Le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord rapproche la science et le savoir traditionnel

OTTAWA, le 29 juill. 2016 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'engage à appuyer les gouvernements, les résidents du Nord et les scientifiques à acquérir une meilleure connaissance des contaminants présents dans les aliments traditionnels récoltés, lesquels occupent une place importante dans l'alimentation des résidents du Nord et des Autochtones. Depuis plus de 25 ans, le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN) finance des projets guidés par la science et le savoir traditionnel, permettant ainsi d'élargir notre compréhension des répercussions possibles de ces contaminants sur la santé des humains et des animaux.

Aujourd'hui, la ministre des Affaires autochtones et du Nord, l'honorable Carolyn Bennett, a annoncé les bénéficiaires du financement de recherche de cette année.

Les 53 projets financés sont d'excellents exemples de recherches novatrices, de sensibilisation et de renforcement des capacités. Ils démontrent comment la convergence de la science et du savoir traditionnel peut être dans l'intérêt de tous les Canadiens. Le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord permet au Canada de se positionner comme chef de file mondial dans ce domaine. 

Citations

« Le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord est devenu un modèle à suivre, au moment où le Canada poursuit le renouvellement de sa relation avec les Premières Nations ainsi que celle entre les Inuit et la Couronne dans un esprit de respect et de partenariat. Je suis ravie de constater que les résidents du Nord et les chercheurs continuent de travailler en collaboration dans le cadre du plus ancien programme de recherche du Canada sur l'Arctique. »

  • L'honorable Carolyn Bennett, M.D., c.p., députée
    Ministre d'Affaires autochtones et du Nord

« Environnement et Changement climatique Canada est un fier partenaire du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord depuis sa création, il y a 25 ans. Dans le cadre du Programme, nos scientifiques participent à la surveillance des niveaux de contaminants et ils évaluent leurs effets sur la santé des écosystèmes de l'Arctique, de même que sur les collectivités qui en dépendent. Ces travaux favorisent le maintien de populations en santé et nous aident à respecter nos engagements internationaux en matière de protection de l'environnement découlant de la Convention de Stockholm et de la Convention de Minimata. Nous sommes heureux de poursuivre notre participation au Programme au cours des prochaines années. »

  • L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Nous sommes déterminés à comprendre les effets des contaminants sur nos poissons, nos mammifères marins et les autres organismes aquatiques. Pendant des années, le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord a traité, en collaboration avec les collectivités du Nord, d'importants enjeux liés aux contaminants dans l'Arctique. Ce travail contribue à la compréhension des écosystèmes marins de l'Arctique et appuie l'amélioration de la santé des collectivités qui en dépendent. »

  • L'honorable Dominic LeBlanc, Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Ce programme continue de jouer un rôle de premier plan en aidant le Canada à évaluer, à comprendre et à mieux gérer les risques que présentent les contaminants pour la santé des personnes qui y sont exposées dans l'Arctique canadien, notamment en consommant des aliments traditionnels. Je suis heureuse de souligner le 25e anniversaire du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord, et je félicite les bénéficiaires des fonds de recherche de cette année. »

  • L'honorable Jane Philpott, M.D., c.p., députée
    Ministre de la Santé

Les faits en bref

  • Le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord est le plus ancien programme de recherche du Canada sur l'Arctique.
  • Le Programme publie un appel de propositions annuel et accorde près de 4,1 millions de dollars à des projets de recherche au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, au Nunavik et au Nunatsiavut.
  • Les projets reposent sur des connaissances tant scientifiques que traditionnelles et sont effectués en partenariat avec le milieu universitaire, les ministères fédéraux à vocation scientifique, les gouvernements autochtones et territoriaux et les dirigeants des collectivités.
  • La liste complète des 53 projets financés cette année figure sur le site Web science.gc.ca du Canada.

Liens connexes

 

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.aadnc.gc.ca/inscriptions.

 

SOURCE Affaires autochtones et du Nord Canada

Renseignements : les médias peuvent communiquer avec : Sabrina Williams, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett, 819-997-0002 ; Relations avec les médias, Affaires autochtones et du Nord Canada, 819-953-1160 ; Restez branchés Suivez-nous sur Twitter, YouTube, Facebook et Flickr.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.