Le premier train de conteneurs reliant la Chine au port de Baku va transformer le commerce entre l'Europe et l'Asie

BAKU, Azerbaïdjan, 4 août 2015 /CNW -- Le premier train-bloc de conteneurs est arrivé lundi au port de Baku à Azerbaïdjan en provenance de Chine. Des représentants officiels azerbaïdjanais, kazakhs et géorgiens, ainsi que des représentants de leurs lignes de chemin de fer, compagnies maritimes et ports nationaux et des membres du corps diplomatique ont assisté à une cérémonie de bienvenue au nouveau terminal ferry.

Le premier train reliant le nord-est de la Chine à Azerbaïdjan résulte d'un effort conjoint par le comité de coordination sur le développement de la voie de transport internationale transcaspienne (VTIT). Le comité est initié par les Lignes de chemin de fer du Kazakhstan et est constitué des ports, lignes de chemin de fer, compagnies maritimes et sociétés logistiques d'Azerbaïdjan, du Kazakhstan, de Géorgie, de Turquie et de Chine.

Le train, qui transporte 82 conteneurs de vingt pieds a quitté la ville de Shihezi dans la région autonome Xinjiang Uygur de Chine le 28 juillet, parcourant plus de 4 000 km avant d'atteindre le port caspien d'Aktau au Kazakhstan. De là, le train a été transporté par traversier-rail au nouveau port de Baku à Alyat, à 70 km au sud de la capitale de l'Azerbaïdjan, Baku.

Le gouvernement de l'Azerbaïdjan développe actuellement près d'Alyat un nouveau complexe portuaire d'avant-garde comprenant des zones logistiques, un parc TIR sécurisé, des installations de base d'approvisionnement en pétrole partagées et des zones franches douanières. Le nouveau port couvre une superficie totale de 400 hectares. Ce développement tombe dans le cadre d'une stratégie élargie du président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, visant à renforcer l'économie non pétrolière du pays et à la diversité des hydrocarbures. Situé aux carrefours stratégiques de l'Europe et de l'Asie et des importants marchés avoisinants de Chine, de Turquie, d'Iran et de Russie, le port de Baku est en passe de devenir la principale plate-forme logistique et commerciale d'Eurasie.

Les pays enclavés du Caucase et d'Asie centrale, acteurs actifs dans le commerce de l'ancienne Route de la Soie, ont pour objectif de raviver et dynamiser le commerce terrestre jadis actif entre la Chine et l'Europe. L'achèvement prochain du projet ferroviaire Baku-Tbilisi-Kars reliant les réseaux ferroviaires d'Azerbaïdjan, de Géorgie et de Turquie à l'Union européenne offre de nouvelles opportunités de transport de cargaisons en provenance de Chine et d'Extrême-Orient sur une voie terrestre plus courte et plus rapide. La voie maritime actuelle entre la Chine orientale et l'Europe prend de 30 à 35 jours. L'objectif des membres du comité de coordination est de livrer les marchandises de Chine en Europe en moins de 14 jours.

Personne-ressource :
Tural Aliyev
(+1) 310-570-2420
taliyev@portofbaku.com

SOURCE Port of Baku

Profil de l'entreprise

Port of Baku

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.