Le Rapport Delâge confirme ce que nous disons depuis plusieurs années

MONTRÉAL, le 12 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Jean-Pierre Ouellet, président du Syndicat québécois des employées et employés de service constate avec tristesse que le coroner Delâge en arrive à la conclusion que le drame de l'incendie de la Résidence du Havre de L'Isle-Verte aurait pu être évité.

« Nous réclamons des normes plus sévères dans les résidences privées depuis de longues années. Il y a eu des avancées grâce à une certification plus sévère mais, en réalité, le gouvernement ne cesse de repousser sa mise en œuvre en pliant devant les propriétaires de résidences qui veulent éviter d'investir des sommes importantes. Trop souvent, ils n'investissent au final ni dans leurs bâtiments, ni dans leur personnel. Si on veut éviter d'autres drames, il est temps que le gouvernement s'y attaque plus sérieusement », a déclaré le président.

Si l'on veut de meilleurs soins et plus de sécurité pour nos aînés en hébergement, il faut réduire le taux de roulement du personnel et inspecter plus régulièrement les résidences privées. Il faut s'assurer que les formations sont à jour et que les bâtiments sont conformes aux normes. Tout le monde qui œuvre dans ce secteur sait qu'encore trop de résidences s'assurent de bien paraître lors des visites du ministère de la Santé mais ne font plus attention le reste de l'année.

« Le drame de L'Isle-Verte était évitable. Des personnes sont décédées, des familles ont souffert, et il faut désormais s'assurer que cela ne puisse plus jamais survenir. Les règles de certification doivent être appliquées sévèrement et les propriétaires délinquants de résidences privées doivent cesser leur chantage », a ajouté Jean-Pierre Ouellet.

Le désengagement de l'État dans les soins de longue durée allonge les listes d'attente pour obtenir des places. L'État a besoin des résidences privées pour héberger les personnes âgées en perte d'autonomie. Mais ce n'est pas tout de leur trouver des places, il faut d'abord s'assurer de leur sécurité.

« Toutes nos pensées vont à la communauté de L'Isle-Verte et aux familles touchées par cette tragédie. C'est une page qui se tourne aujourd'hui, mais nous n'oublions pas le drame qui vous a frappés », a conclu le président.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

 

SOURCE Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ)

Renseignements : Mélanie Malenfant, Conseillère aux communications et au développement de projets, SQEES-FTQ, 514 210-8451

LIENS CONNEXES
www.sqees.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.