Le Programme de recherche de la Société Alzheimer accorde le montant record de 4,5 millions de dollars de financement

L'excellence de la recherche au Canada pourrait être la clé de la guérison et de meilleurs traitements

TORONTO, le 29 mai 2013 /CNW/ - Les scientifiques canadiens à la recherche de réponses à la maladie d'Alzheimer ont obtenu 4,5 millions de dollars de financement, y compris un montant record de 4 millions de dollars du Programme de recherche de la Société Alzheimer (PRSA).

L'argent sera investi dans 38 nouvelles initiatives de recherche d'un peu partout au pays qui visent à améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement, et à trouver un remède pour guérir l'Alzheimer et les maladies apparentées.

« Il s'agit là d'une mesure propre à stimuler la recherche sur les troubles cognitifs et à renforcer les capacités des chercheurs et des laboratoires de recherche canadiens, a déclaré Mimi Lowi-Young, cheffe de la direction générale de la Société Alzheimer du Canada. Les chercheurs du Canada comptent parmi les meilleurs au monde et la Société s'est engagée à les soutenir. Leurs projets pourraient changer fondamentalement la vie de personnes déjà touchées par cette maladie dévastatrice et améliorer les perspectives d'avenir des personnes à risque. »

La professeure Cheryl Wellington du département de pathologie de l'Université de la Colombie-Britannique figure parmi les 38 bénéficiaires de subventions ayant l'intention de changer le cours de la maladie d'Alzheimer et des affections apparentées. Son travail vise une recherche plus approfondie du lien cœur-cerveau. On sait que les maladies du cœur augmentent les risques d'Alzheimer et que les vaisseaux sanguins du cerveau des gens qui en sont atteints témoignent de changements importants. Par ailleurs, on comprend moins si ces changements vasculaires contribuent à la maladie d'Alzheimer et aux autres troubles cognitifs. Mme Wellington tentera de démêler ce lien en effectuant des tests pour voir si des changements au niveau du « bon cholestérol », lequel est reconnu pour protéger des maladies du cœur, pourraient aussi prévenir la maladie d'Alzheimer.

À l'Université de Toronto, Pooja Viswanathan sortira du laboratoire ses connaissances en science informatique pour les appliquer directement dans des établissements de soins de longue durée. De 60 à 80 pour cent des résidents atteints d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée n'ont souvent pas droit à un fauteuil roulant motorisé pour des raisons de sécurité, et certains d'entre eux ne sont pas assez forts pour manœuvrer un fauteuil roulant manuel. Titulaire d'une bourse de recherche postdoctorale au département des sciences de la santé et d'ergothérapie, Mme Viswanathan entend utiliser l'intelligence artificielle pour fabriquer un fauteuil roulant « intelligent » équipé d'une petite caméra et de capteurs de manière à ce que non seulement les résidents retrouvent-ils leur mobilité et leur indépendance, mais qu'ils soient aussi en sécurité.

« Les idées fascinantes que proposent les chercheurs et les possibilités que leurs études laissent entrevoir comme résultats pour améliorer la qualité de vie des gens jamais ne cessent de m'inspirer, a déclaré Dre Lynn Beattie, présidente du Comité sur les politiques de recherche de la Société Alzheimer. Les recherches de ces doctorants et postdoctorants sont prometteuses; ces chercheurs constituent le fondement même des recherches sur l'Alzheimer et les maladies apparentées. »

Il faut désespérément des percées en matière de prévention, de diagnostic et de traitement de l'Alzheimer et des maladies apparentées, mais il faut aussi continuer de favoriser les recherches susceptibles d'aider les personnes atteintes de la maladie à mieux vivre leur état de santé actuel. La maladie d'Alzheimer demeure incurable. Bien que des médicaments puissent en améliorer temporairement les symptômes, aucun d'entre eux ne peut ralentir, arrêter ou renverser le cours de la maladie. À l'heure actuelle, 747 000 Canadiennes et Canadiens souffrent d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée, et on s'attend à ce que ce nombre passe à 1,4 million d'ici 2031.

Le financement record de cette année du PRSA a été possible grâce au don de plusieurs millions de dollars de MM. Paul Higgins junior et Michael Higgins, co-présidents et chefs de la direction de la société Mother Parkers. Cet argent a été recueilli dans le cadre de la campagne de collecte de fonds Mother Parkers se souvient en l'honneur de leur père Paul, qui était atteint de la maladie d'Alzheimer.

Les fonds comprenaient en outre 450 000 $ de la Pacific Alzheimer Research Foundation (Vancouver) à l'appui de chercheurs de la Colombie-Britannique, ainsi que 75 000 $ de la Firefly Foundation (Toronto) pour des postdoctorants de l'Ontario.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à la population canadienne qui soutient notre travail de tous les jours, a ajouté Mme Lowi-Young. Et pourtant, il faut investir encore plus d'argent dans la recherche. Ces 4,5 millions de dollars ne se comparent pas aux 33 milliards que nous dépensons en ce moment pour les soins aux personnes atteintes de l'Alzheimer et de maladies apparentées. »

Pour consulter la liste complète des bénéficiaires de subvention de recherche et pour montrer que vous soutenez le Programme de recherche de la Société Alzheimer, visitez : www.alzheimer.ca.

À propos du Programme de recherche de la Société Alzheimer
Le Programme de recherche de la Société Alzheimer est un concours annuel de subventions de recherche évalué par des pairs. Soutenu par les Sociétés Alzheimer de l'ensemble du pays et leurs généreux donateurs, il sert à subventionner des chercheurs émergents et chevronnées qui travaillent dans les domaines de la biomédecine et de la qualité de vie. Le programme a été lancé en 1989 et a depuis investi plus de 40 millions de dollars dans la recherche.

À propos de la Société Alzheimer
La Société Alzheimer du Canada est le principal organisme caritatif national pour les personnes atteintes de l'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. Présente d'un océan à l'autre, la Société offre l'aide aujourd'hui, grâce à toute une gamme de programmes et services aux personnes atteintes, et donne l'espoir de demain, en finançant la recherche sur les causes et l'éradication de cette maladie.

SOURCE : Société Alzheimer du Canada

Renseignements :

Personne-ressource pour les médias 
Rosanne Meandro
Directrice des relations avec les médias
Société Alzheimer du Canada
Ligne directe : 416-847-8920
rmeandro@alzheimer.ca
www.alzheimer.ca

Profil de l'entreprise

Société Alzheimer du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.