Le rationnement des soins à domicile continue

QUÉBEC, le 16 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile, de santé publique et de prévention, Jean-François Lisée, a dénoncé, lors d'un point de presse, le rationnement des soins à domicile qui persiste, et ce, malgré l'intervention du Protecteur du citoyen auprès de certains établissements de santé. Pour l'occasion, il était accompagné de M. Michel G. Pigeon, qui a vu son soutien à domicile être amputé de 11 h 45 par semaine en début d'année.

« Les coupes avec lesquelles doit composer le réseau de la santé ont des impacts très concrets pour les citoyens. Alors que sa situation et ses besoins n'ont pas changé, M. Pigeon en subit les dommages collatéraux », a dénoncé Jean-François Lisée.

« Le cas de M. Pigeon est un cas type de rationnement des soins à domicile, qui persiste malgré les recommandations urgentes et spécifiques de la protectrice du citoyen. Dans un rapport d'enquête transmis le 19 août dernier à l'établissement concerné et au citoyen ayant porté plainte, la protectrice recommandait "de réallouer immédiatement à l'usager toutes les heures [de soutien à domicile]". Pourtant, à ce jour, l'établissement n'a toujours pas appliqué cette recommandation », a ajouté le porte-parole.

On peut en effet lire, en page 5 de ce rapport de la protectrice du citoyen :

« Étant donné que votre situation est singulière [parce] que vous êtes totalement dépendant [des soins à domicile], que vous vivez seul, que vous n'avez pas d'aidant naturel, que vous participez activement à la société et que vous occupez un emploi à temps complet qui implique un horaire strict et une présence continue à votre poste de travail, le Protecteur du citoyen est préoccupé du fait que l'établissement réduise de façon substantielle les heures qui vous sont allouées sans démontrer que l'ensemble de vos besoins, qui n'ont pas changé, pourra être [satisfait] par le nouveau [plan d'intervention]. »

« Alors que le ministre des Docteurs continue de nier que ses coupes de près de un milliard de dollars dans les soins et services de santé ont des effets dévastateurs pour les patients, nous avons, avec le cas de M. Pigeon, un exemple concret qui les met en lumière. Le rationnement doit cesser et je demande au ministre d'intervenir sur-le-champ pour que les heures de soutien à domicile de M. Pigeon soient rétablies dès demain », a conclu Jean-François Lisée.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.