre coins du Québec sont menacés par l'arrivée d'une nouvelle cimenterie.

« Les Québécois doivent se serrer la ceinture et le premier ministre Couillard devra effectuer d'importantes coupures dans tous les secteurs pour redresser les finances publiques. Pourquoi conserver une aide financière de 450 millions de dollars ainsi que des avantages fiscaux pendant 10 ans pour la construction d'une nouvelle cimenterie promise par l'ancien gouvernement? », questionne Michel Binette, porte-parole du Regroupement pour l'équité dans l'industrie cimentière québécoise, venu appuyer les représentants syndicaux des Métallos et d'Unifor.

Le BAPE = une nécessité
Pour ajouter à cette orientation budgétaire douteuse, le projet de Port-Daniel-Gascons ne serait pas assujetti au processus environnemental du BAPE auxquels sont soumis les projets industriels au Québec.

« Il est injustifiable que le nouveau gouvernement libéral fasse fi de ce passage obligé dans le cas de la cimenterie alors qu'il entend imposer non seulement un BAPE, mais mener en plus une évaluation environnementale stratégique pour l'exploration des ressources naturelles à Anticosti. Le discours de transparence et d'équité du premier ministre doit se refléter dans les actions de son nouveau gouvernement », réclame Michel Binette.

Les travailleurs et le Regroupement se présentent donc aujourd'hui devant les élus de l'Assemblée nationale afin de leur demander de faire marche arrière et laisser la libre concurrence suivre son cours, comme elle l'a toujours fait dans l'industrie cimentière québécoise.

Suivez la manifestation @equiteciment
Il est possible de suivre en temps réel la manifestation du Regroupement et des travailleurs devant l'Assemblée nationale en vous abonnant au compte Twitter @equiteciment.

Twitter: @equiteciment 
Site Web: www.equiteciment.com

Le Regroupement pour l'équité dans l'industrie cimentière québécoise est né de la volonté des acteurs économiques de continuer à faire prévaloir une concurrence juste et loyale dans l'industrie du ciment au Québec.

SOURCE : Regroupement pour l'équité dans l'industrie cimentière québécoise

Renseignements : et pour des demandes d'entrevues : Marie-Pier Côté ou Rosalie Bergeron, Tél. : 418 955-7228, communications@equiteciment.com

Profil de l'entreprise

Regroupement pour l'équité dans l'industrie cimentière québécoise

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.