Le Port de Montréal salue la toute première Stratégie maritime du Québec

MONTRÉAL, le 29 juin 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Montréal (APM) salue l'annonce faite ce matin par le gouvernement du Québec qui présentait la toute première Stratégie maritime du Québec. L'annonce a eu lieu à la gare maritime Iberville, où le Port de Montréal accueille chaque année des dizaines de milliers de croisiéristes.

L'APM se réjouit de cette volonté gouvernementale visant à supporter concrètement l'industrie maritime par des investissements de plus de 1,5 milliard de dollars, ainsi que de sa volonté à développer l'économie maritime de manière durable.

« Au nom de l'APM, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'accueille cette toute première Stratégie maritime du Québec qui, à mon sens, représente un point tournant pour notre industrie», a souligné Mme Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l'APM. « Cette Stratégie viendra renforcer le travail de collaboration déjà en cours entre les différents acteurs de l'industrie maritime et de la chaîne logistique, afin de développer des projets concrets, porteurs de retombées économiques et inscrits dans les meilleures pratiques environnementales et sociales. »

Depuis que le gouvernement du Québec a émis le souhait de se doter d'une Stratégie maritime complète, les acteurs du milieu, incluant l'APM, ont été consultés afin de contribuer à bâtir cette Stratégie. Au cœur de son mémoire, l'APM faisait valoir que la Stratégie maritime devait ultimement stimuler la croissance des trafics ; un objectif dont s'est doté l'APM dans son propre plan stratégique.

« Je suis convaincue que l'intérêt et l'écoute démontrés par le gouvernement du Québec à l'égard de l'industrie maritime, combinés au savoir-faire des membres de cette même industrie, et aux opportunités qui s'offrent à nous, entraîneront des résultats positifs et notables non seulement en matière de croissance du trafic maritime, mais aussi de développement économique pour l'ensemble de la province de Québec», a ajouté Mme Vachon.

Une Stratégie à plusieurs volets porteurs

Dans le cadre de l'annonce de ce matin, le gouvernement du Québec a dévoilé les éléments centraux qui constitueront le cœur de la Stratégie maritime. Quelques-uns d'entre eux interpellent directement le Port de Montréal, qui est un moteur économique unique et important, non seulement pour la région de Montréal, mais pour tout le Québec.

Tout d'abord, le gouvernement propose d'améliorer de façon significative les accès routiers pour faciliter le transport des marchandises. Au Port de Montréal, cet élément est central si nous souhaitons maintenir la croissance des trafics de marchandises. L'engagement du gouvernement du Québec d'investir 75 millions de dollars dans un important projet d'amélioration des accès routiers au Port de Montréal est applaudi par le Port et tous ses partenaires. La Stratégie maritime comporte aussi un plan d'action en vue d'améliorer les infrastructures maritimes et la création d'un nouveau programme pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales, ce qui correspond aux besoins exprimés par l'industrie.

La question des pôles logistiques de transport se trouve aussi au cœur de la Stratégie maritime annoncée ce matin. Le gouvernement du Québec a fait le choix de supporter l'implantation de centres de distribution à valeur ajoutée dans diverses régions, incluant Vaudreuil-Soulanges et Contrecœur. C'est d'ailleurs sur ses terrains de Contrecœur que l'APM planifie son développement futur. Le gouvernement souhaite aussi supporter CargoM, qui favorise l'établissement d'un modèle de pôle logistique multisites. C'est aussi la position de l'APM. Cette approche permettra de renforcer les développements déjà réalisés, ou en cours de réalisation par l'industrie. Cette approche permettra d'optimiser la vocation de chacun des sites et de saisir différentes opportunités d'affaires, tout en offrant flexibilité et alternatives aux importateurs et exportateurs du Québec.

Nous appuyons aussi l'intention du gouvernement du Québec de soutenir les projets d'investissements privés dans des zones industrialo-portuaires. La proximité d'infrastructures  portuaires et intermodales performantes représente un avantage concurrentiel majeur pour toute entreprise importatrice ou exportatrice.

L'APM remercie à nouveau le gouvernement du Québec pour son soutien financier de 20 millions de dollars pour la restauration de la gare maritime Iberville et de la jetée Alexandra, projet clairement énoncé dans la Stratégie maritime.

Enfin, par la promotion à l'international des ports commerciaux du Québec, la Stratégie maritime permettra de faire connaître tous les avantages reliés au transport maritime sur le fleuve Saint-Laurent. Cela permettra aussi de renforcer le positionnement du Port de Montréal à l'étranger. Connecté à 140 pays sur tous les continents, le Port est une plateforme de premier plan entre l'Europe et les marchés du Québec, de l'Ontario et du Midwest américain. De plus, grâce au phénomène du transbordement, le Port de Montréal est maintenant relié aux régions telles que l'Asie, qui représentait en 2014 près de 15 % de notre trafic total. Le Port de Montréal compte déjà son propre réseau de représentants en Europe, aux États-Unis et en Asie. C'est pourquoi nous saluons cette volonté de supporter les initiatives de développement des marchés : cela permettra certainement d'augmenter le rayonnement du Port de Montréal, mais aussi de toute l'industrie maritime et portuaire québécoise à l'international.

Finalement, nous soulignons l'importance qu'accorde la Stratégie au développement d'une main-d'œuvre qualifiée, à la recherche et l'innovation maritime, à la cohabitation harmonieuse entre les activités économiques et les communautés et à la protection du territoire maritime et ses écosystèmes, tous des sujets auxquels l'APM souscrit déjà pleinement.

À propos du Port de Montréal

Exploité par l'Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est un important centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. C'est un port de conteneurs de premier plan desservi par les plus grandes lignes maritimes de transport de conteneurs au monde.

Le Port de Montréal a manutentionné 1 402 393 conteneurs EVP (unité équivalant à un conteneur de 20 pieds) en 2014, ce qui représente 12 575 069 tonnes de marchandises. Le Port a aussi manutentionné 9 246 741 tonnes de produits liquides en vrac, 8 433 434 tonnes de vrac solide, dont 4 075 879 tonnes de céréales en 2014. Le total des volumes de marchandises manutentionnées s'élève à 30 445 984 millions de tonnes, en 2014.

Le Port de Montréal possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais. Il est relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le Port exploite une gare maritime qui a accueilli 71 044 passagers et membres d'équipage en 2014. Tous les autres terminaux sont gérés par des compagnies privées d'arrimage.

L'activité portuaire soutient 16 000 emplois, et génère des retombées économiques de l'ordre de 2,1 milliards de dollars par année.

 

SOURCE PORT DE MONTREAL

Renseignements : Administration portuaire de Montréal, Sophie Roux, Vice-présidente, affaires publiques, rouxs@port-montreal.com, Téléphone : 514 283-7050, www.port-montreal.com

LIENS CONNEXES
http://www.port-montreal.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.