Le quotidien Toronto Star reçoit le Prix Hillman pour le journalisme d'enquête canadien 2015 pour sa série d'articles « Agressions sexuelles et harcèlement au Canada, de Jian Ghomeshi aux campus universitaires et collégiaux »

CBC News, The National et Winnipeg Free Press remportent des mentions honorables

TORONTO, le 4 mars 2015 /CNW/ - La Sidney Hillman Foundation a remis le Prix d'excellence en journalisme d'enquête canadien 2015 à l'équipe de journalisme du Toronto Star composée du rédacteur d'enquête Kevin Donovan, du pigiste Jesse Brown, et de Jayme Poisson, Emily Mathieu et Randy Risling, membres du personnel au Toronto Star.

Les juges Bonnie Brown, Jim Stanford et Tony Burman ont choisi les gagnants pour leur enquête qui a attiré l'attention du public sur les allégations de harcèlement sexuel contre Jian Ghomeshi, hôte éminent de la radio de CBC au moment des faits, et mis en lumière ce qui passe dans les campus universitaires et collégiaux. Leur article soigneusement documenté a servi de tremplin à une « conversation nationale » sur la question des agressions sexuelles et du harcèlement partout au Canada, plus particulièrement dans les universités et au travail. Cette série a par ailleurs encouragé les victimes à soumettre leurs allégations contre Ghomeshi et la police, à porter des accusations.

Parlant au nom des juges, Jim Stanford a indiqué que « Le reportage du Toronto Star sur le scandale de Jian Ghomeshi et les agressions sexuelles commises dans les campus universitaires et collégiaux a suscité un dialogue social qui changera la société canadienne pour toujours. La ténacité de Kevin Donovan et Jesse Brown, jumelée au courage des femmes qui ont accepté de parler de leur expérience avec Ghomeshi a été amplifiée par le reportage du Star au sujet d'expériences vécues par des étudiantes dans des établissements postsecondaires. La série a touché une corde sensible et a permis la reconnaissance attendue, depuis longtemps, de la terrible réalité des agressions sexuelles, au sein de la société. Ce journalisme d'enquête illustre bien ce que représente le Prix Hillman. »

Les juges du Prix Hillman ont également reconnu d'autres entrées, soit la couverture, par CBC News, du Programme des travailleurs étrangers temporaires du Canada et « While He Waited » une série d'articles rédigés par Kevin Rollason du quotidien Winnipeg Free Press.

La série de la CBC a commencé par un article sur la mauvaise utilisation de travailleurs de la haute technologie par la RBC, entre autres, pour ensuite relever des preuves que des entreprises d'autres secteurs, comme les établissements de restauration rapide, abusent également du programme des travailleurs étrangers temporaires. Le travail minutieux de Kathy Tomlinson, Raj Ahluwalia et d'autres membres de leur équipe a suscité un débat animé qui s'est traduit par une pression de l'opinion publique et a mené le gouvernement Harper à émettre de nouvelles règles limitant le recours à des travailleurs étrangers temporaires.

La couverture méticuleuse de Kevin Rollason sur la mort absurde de Brian Sinclair, un autochtone handicapé qui est décédé des suites d'une infection soignable après avoir passé 34 heures dans la salle d'attente des urgences d'un hôpital de Winnipeg sans recevoir de soins, s'est avérée précieuse pour l'amélioration des soins et le rétablissement de la confiance du public dans les services d'urgence des hôpitaux canadiens.

« Nous remettons le Prix Hillman à des journalistes canadiens pour la cinquième année consécutive », a expliqué Alex Dagg, directeur de l'exploitation à la Ligue nationale de hockey au Canada, et directeur de la Hillman Foundation. « À en juger par le nombre d'envois extraordinaires qu'on nous a soumis, je peux dire avec fierté que les journalistes canadiens des quatre coins du pays abordent des sujets difficiles et que, malgré les contraintes financières, ils mettent fin au mur du silence et suscitent des changements significatifs qui améliorent nos vies. »

La réception et la cérémonie de remise de prix se tiendront à Toronto, le jeudi 12 mars prochain. Les journalistes du Toronto Star se partageront la somme de 3 000 dollars et se rendront à New York pour participer à la cérémonie américaine de remise des Prix Hillman qui aura lieu le 5 mai 2015. Les deux récipiendaires de mentions honorables recevront 1 000 dollars chacun.

Depuis 1950, la Sidney Hillman Foundation a honoré des journalistes, des écrivains et des personnalités publiques qui recherchent la justice sociale et veulent servir la politique publique pour le bien commun. Sidney Hillman a été le président fondateur du syndicat de la confection ACWU (Amalgamated Clothing Workers Union), lequel a été remplacé par le Workers United, SEIU. Sidney Hillman, un artisan du New Deal, a combattu pour créer un mouvement syndical dynamique qui s'étend de l'atelier à tous les aspects de la vie des travailleurs.

On peut trouver des liens vers ces articles ici.

Pour obtenir plus de renseignements, et pour connaître le nom des anciens gagnants, il suffit de consulter le site Web www.hillmanfoundation.org

SOURCE Sidney Hillman Foundation

Renseignements : Nous invitons les membres des médias à contacter : Annie Hennessey, Annie.hennessey@mediaprofile.com ou 416-342-1815

Profil de l'entreprise

Sidney Hillman Foundation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.