Le "Projet Folkstone" mène à de nombreuses arrestations et à la saisie
d'armes illégales et de drogue

TORONTO, le 11 mars /CNW/ - De nombreux individus ont été arrêtés et accusés à la suite d'une enquête de sept mois qui a été menée par l'Unité provinciale de contrôle des armes à feu dirigée par la Police provinciale de l'Ontario, en partenariat avec le service de police de la région de York, le service de police de Toronto, le service de police de Windsor, la Direction des enquêtes criminelles de la Police provinciale, le U.S. Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (ATF) et l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Dans une opération policière conjuguée, les agents ont exécuté 28 mandats de perquisition en vertu du Code criminel dans des résidences et entreprises de la région du grand Toronto et à Windsor, en Ontario.

À ce jour, l'enquête désignée sous le nom de "Projet Folkstone", a mené à 22 arrestations et à plus de 250 accusations criminelles. L'enquête a aussi permis la saisie de plus de 15 armes illégales et d'une importante quantité de drogue (dont plus de 400 000 $ de cocaïne et 75 000 $ de cannabis), d'argent et d'autres biens criminellement obtenus.

Utilisant l'approche des services policiers axés sur les renseignements, le projet Folkstone a été centré sur une organisation criminelle impliquée dans une opération de contrebande d'armes transfrontalière qui se spécialisait dans le trafic d'armes illégales dans la région du grand Toronto. L'enquête a révélé que cette organisation criminelle introduisait illégalement des armes au Canada à partir des États-Unis, en plus de faire le trafic de diverses drogues, dont la cocaïne, l'héroïne et le cannabis.

L'enquête se poursuit et d'autres accusations devraient suivre. Jusqu'à maintenant, la police a porté des accusations contre :

    
    1.  Francesco Serrano, 27 ans, de Markham, en Ontario, pour :
        participation aux activités d'une organisation criminelle,
        perpétration d'une infraction au profit d'une organisation
        criminelle, avoir chargé une personne de commettre une infraction au
        profit d'une organisation criminelle, complot en vue de faire le
        trafic d'héroïne, complot en vue de faire le trafic de cannabis,
        complot en vue de faire le trafic de cocaïne, trafic de cannabis,
        trafic de cocaïne et tentative de désarmer un agent de police. Il est
        actuellement en détention provisoire et doit comparaître à Newmarket
        le 11 mars 2010.

    2.  Philip MacDonald, 39 ans, de Toronto, en Ontario, pour :
        participation à des activités d'une organisation criminelle,
        perpétration d'une infraction pour une organisation criminelle, avoir
        chargé une personne de commettre une infraction au profit d'une
        organisation criminelle, complot en vue de faire le trafic de
        cannabis, complot en vue de faire le trafic de cocaïne, trafic de
        cannabis, possession de cannabis en vue d'en faire le trafic, trafic
        de cocaïne, trafic d'armes et possession d'armes à autorisation
        restreinte. Il est actuellement en détention provisoire et doit
        comparaître à Newmarket le 11 mars 2010.

    3.  Vanz Rivero, 31 ans, de Vaughn, en Ontario, pour : possession d'armes
        à autorisation restreinte, possession de cocaïne dans le but d'en
        faire le trafic, trafic de cocaïne, participation aux activités d'une
        organisation criminelle et perpétration d'une infraction au profit
        d'une organisation criminelle. Il est actuellement en détention
        provisoire et doit comparaître à Newmarket le 11 mars 2010.

    4.  David Barker, 39 ans, de Windsor, en Ontario, pour : possession de
        cannabis dans le but d'en faire le trafic, trafic d'armes et
        perpétration d'une infraction au profit d'une organisation
        criminelle. Il est actuellement en détention provisoire et doit
        comparaître à Newmarket le 11 mars 2010.

    5.  Jason Tompkins, 35 ans, de Windsor, en Ontario, pour : complot en vue
        de commettre un vol, perpétration d'une infraction pour une
        organisation criminelle, importation d'armes à feu et trafic d'armes.
        Il est actuellement en détention provisoire et doit comparaître à
        Newmarket le 11 mars 2010.
    

Une mise à jour de ce communiqué, comprenant la liste complète des personnes accusées et leurs infractions respectives, sera émise dès qu'elle sera disponible.

CITATIONS

"L'introduction et la vente d'armes illégales par des groupes du crime organisé constituent un grave danger pour les personnes innocentes de nos communautés et sont fréquemment associées au commerce illicite de drogues. L'Unité provinciale de contrôle des armes à feu et ses partenaires de la police se sont engagés à démanteler ces entreprises criminelles."

    
    - Julian Fantino, commissaire, Police provinciale de l'Ontario.
      (http://www.opp.ca/ecms/index.php?id=192)
    

"Le Projet Folkstone est un très bon exemple de partenariat entre plusieurs services démontrant le travail d'équipe, qui est l'une de nos valeurs les plus chères, ici au service de police de la région de York. Le succès de ce projet est une conséquence directe du travail d'équipe des services de police pour atteindre un but commun : retirer les armes à feu de la rue."

    
    - Armand P. La Barge, chef de police, service de police de la région de
      York. (http://www.opp.ca/media/biographies/armand.html)
    

"Cette initiative montre comment le partenariat entre les organismes d'application de la loi, tant au pays qu'à l'international, peut contribuer à promouvoir la sécurité du public. La lutte contre le crime et le maintien de la sécurité dans les communautés font partie des efforts de ces organismes."

- Rick Comerford, directeur général régional, ASFC. (http://www.opp.ca/media/biographies/rick.html)

"Cette opération est un autre exemple de l'excellent partenariat international que l'ATF et nos instances équivalentes canadiennes d'application de la loi ont mis au point, en mettant l'accent sur la suppression du trafic des armes à feu illicites entre nos pays. L'ATF continuera de collaborer à l'application des lois canadiennes tant aux paliers fédéral, provincial que municipal, afin de prendre en main cette problématique importante commune de part et d'autre de la frontière."

    
    - Robert Thomas attaché de l'ATF au pays, agent spécial de supervision
      - Canada. (http://www.opp.ca/media/biographies/robert.html)

    EN BREF

    -   L'Unité provinciale de contrôle des armes à feu se compose de 13
        organismes policiers, de l'Agence des services frontaliers du Canada
        (ASFC) et du U.S. Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives
        (ATF).

    -   Un nombre substantiel d'armes de poing utilisées dans les crimes
        commis en Ontario sont introduites illégalement au pays à partir des
        États-Unis.

    -   Le Bureau de la lutte contre le crime organisé s'engage dans des
        enquêtes axées sur les renseignements visant les groupes du crime
        organisé et la criminalité en Ontario.

    -   L'Unité provinciale de contrôle des armes à feu a pour mission de se
        pencher sur la question des armes illégales en circulation dans les
        rues de l'Ontario et poursuivra énergiquement son mandat.
    

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

On pourra obtenir en ligne le dossier de presse complet, dont un document d'information et des images numériques des armes, de la drogue, de l'argent et des biens saisis, en suivant ces liens : (http://www.opp.ca/ecms/index.php?id=491) (http://www.opp.ca/ecms/index.php?id=492).

    
                                 www.opp.ca

          Suivez la Police provinciale de l'Ontario sur Twitter à :
                           www.twitter.com/OPP_News
    

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : Renseignements: Sergent Pierre Chamberland, Coordonnateur des relations avec les médias, Police provinciale de l'Ontario, Téléphone: (705) 329-6878


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.