Le premier laboratoire francophone collégial d'apprentissage assisté par mannequins simulateurs verra le jour au Cégep de Sherbrooke

SHERBROOKE, QC, le 6 juill. 2012 /CNW Telbec/ - La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, en compagnie de la députée de Saint-François, ministre responsable de la région de l'Estrie, ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, étaient fières d'annoncer que tous les fonds de provenance gouvernementale pour boucler le budget requis à la réalisation du premier laboratoire francophone collégial d'apprentissage assisté par mannequins simulateurs (LAAMS) sont confirmés. Elles en ont fait conjointement l'annonce officielle en compagnie de nombreux représentants d'organismes partenaires du projet, lors d'une conférence de presse ce matin.

Un projet de 2,4 millions de dollars qui mobilise

Le montage financier pour la réalisation de cette infrastructure vouée à la mise en œuvre d'une approche pédagogique novatrice implique en effet de multiples partenaires. D'abord le Cégep de Sherbrooke et sa Fondation y consacrent 1,2 millions $. Le ministère de l'Éducation du Loisir et du Sport contribue à la hauteur de 500 000 $. Le ministère de la Santé et des Services sociaux quant à lui y accorde 300 000 $. L'aide financière accordée par le ministère du Développement économique de l'Innovation et de l'Exportation, au montant de 170 000 $, provient du Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence, grâce au soutien du Créneau Accord Biotech Santé. Une subvention de 100 000 $ provenant du Fonds de développement régional administré par la Conférence régionale des élus de l'Estrie est également confirmée.

Le LAAMS bénéficie de la concertation des principaux partenaires du secteur de l'éducation qui en seront également les utilisateurs. Au total de leurs investissements, une contribution avoisinant 155 000 $ issue de la Commission scolaire régionale de l'Estrie - Centre 24 Juin, de la Commission scolaire Eastern Township - Centre Alexander Galt, du Collège Champlain de Lennoxville et finalement de la Table estrienne de concertation formation emploi (TECFE).

Il va sans dire que les représentants du secteur de la santé sont tout aussi emballés par la mise en œuvre prochaine du laboratoire d'apprentissage assisté par mannequins simulateurs (LAAMS). Fort de leur conviction envers ses effets sur l'amélioration et le perfectionnement des connaissances, le CHUS et le CSSS-IUGS ont manifesté leur appui tangible dès l'amorce du projet. La Fondation du CHUS y consacrera d'ailleurs 100 000$.

Pourquoi un tel engouement ?

Le laboratoire d'apprentissage assisté par mannequins simulateurs (LAAMS) est une plateforme régionale d'apprentissage dans le secteur de la santé qui a recours à des mannequins simulateurs haute-fidélité pour recréer des situations cliniques issues de scénarios conformes à la réalité. Ces derniers permettent d'adapter le niveau de gravité des variables des cas simulés en progression avec les apprentissages  afin de développer la maîtrise des interventions. Les étudiants expérimentent donc un ensemble sélectionné des situations susceptibles de survenir dans l'exercice de leur pratique de soins lorsqu'ils feront leur entrée sur le marché du travail. Mieux encore, elles leur auront permis de se familiariser avec davantage de problématiques que lors d'un stage traditionnel où l'expérience se forge sur les cas réels observés lors de leur présence quotidienne.

Le manque de main-d'œuvre dans le secteur de la santé est soumis à une pression exercée, entre autres, par le manque de disponibilité du personnel devant exercer le transfert des connaissances et la supervision des apprentissages. Cet obstacle aux places de stages disponibles qui restreint les admissions sera atténué par l'utilisation des mannequins simulateurs préalablement à la réalisation des stages réguliers auprès des patients. Cela permettra d'accueillir plus d'étudiants en soins infirmiers, en inhalothérapie ou en assistance et soins infirmier et ainsi réduire l'attente des personnes qui souhaitent entreprendre une formation professionnelle et technique dans ces domaines. Cela est sans compter les utilisations en perfectionnement des compétences dans le cadre de la formation continue de personnel soignant déjà en exercice et les autres usages possibles dans le cadre de projets de recherche et de développement.

SOURCE CEGEP DE SHERBROOKE

Renseignements :

Sonia Leclerc
Conseillère en communication
Cégep de Sherbrooke
819.564.6350 poste 5725
Cellulaire : 819.570.8827

Profil de l'entreprise

CEGEP DE SHERBROOKE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.