Le président des TCA s'oppose vigoureusement à la décision du gouvernement Harper d'attribuer un contrat du ministère de la Défense nationale de 1,25 milliard de dollars à une entreprise américaine

PORT ELGIN, ON, le 12 juin 2012 /CNW/ - Le 12 juin, le président des TCA, Ken Lewenza, a envoyé la lettre suivante au premier ministre Stephen Harper au sujet de la décision irréfléchie prise par son gouvernement d'accorder un contrat du ministère de la Défense nationale de 1,25 milliard de dollars à une entreprise américaine.

Voici le texte intégral de la lettre que M. Lewenza a envoyée à Stephen Harper :

« La présente lettre à pour objet d'exprimer ma frustration et mon incrédulité face à la récente décision prise par votre gouvernement d'octroyer un contrat du ministère de la Défense nationale s'élevant à 1,25 milliard de dollars à une entreprise américaine. Cette décision ne peut être qualifiée que d'irréfléchie et de préjudiciable pour la ville de London ainsi que pour l'économie nationale.

Le contrat portant sur la fabrication d'au moins 500 véhicules blindés tactiques de patrouille pourrait durer 25 ans et garantir des emplois à très long terme. Comme vous le savez sans doute, London Machinery Inc., société fabriquant des véhicules militaires blindés à London, a également présenté une offre pour ce contrat, laquelle a été soutenue par General Dynamics Land Systems Canada. Si London Machinery Inc, en collaboration avec General Dynamics, avait décroché ce contrat, celui-ci aurait permis d'assurer des emplois pendant des décennies.

Au lieu de cela, le contrat a été accordé à la division canadienne de la société américaine Textron Systems, et sera exécuté en grande partie en Louisiane. Même si le contrat oblige Textron à investir au Canada en raison de l'utilisation de biens et de services nationaux, les retombées économiques seront bien inférieures à celles prévues si le contrat avait été conclu avec une entreprise qui aurait fabriqué les véhicules au Canada.

La députée de London-Centre-Nord, Susan Truppe, a été citée dans le London Free Press déclarant que le gouvernement "devait agir pour le bien des contribuables et des militaires canadiens - nous devons assurer leur sécurité". Je ne comprends pas en quoi le fait d'accorder 1,25 milliard de dollars de fonds publics aux États-Unis dans le cadre de contrats de défense consiste à "agir pour le bien des contribuables canadiens".

Mme Truppe a poursuivi en disant : "Le processus de sélection s'est déroulé de façon équitable et transparente, et je suis déçue de constater que le contrat n'a pas été attribué à une entreprise de London, car il aurait permis de créer plus d'emplois."

Monsieur le premier ministre, votre gouvernement a une fois de plus manifesté son mépris à l'égard des travailleurs canadiens et des collectivités locales. Une fois encore, votre gouvernement contracte un engagement envers les 'contribuables' qui nuit considérablement aux travailleurs canadiens. Je me demande vraiment qui exactement votre gouvernement considère-t-il comme un contribuable.

La collectivité de London a été ravagée par les fermetures successives - l'usine d'assemblage Ford St. Thomas, l'usine de camions Sterling, l'usine Electro-Motive Diesel - condamnant des milliers de personnes au chômage. Le taux de chômage est à présent de 8,3 % et ne montre aucun signe de diminution.

Le gouvernement fédéral doit accorder la priorité au développement économique à l'échelle nationale et cesser d'octroyer des contrats publics lucratifs à des entreprises qui délocaliseront les emplois à l'extérieur du pays. À titre de chef du gouvernement du Canada, cette obligation vous incombe. »

De plus, M. Lewenza a également envoyé des lettres au premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, et au maire de London, Joe Fontana, ainsi que des copies au ministre ontarien du Développement économique et de l'Innovation, Brad Duguid, à la députée de London-Centre-Nord, Susan Truppe, et aux conseillers municipaux de London.

SOURCE syndicat des TCA

Renseignements :

Shannon Devine, communications, Syndicat des TCA (cell.) 416-302-1699, ou John McClyment (cell.) 416-315-3202

Profil de l'entreprise

syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.