Le Programme de sensibilisation à la santé cardiovasculaire (PSSC), pour
réduire les taux de maladies du coeur et d'AVC dans les collectivités

La réduction de la pression artérielle est le secret du succès

QUÉBEC, le 8 juin /CNW Telbec/ - Un programme communautaire de promotion de la santé offert par plus de 500 bénévoles permet de réduire de façon marquée les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les aînés, mentionne aujourd'hui Dr Janusz Kaczorowski, chercheur du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, devant le Congrès canadien de l'AVC.

Dans le cadre du Programme de sensibilisation à la santé cardiovasculaire (PSSC), des médecins de famille de 20 villes de taille moyenne de l'Ontario ont invité des patients âgés de 65 ans et plus à prendre part à des sessions d'évaluation des risques dans des pharmacies locales durant une période de 10 semaines. Plus de 15 000 résidents ont pris part à ce programme.

"Les évaluations des risques menées par des bénévoles combinaient l'information sur la santé à des liens avec des professionnels des soins de santé primaires et à des ressources communautaires. Elles ont entraîné une réduction impressionnante de neuf pour cent des taux d'hospitalisation pour cause d'AVC, de crise cardiaque et d'insuffisance cardiaque", dit Dr Kaczorowski, de l'Université de la Colombie-Britannique et du Child and Family Research Institute.

Le programme développé par Dr Kaczorowski, Dre Lisa Dolovich et Dr Larry Chambers de l'Université McMaster et de l'Institut de recherche Élizabeth-Bruyère, a reçu le Prix du président du Congrès canadien de l'AVC pour son impact. Ce prix est remis au projet de recherche qui est jugé comme ayant le plus d'impact sur la prévention et le traitement des AVC parmi ceux qui sont présentés au Congrès.

L'équipe du PSSC a choisi 39 collectivités au hasard et les a classées par emplacement et par taille de la population. Vingt collectivités ont reçu le PSSC et dix-neuf ont servi de groupe contrôle en ne recevant pas le programme.

Au sein des collectivités du PSSC, plus de 500 bénévoles formés par leurs pairs ont rencontré les résidents afin de vérifier leur pression artérielle, de passer en revue les signes avant-coureurs de l'AVC et des crises cardiaques, d'évaluer leurs facteurs de risque et de faire la promotion du contrôle de la pression artérielle et des modes de vie sains.

"Le PSSC est une façon unique et économique d'activer les organismes communautaires, les bénévoles, les professionnels de la santé et les participants", dit Dr Kaczorowski.

Des pharmaciens étaient sur place dans le cadre de l'équipe des soins primaires afin de discuter des préoccupations au sujet des médicaments pour la pression artérielle et des recommandations destinées à maximiser les bienfaits des médicaments hypotenseurs.

Le programme portait principalement sur la réduction de la pression artérielle. "Il est essentiel de contrôler la pression artérielle si on veut réduire les taux d'AVC et de maladies du cœur", dit Dr Kaczorowski. "Nous avons découvert que même une réduction minime peut avoir un impact marqué sur la santé des aînés." Selon la Fondation des maladies du cœur, un adulte canadien sur cinq est atteint d'hypertension artérielle.

Alors que le plus grand nombre de baby boomers parvient à l'âge où les risques sont à leur maximum, Dr Kaczorowski précise que les prochaines étapes consisteront à étendre ce programme à l'ensemble du Canada.

"Il n'est jamais trop tard pour réduire ses risques d'AVC et ce projet semble démontrer que les bienfaits de contrôler sa pression artérielle se manifestent rapidement", selon le porte-parole du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, Dr Antoine Hakim. "La santé n'est pas que l'apanage des jeunes; elle doit durer toute la vie."

Il signale que des solutions simples peuvent apporter des résultats importants. "Voici une stratégie de prévention qui n'exige aucune grande dépense, mais qui a un impact important sur les résultats de santé. Il vaudrait la peine d'imiter ce modèle auprès des populations à haut risque, notamment les jeunes et les autochtones."

Le Bulletin de santé 2010 de la Fondation des maladies du cœur a lancé récemment un avertissement à l'effet qu'un tsunami de facteurs de risque et de changements démographiques imposait présentement un fardeau sans précédent sur toutes les sphères du système de santé cardiovasculaire canadien.

"Nous comptons présentement sur un ensemble d'initiatives de prévention et de traitement", dit la porte-parole de la Fondation des maladies du cœur, Dre Louise-Hélène Lebrun. "Les programmes communautaires comme le PSSC sont essentiels pour aider les personnes à risque élevé à comprendre et à contrôler leurs facteurs de risque."

Les Canadiens et les Canadiennes ont accès au programme Mon évaluation de risque cardiovasculaire(MC) sur le site fmcoeur.ca/ta. Le Congrès canadien de l'AVC est une initiative conjointe de la Fondation des maladies du cœur du Canada, du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires et du Canadian Stroke Consortium.

Pour plus de détails sur le PSSC, visitez le www.chapprogram.ca (disponible en anglais seulement)

Les déclarations et les conclusions des auteurs des études sont uniquement celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position ou les politiques de la Fondation ou du RCCAC. La Fondation des maladies du cœur du Canada et le réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires ne font aucune représentation ni ne garantissent leur exactitude et leur fiabilité.

Le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires (canadianstrokenetwork.ca) regroupe plus de 100 des meilleurs chercheurs et cliniciens de 24 universités qui collaborent sur divers aspects des AVC. Le Réseau, dont les bureaux se trouvent à l'Université d'Ottawa, comprend aussi des partenaires de l'industrie, du secteur bénévole et des gouvernements provinciaux et fédéral. Le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, un des Centres nationaux d'excellence du Canada, s'efforce de réduire l'impact physique, social et économique des AVC sur la vie des Canadiens et des Canadiennes ainsi que sur l'ensemble de la société.

Organisme bénévole en santé, la Fondation des maladies du cœur (fmcoeur.ca) vise à éliminer les maladies du cœur et les AVC et à réduire leur impact par le développement de la recherche et de son utilisation, la promotion des modes de vie sains et la défense des intérêts.

SOURCE Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

Renseignements : Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour céduler des entrevues, veuillez s'adresser à BUREAU DES MÉDIAS du CCAVC (7 et 8 juin) au (418) 649-5232; Ou Hémisphère Relations Publiques: Marie-José Bégin, (514) 994-0802, mj_begin@videotron.ca; France Gaignard, (514) 616-7705; Renseignements sur le Congrès et inscription: www.strokecongress.ca; Après le 8 juin 2010, rejoindre: Jane-Diane Fraser, Fondation des maladies du coeur du Canada, (613) 569-4361, poste 273, jfraser@hsf.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.