Le projet de règlement à la Loi 16 comporte des lacunes

Les Teamsters proposent des améliorations au projet de règlement à la Loi 16 en ce qui a trait aux résidences pour aînés...

LAVAL, QC, le 12 juill. 2012 /CNW Telbec/ - Le syndicat des Teamsters est encouragé par les améliorations qu'apporte le gouvernement provincial à la situation dans les résidences privées pour personnes âgées. Il est indéniable que le projet de règlement à la Loi 16 apporte des changements souhaitables pour corriger la situation, mais les Teamsters constatent néanmoins des lacunes qu'il faudrait combler le plus rapidement possible.

Seuils minimaux de main-d'œuvre

Par exemple, l'établissement de seuils minimaux de main d'œuvre représente un enjeu majeur pour les travailleuses et travailleurs de l'industrie. Les propositions du gouvernement sont insuffisantes et ne correspondent pas aux besoins des aînés.

Par conséquent, le syndicat des Teamsters suggère un minimum d'un salarié par tranche de 100 aînés autonomes pour les premiers 300 aînés et d'un salarié par tranche de 200 aînés par la suite.

Pour ce qui est des aînés semi-autonomes, les Teamsters recommandent la présence d'au moins un salarié par tranche de 30 aînés pour les 90 premiers et d'un salarié par tranche de 100 aînés par la suite.

« Les aînés paient cher pour louer une chambre; par conséquent, ils méritent de pouvoir y vivre en sécurité, explique Jean Chartrand, président de la Section locale 106 du syndicat des Teamsters. Qu'arriverait-il si deux ou trois urgences survenaient en même temps et qu'il n'y avait que deux préposés dans une résidence? Bref, qui met-on de côté? »

Classifications autonome et semi-autonome

Un autre enjeu est celui de la classification : autonome ou semi-autonome. Le syndicat des Teamsters est d'avis qu'il faudrait revoir les méthodes de classification individualisées des aînés et prévoir un mécanisme d'adaptation des ressources selon l'évolution de leur état de santé.

« Un résident peut avoir subi un infarctus et perdre une partie de son autonomie du jour au lendemain, ajoute Jean Chartrand. La reclassification peut prendre du temps, entrainant de ce fait des problématiques pour l'aîné et les travailleurs. »

Coûts

Il va sans dire que les propositions des Teamsters ont un coût. Mais Jean Chartrand fait remarquer que la santé et la sécurité des résidents et des travailleurs doivent demeurer au centre des préoccupations de tous les intervenants dans le dossier.

En tout état de cause, le syndicat des Teamsters restera très vigilant en ce qui a trait au projet de règlement à la Loi 16.

« Les enjeux sont grands et les défis de taille, termine le syndicaliste. L'industrie des résidences pour aînés est en pleine évolution et il faut s'assurer que tous et toutes y trouvent leur compte. »

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métier. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

SOURCE TEAMSTERS CANADA

Renseignements :

Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada
Mobile : 514 609-5101
Bureau : 450 682-5521, poste 236
Courriel : slacroix@teamsters.ca

Profil de l'entreprise

TEAMSTERS CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.