Le QCGN réagi à la décision de la Cour Suprême sur la loi 104

MONTRÉAL, le 22 oct. /CNW Telbec/ - Le Quebec Community Groups Network croit que la décision de la Cour suprême du Canada concernant la loi 104 est une décision juste pour la province de Québec. Maintenant que le gouvernement a une seconde chance de présenter une loi, nous espérons que cela permettra aux partenaires communautaires et gouvernementaux, incluant la communauté d'expression anglaise, d'arriver à un compromis raisonnable entre les objectifs de protection de la langue française et la conservation du dynamisme des établissements d'enseignement et des commissions scolaires de langue anglaise. Et c'est dans cet esprit que nous demandons d'être inclus dans le processus.

"Des institutions saines sont la pierre angulaire d'une communauté dynamique" commente Marion Standish, vice-présidente du Quebec Community Groups Network. "La santé de nos écoles et de nos commissions scolaires à une influence considérable sur le Québec d'expression anglaise, ainsi qu'une influence directe sur la nécessité de retenir les jeunes et sur l'attrait de notre communauté".

De plus, Madame Standish fait valoir que ces enjeux sont essentiels à la société québécoise. "La capacité de notre communauté de retenir nos jeunes affecte également la force de l'économie de la province".

Les écoles ont été décrites par des chercheurs en langue minoritaire comme l'une des institutions les plus déterminantes dans la création de l'identité culturelle, explique Madame Standish, en se référant en particulier aux conclusions du chercheur Rodrique Landry de L'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) de l'Université de Moncton et de Richard Bourhis du Centre d'études ethniques des universités montréalaises (CEETUM) à l'Université de Montréal. "C'est grâce à la participation à l'intérieur des établissements d'enseignement de minorité linguistique qu'une grande partie du capital humain du groupe émergera et qui, à son tour nourrira et amènera le leadership institutionnel du groupe dans son ensemble à découvrir son pouvoir", note le professeur Bourhis dans une publication qui avait été préparée pour la Conférence du QCGN en 2007, intitulée : The Vitality of English-Speaking Communities of Quebec - From Community Decline to Revival.

Madame Standish explique que le QCGN fait progresser les principes de dynamisme et de durabilité communautaire à l'aide de la recherche, du dialogue et de la collaboration et note également que toutes les principales opinions politiques s'accordent à dire que des communautés d'expression anglaise dynamiques font partie intégrante d'un Québec fort et prospère.

"Le QCGN est préoccupé par les enjeux qui affectent l'accessibilité à l'enseignement en langue minoritaire parce de telles décisions pourraient affecter la viabilité des écoles de langue minoritaire", ajoute Madame Standish, tout en faisant appel au gouvernement du Québec pour réaffirmer le rôle des établissements d'enseignement de langue anglaise dans leurs efforts d'entretenir le caractère dynamique de la communauté d'expression anglaise. "Tout cela est possible en assurant le renouvellement d'inscriptions et autres méthodes, telles que de garantir que les écoles de langue anglaise ont les ressources nécessaires pour survivre, même lorsque leurs chiffres sont à la baisse".

SOURCE Quebec Community Groups Network (QCGN)

Renseignements : Renseignements: Rita Legault, Directrice des communications, (514) 868-9044, poste 223, Cellulaire: (514) 912-6555, rita.legault@qcgn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.