Le point sur l'enquête du BST sur l'accident mettant en cause un Mitsubishi MU-2B survenu aux Îles-de-la-Madeleine (Québec)

DARTMOUTH, NS, le 1er avril 2016 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) poursuit son enquête indépendante sur l'accident d'aéronef survenu le 29 mars 2016 aux Îles-de-la-Madeleine (Québec).

Ce que nous savons

  • Le contrôle de la circulation aérienne de Moncton a autorisé l'aéronef pour une approche aux instruments sur la piste 07 de l'aéroport des Îles-de-la-Madeleine.
  • Les observations préliminaires semblent indiquer que l'aéronef avait une légère assiette de cabré et que les ailes étaient presque à l'horizontale au moment de l'impact. Il faudra effectuer une analyse plus poussée de l'assiette de l'aéronef au moment de l'impact.
  • L'épave et les débris sont circonscrits dans une aire de 150 mètres sur 150 mètres. L'aéronef s'est immobilisé à environ 300 pieds du point d'impact initial.
  • Les évaluations préliminaires indiquent que les moteurs fonctionnaient au moment de l'impact.
  • L'enquête se penchera sur des événements antérieurs mettant en cause ce type d'aéronef, et les mesures de sécurité prises au Canada, aux États-Unis et dans d'autres pays à la suite de ces événements.
  • On croit qu'un dispositif de suivi GPS avait été installé à bord de l'aéronef. L'équipe le récupèrera aux fins d'analyses plus poussées.
  • Les approches et les atterrissages sont des étapes du vol durant lesquelles se produisent un grand nombre d'accidents. L'enquête prêtera une attention particulière à cet enjeu de la Liste de surveillance.

Travaux entrepris jusqu'à maintenant

Une équipe d'enquête du BST composée de sept membres se trouve sur les lieux. Jusqu'à maintenant, l'équipe a réalisé les activités suivantes :

  • Presque terminé l'examen du site de l'accident et la prise de photographies;
  • Obtenu les premiers témoignages recueillis par la Sûreté du Québec. L'équipe pourrait mener des entrevues supplémentaires auprès de certains témoins oculaires si elles s'avèrent nécessaires;
  • Pris des photographies de l'épave et obtenu des images aériennes de la Garde côtière canadienne;
  • Nommé un membre de l'équipe du BST pour assurer la liaison avec les familles.

Collaboration

Le BST mène des enquêtes indépendantes en collaboration avec de nombreux organismes. Dans le cadre de la présente enquête :

  • La Garde côtière canadienne a fourni des images aériennes à haute résolution des lieux de l'accident.
  • La Sûreté du Québec est chargée de s'assurer qu'aucune activité criminelle n'est en cause dans l'événement. Ils ont sécurisé le site et en ont fait un levé, ils ont mené les premières entrevues auprès des témoins et ont documenté le site. Les renseignements recueillis seront fournis au BST dans le cadre de son enquête.
  • Une personne désignée à titre d'observateur par le ministre des Transports du Canada est arrivée sur les lieux de l'accident.
  • Des contacts ont été établis avec le Bureau du coroner afin d'assurer la coordination de nos activités.
  • Le National Transportation Safety Board (NTSB) des États-Unis a envoyé un représentant accrédité sur les lieux, puisque l'aéronef a été immatriculé aux États-Unis. Ceci se fait aux termes d'accords internationaux et a pour but de faciliter l'échange de renseignements entre nos deux pays.
  • Un deuxième enquêteur du NTSB et des conseillers techniques de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis, du constructeur de l'aéronef, et du fabricant des moteurs accompagnent le représentant accrédité du NTSB.

Prochaines étapes

L'étape du travail sur le terrain s'achève et l'étape d'examen et d'analyse débutera bientôt. Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, l'équipe se consacrera aux activités suivantes :

  • Transporter l'aéronef au laboratoire du BST à Ottawa aux fins d'analyses plus poussées;
  • Examiner des composants tels que les instruments et tout dispositif qui renferme une mémoire non volatile;
  • Recueillir des renseignements additionnels sur les conditions météorologiques;
  • Recueillir des renseignements sur les communications des services de circulation aérienne et des données radar
  • Obtenir et examiner les dossiers d'entretien de l'aéronef;
  • Obtenir et examiner les dossiers de formation des pilotes, leurs qualifications ainsi que leurs dossiers de compétences;
  • Mener des entrevues auprès des membres des familles, des témoins, de l'exploitant de l'aéronef et autres;
  • Examiner les politiques et procédures d'exploitation;
  • Examiner les exigences réglementaires;
  • Examiner les questions relatives aux chances de survie, notamment la résistance à l'impact de la cabine et du poste de pilotage, et l'intervention d'urgence;
  • Examiner la conception de l'aéronef MU-2 et les communications de sécurité et études antérieures au Canada et ailleurs.

D'autres mises à jour seront publiées au besoin.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.