Le programme de mentorat « Femmes en TI » : les premiers constats

MONTRÉAL, le 4 oct. 2016 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des technologies (AQT) partage, à mi-parcours, les premiers résultats de son programme de mentorat « Femmes en TI » par la publication de son Rapport d'évaluation des besoins et par la mise en ligne d'un segment vidéo, premier d'un webdocumentaire qui y est consacré. Rappelons que l'objectif principal du projet financé par Condition féminine Canada est de permettre aux femmes œuvrant en TIC d'accéder à des fonctions supérieures au sein des organisations et de les appuyer dans leur développement, contribuant ainsi à leur avancement économique.

Le Rapport d'évaluation des besoins relève essentiellement les enjeux que sous-tend la place des femmes gestionnaires dans l'industrie des TI, tandis que la première partie du webdocumentaire explore les réflexions et actions qu'ont engendrées les relations de mentorat. Le rapport et la vidéo peuvent être consultés sur le site web de l'AQT (www.aqt.ca).

Le programme, qui en est à six mois, s'appuie sur une relation d'accompagnement proposant 12 mentors hommes et femmes d'expérience jumelés à 12 femmes cadres ou PDG. Il a été construit à la suite du rapport d'évaluation des besoins basés principalement sur une enquête auprès de 250 gestionnaires hommes et femmes de l'industrie des TI.

Globalement, les obstacles au développement de carrière sont parfois imperceptibles, mais en comparant les résultats entre genres, des différences marquées, souvent défavorables pour les femmes, se révèlent :

  • Les femmes gestionnaires se retrouvent plus souvent dans les fonctions de soutien, comme les ressources humaines et l'administration, que les hommes.
  • Parmi les entreprises TI qui disposent de mesures pour favoriser la progression de carrière du personnel, seulement 2 % visent spécifiquement la progression de carrière des femmes.
  • La moitié des femmes gestionnaires (49 %) gagnent moins de 100 000 $ annuellement, contre le quart des hommes (25 %) ayant le même niveau de responsabilité.

D'autres obstacles, au contraire, démontrent l'universalité des enjeux auprès des femmes et des hommes, soutenant l'intérêt de l'AQT de générer des retombées pour tous les membres d'une entreprise grâce aux expertises développées avec ce programme :

  • 25 % des femmes considèrent que la conciliation travail-famille est un obstacle (28 % pour les hommes).
  • 18 % des femmes identifient des lacunes dans leurs compétences/connaissances comme étant un obstacle (19 % pour les hommes)
  • 15 % d'entre elles soulignent que la culture de l'entreprise est un frein (18 % pour les hommes)

Le programme de mentorat « Femmes en TI » est de nature à faire prendre conscience des problématiques de gestion des membres d'équipes dirigeantes et d'offrir des approches constructives reliées à l'évolution de carrière des femmes désireuses de rester au sein des entreprises en TI, un milieu fortement masculin dans son ensemble.

« Les premières étapes du programme de mentorat ont relevé toute l'importance d'une démarche de cette nature dans une industrie comme la nôtre où le manque de ressources humaines est croissant et où l'évolution constante des pratiques de gestion est une question de pérennité pour nos entreprises », soutient Nicole Martel, présidente-directrice générale de l'AQT.

Les participantes de cette première cohorte sont bien ancrées dans le projet et construisent graduellement une boîte à outils qui favorise le développement de leur savoir-être. Les effets attendus sont déjà perceptibles et l'intérêt grandit en dehors des personnes directement impliquées. L'objectif est que les entreprises de l'industrie des TI développent elles-mêmes, grâce au modèle de mentorat défini par le programme « Femmes en TI », leur propre politique pour mieux appuyer leurs cadres et dirigeantes.

De son côté, l'AQT continuera de travailler par d'autres initiatives à soutenir la carrière des femmes en TI, et ce, grâce aux leçons apprises lors de ce programme.
Les personnes intéressées à participer à un tel processus d'accompagnement peuvent manifester leur intérêt en visitant le site web de l'AQT.

À propos

L'Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l'échelle du Québec, au rayonnement des entreprises des TIC et à la croissance de ce secteur de l'économie. Forte de ses 500 membres, elle rassemble et accompagne les dirigeantes et dirigeants d'entreprises technologiques en les appuyant dans le développement de leurs compétences et dans la performance de leur entreprise tout en favorisant l'évolution des pratiques commerciales. Organisme à but non lucratif autofinancé, l'AQT représente l'ensemble de l'industrie auprès d'instances décisionnelles et constitue aujourd'hui le plus grand réseau d'affaires des TIC au Québec. Pour en savoir plus : www.aqt.ca

 

SOURCE Association québécoise des technologies (AQT)

Renseignements : Jean-Marc Simard - Directeur, communications et affaires publiques -- AQT, T. 514 874-2667 X 118 C. 514 248-5385 - jms@aqt.ca

RELATED LINKS
www.aqt.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.