Le Québec : dernier au pays en matière de protection des enfants contre la fumée secondaire !

La Dre Christiane Laberge est la nouvelle porte-parole de la campagne Famille sans fumée

MONTRÉAL, le 21 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Pour une neuvième année consécutive, la campagne Famille sans fumée invite les Québécois à faire de leur maison et de leur voiture des environnements sans fumée pour protéger la santé des enfants. Cette année, elle peut compter sur la collaboration d'une nouvelle porte-parole, la Dre Christiane Laberge.

Fumer dehors, loin des enfants
La province se situe au dernier rang au pays en matière de protection des enfants contre la fumée secondaire. Selon plusieurs études, les Québécois âgés de moins de 12 ans sont 2 fois plus nombreux à y être exposés que les autres enfants canadiens du même âge1. C'est à la maison que les enfants y sont principalement exposés. Il est à noter que de nombreux efforts sont généralement déployés par les fumeurs pour ne pas incommoder leurs proches, comme fumer sous la hotte, près d'une fenêtre ou encore dans une pièce fermée. Malgré le fait qu'ils soient bien intentionnés, ces gestes ne réduisent pas réellement les dangers de la fumée secondaire pour la santé. « Il faut comprendre qu'il n'existe aucune stratégie efficace pour éliminer de l'air les substances contenues dans cette fumée. La seule manière de protéger la santé des enfants, c'est de fumer en dehors de la maison et de la voiture, et loin d'eux ! » spécifie la Dre Christiane Laberge. Loin d'eux, insiste-t-elle, « parce que même à l'extérieur, comme au parc, sur le balcon ou en marchant, la fumée secondaire peut être nocive pour les enfants s'ils se trouvent à proximité d'un fumeur. »

De nombreux problèmes de santé
Chez l'enfant, l'exposition à la fumée secondaire peut provoquer ou amplifier certains problèmes de santé comme les otites, l'asthme, les rhumes et les pneumonies. Quant aux poupons, ils risquent davantage d'être victimes du syndrome de mort subite du nourrisson.

Pourquoi ? « Les enfants respirent plus vite que les adultes, et leur système immunitaire n'a pas encore fini de se développer. Ils sont donc plus vulnérables et sont ainsi plus à risque de souffrir de ces problèmes de santé lorsqu'ils sont exposés régulièrement à la fumée secondaire », explique la Dre Laberge.  

Il n'y a pas seulement les enfants et les poupons qui sont affectés par la fumée secondaire : les bébés à naître le sont aussi. Une exposition fréquente pendant la grossesse peut nuire à leur développement. Chez la femme enceinte, elle augmente les risques de vivre une fausse couche ou encore un accouchement prématuré ou avec complications.

3 STRATÉGIES CLÉS POUR UNE FAMILLE SANS FUMÉE

  1. Faites de votre maison et de votre voiture des zones 100 % sans fumée, que les enfants y soient présents ou pas.
  2. Si vous en allumez une, assurez-vous de le faire en tout temps dehors et loin des enfants.
  3. La meilleure façon de protéger la santé des enfants et la vôtre, c'est de cesser de fumer. Ça vaut la peine d'essayer !

À propos de Famille sans fumée
Famille sans fumée est une initiative de Capsana, une organisation à vocation sociale entièrement dédiée à la promotion de la santé et des saines habitudes de vie ainsi qu'à la prévention et à la gestion des maladies chroniques. Cette campagne est présentée en partenariat avec plusieurs organismes publics et privés, notamment le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, les Directions régionales de santé publique du Québec, Soins-santé grand public McNeil et Uniprix. Pour en savoir plus sur la campagne et obtenir des conseils, visitez le site famillesansfumee.ca ou la page facebook.com/famillesansfumee.

 

_____________________

1. Santé Canada (2012). Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada. Tableau 9. Exposition des enfants à la fumée secondaire du tabac à la maison, par province et selon le groupe d'âge, Canada, 2012. Récupéré le 25 août 2014. http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/tobac-tabac/research-recherche/stat/_ctums-esutc_2012/ann-fra.php#t9.

 

SOURCE Capsana

Renseignements : Pour réaliser une entrevue avec notre porte-parole, la Dre Christiane Laberge, veuillez communiquer avec nous. Source : Sophie Bourret, Conseillère, communications, 514 985-2466, poste 255 sbourret@capsana.ca; Renseignements et entrevues : Marie-Noël Phaneuf, Attachée de presse, Annexe Communications, 514 844-8864, poste 211, mnphaneuf@annexecommunications.com

Profil de l'entreprise

Capsana

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.