Le président de la Nippon Foundation, Yohei Sasakawa, nommé envoyé spécial du gouvernement japonais chargé d'œuvrer en vue d'une réconciliation au Myanmar

TOKYO, le 20 févr. 2013 /CNW/ - Lors d'une session du cabinet le 19 février, le gouvernement du Japon a désigné Yohei Sasakawa en tant que son représentant spécial chargé d'œuvrer en vue d'une réconciliation ethnique au Myanmar. Le poste nouvellement créé n'a pas de durée déterminée.

Le secrétaire-chef du cabinet, Yoshihide Suga, a affirmé lors d'une conférence de presse qu'avec la nomination de Yohei Sasakawa, le Japon « s'attachera à faciliter le processus de réconciliation entre le gouvernement du Myanmar et les minorités ethniques », processus qui, à son avis, devrait enregistrer des progrès.

Le titre officiel de Yohei Sasakawa est « envoyé spécial du gouvernement du Japon pour une réconciliation nationale au Myanmar ». Avec son statut de fonctionnaire en service exceptionnel, Yohei Sasakawa représentera le gouvernement du Japon en matière de communications avec le gouvernement du Myanmar, les minorités ethniques et les gouvernements d'autres pays en vue d'amener une réconciliation nationale.

La Nippon Foundation, organisation philanthropique établie à Tokyo, a longtemps aidé le Myanmar, notamment en luttant contre la maladie de Hansen (la lèpre) et en construisant des écoles, et ce, depuis que ce pays est dirigé par un régime militaire. En juin 2012, le gouvernement a nommé Yohei Sasakawa « ambassadeur itinérant pour le bien-être des races nationales au Myanmar ».

Il a depuis pris l'initiative d'offrir de l'aide, notamment en approvisionnant en riz et en fournitures médicales les régions où vivent les minorités. Lors de sa nomination comme envoyé spécial, Yohei Sasakawa a dit qu'« il n'y aurait aucune unification ni démocratisation du Myanmar sans réconciliation entre les différents groupes ethniques », ajoutant qu'il exercerait ses fonctions en étant pleinement conscient de la lourde responsabilité qui lui incombait.

La nomination de Yohei Sasakawa par le gouvernement du Japon est comparable aux responsabilités conférées en 2002 à Yasushi Akashi, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies, chargé de représenter le Japon dans un processus de paix et de reconstruction au Sri Lanka.

SOURCE : Nippon Foundation

Renseignements :

Natsuko Tominaga / Makoto Wada
Service des relations publiques
Nippon Foundation
Téléphone : +81-3-6229-5131
Courriel : pr@ps.nippon-foundation.or.jp

Profil de l'entreprise

Nippon Foundation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.