Le premier ministre conclut une première visite fructueuse en Chine

Il se réjouit des progrès réalisés au Sommet du G20 

HONG KONG, Chine, le 6 sept. 2016 /CNW/ - La Chine contribue de plus en plus au développement de la politique mondiale, et agit comme moteur de la croissance économique mondiale. Les liens renoués entre le Canada et la Chine aideront à faire croître l'économie et à renforcer la classe moyenne.

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd'hui conclu à Hong Kong une première visite fructueuse en Chine. Au cours des huit derniers jours, le premier ministre s'est rendu à Beijing, à Shanghai, à Hangzhou, et à Hong Kong. Il s'est entretenu avec des dirigeants de gouvernements chinois, avec des chefs d'entreprises chinois, et avec des membres du grand public. Il a aussi participé au Sommet du G20.

Les principaux objectifs du Canada dans le cadre de cette première visite consistaient à jeter les bases d'une relation plus solide et stable entre le Canada et la Chine. Ils consistaient également à déterminer comment les deux pays peuvent profiter du potentiel inexploité et des avantages d'une relation plus étroite, notamment dans les domaines du commerce et de l'investissement, de la collaboration environnementale, et de faire croître la classe moyenne. Le premier ministre a souligné l'importance de bâtir des liens plus étroits entre les citoyens canadiens et chinois, et a pris part à des discussions avec des femmes qui dirigent des entreprises.

Le premier ministre a rencontré des dirigeants politiques et des chefs d'entreprises ainsi que des étudiants et des entrepreneurs chinois. Dans le cadre de ces entretiens, il a encouragé une meilleure compréhension mutuelle ainsi que la bonne volonté entre les deux pays. Le Canada et la Chine se sont engagés à tenir un dialogue régulier de haut niveau sur une vaste gamme de sujets. De plus, de nouvelles initiatives ont été annoncées dans des domaines prioritaires pour le Canada, de façon à renforcer le commerce et l'investissement, la collaboration juridique et judiciaire, les liens et échanges culturels et les rapports entre les populations.

Le premier ministre a été impressionné par l'accueil chaleureux que lui ont réservé les dirigeants chinois. Il a l'intention de poursuivre un dialogue régulier et franc avec la Chine sur divers enjeux, notamment la bonne gouvernance et la primauté du droit.

Lors du Sommet du G20, le premier ministre a travaillé avec ses collègues pour promouvoir une croissance mondiale forte, durable, et équilibrée. Dans le cadre de ses réunions, il a recommandé que le G20 prenne des mesures coordonnées pour relever plusieurs défis urgents auxquels notre monde fait face, dont la prospérité qu'il faut créer à l'intention de la classe moyenne et la promotion du commerce et d'investissements libres et ouverts.

Aux yeux du premier ministre, l'un des points saillants du voyage a été d'assister à des rencontres entre des entrepreneurs canadiens et chinois qui ont établi de nouvelles relations d'affaires. Plus de 50 ententes, dont la valeur totale s'élève à 1,2 milliard de dollars, ont été annoncées ou signées à Shanghai. Dix autres ont été annoncées à Hong Kong.

À Hong Kong, le premier ministre a rencontré le chef de l'exécutif de Hong Kong, CY Leung, pour discuter de l'importance de la primauté du droit,  des droits de la personne, et des libertés individuelles. Ils ont aussi discuté de la manière d'accroître le commerce et de maximiser l'investissement. Ils ont annoncé l'entrée en vigueur de l'Accord Canada-Hong-Kong sur la promotion et la protection de l'investissement étranger. L'Accord définit un cadre clair pour régir les investissements réciproques du Canada et de Hong Kong, notamment les règles suivant lesquelles les différends seront résolus.

Le premier ministre a aussi été ému lorsqu'une gerbe a été déposée en l'hommage des 1 975 soldats canadiens qui se sont battus avec courage pour défendre Hong Kong pendant la Seconde Guerre mondiale, et aux 550 Canadiens morts au combat ou en captivité.

Citations
« Je crois que ma visite officielle en Chine a permis de remettre la relation Canada-Chine sur une nouvelle voie stable qui favorisera davantage de retombées économiques et sociales pour nos populations, tout particulièrement pour la classe moyenne. Je tiens à remercier mes hôtes chinois de m'avoir réservé un accueil chaleureux, de m'avoir fait part de leurs points de vue sur tous les enjeux de façon respectueuse et productive, et d'avoir facilité les nouvelles initiatives bilatérales intéressantes annoncées visant des domaines prioritaires pour le Canada. »
--Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Je suis heureux des progrès réalisés par les dirigeants lors du Sommet du G20 afin d'assurer une croissance économique mondiale solide, inclusive, propre, et durable. Je salue particulièrement les efforts qui visent à donner à chaque membre de la société, surtout les femmes et les jeunes, la possibilité de contribuer et de tirer profit de la croissance qui permettra d'assurer la prospérité de la classe moyenne. Le programme proposé par la Chine, qui consiste à avancer ensemble pour bâtir une économie mondiale innovatrice, vigoureuse, interconnectée et inclusive, a été présenté au bon moment. »
--Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • En importance, la Chine est la deuxième économie au monde, et le deuxième partenaire commercial du Canada.
  • Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Chine s'est chiffré à presque 85,8 milliards de dollars en 2015.
  • À la fin de 2015, la valeur des investissements directs étrangers directs entre les deux pays se chiffrait à 33 milliards de dollars.
  • Ensemble, les membres du G20 représentent plus de 85 p. 100 du PIB mondial et presque les deux tiers de la population mondiale.
  • Les Canadiens d'origine chinoise représentent environ 4,5 p. 100 de la population du Canada.
  • La valeur du commerce bilatéral des marchandises entre le Canada et Hong Kong a été de 4,2 milliards de dollars en 2015.
  • Hong Kong est un partenaire majeur du Canada en matière d'investissement. Le stock des investissements directs du Canada à Hong Kong s'élevait à 7,3 milliards de dollars en 2015--faisant ainsi de Hong Kong la troisième des destinations les plus populaires d'Asie pour l'investissement direct étranger canadien. Le stock des investissements directs de Hong Kong au Canada totalisait 16,4 milliards de dollars en 2015.
  • Environ 200 entreprises canadiennes ont des bureaux à Hong Kong.
  • Le milieu canadien des affaires à Hong Kong est actif et dynamique, comme en témoignent les plus de 1 100 membres de la Chambre de commerce du Canada.
  • Hong Kong possède l'une des plus grandes communautés canadiennes à l'étranger (estimée à 300 000 personnes). Cette communauté, qui s'ajoute à quelque 500 000 personnes originaires de Hong Kong au Canada, joue un rôle dynamique en tissant des relations bilatérales actives.

Produits connexes

Liens connexes

 

Ce document se trouve également à l'adresse : http://pm.gc.ca

 

SOURCE Cabinet du Premier ministre du Canada

Renseignements : Relations avec les médias du CPM : 613-957-5555

RELATED LINKS
http://pm.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.