Le Plan d'action en santé mentale 2015-2020 : importantes déceptions et des opportunités

QUÉBEC, le 15 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le Plan d'action en santé mentale, Faire ensemble et autrement, rendu public par le ministre Gaétan Barrette, déçoit en grande partie Le Commissaire à la santé et au bien-être en 2013 et plus récemment la Protectrice du citoyen ont reproché au gouvernement son manque de sensibilité à l'égard de la situation des personnes qui vivent avec des difficultés de santé mentale. Les mesures annoncées dans le nouveau plan ne répondent pas à ces critiques.

« Le milieu communautaire de la santé mentale n'a cessé d'alerter les autorités gouvernementales sur le faible suivi des engagements du précédent Plan d'action en santé mentale et il a soumis 35 propositions avec l'espoir qu'elles soient intégrées dans le plan qui vient d'être publié. Sur l'essentiel, nous avons été peu entendus », soutient Charles Rice, président du Réseau communautaire en santé mentale (COSME).

« Il faut encore rappeler que selon l'Organisation mondiale de la santé,  les troubles de santé mentale constituent  la première source d'incapacités parmi la population. Le gouvernement québécois se devait d'en faire une priorité, mais ce n'est pas ce que nous retrouvons dans le nouveau plan », ajoute le président du Réseau. 

Le ministre Gaétan Barrette admet que le dernier plan d'action n'a pas été à la hauteur des attentes. Sans autre précision, il annonce 70 millions d'argent neuf pour la santé mentale. Il s'agit d'une bonne nouvelle, mais il reste à voir comment et quand cet ajout se matérialisera, alors que de nouvelles compressions budgétaires sont imposées dans la santé et les services sociaux.

Le Plan d'action 2015-2020 énonce des intentions valables, mais concentre davantage ses cibles  sur les aspects organisationnels, médicaux et cliniques, alors qu'il est aussi impératif  de développer dans la communauté des programmes de soutien au rétablissement et de s'attaquer prioritairement aux mauvaises conditions de vie qui affligent les personnes qui vivent des difficultés de santé mentale.

Bien qu'il existe un très large consensus sur la nécessité de corriger le faible accès aux services de psychothérapie, particulièrement auprès des personnes à faible revenu, le Plan d'action n'annonce rien de concret sur cet enjeu.

Le communautaire mal reconnu
La reconnaissance du rôle du milieu communautaire de la santé mentale est pratiquement absente du Plan d'action. Les rares mentions évoquent une volonté de subordonner les organismes communautaires à l'autorité du réseau public et de lui imposer des normes de pratique de plus en plus standardisées. En voulant réduire l'autonomie des organismes communautaires, les auteurs du plan refusent de reconnaître leur créativité et leur efficacité, l'importance de leur présence dans les communautés et l'appréciation que leur manifestent les usagers et les proches qu'ils desservent.

En tant qu'interlocuteur représentatif des organismes en santé mentale, le COSME réitère son engagement à travailler avec le gouvernement du Québec en pensant d'abord au bien-être des personnes qui vivent des difficultés de santé mentale. Puisque les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS-CIUSSS) se voient, en grande partie, mandatés pour la mise en œuvre du nouveau Plan d'action, des opportunités de développement et de collaboration devraient s'ouvrir pour les organismes communautaires. « Nous allons faire valoir auprès des établissements notre expertise et notre volonté de nous engager dans des actions qui visent en particulier la prévention,  la lutte à la stigmatisation, la défense des droits des personnes, l'entraide et le soutien au rétablissement », précise Charles Rice.

Le Réseau communautaire en santé mentale (COSME) a été créé en 2012 dans le but de promouvoir le rôle des 450 organismes communautaires de la santé mentale du Québec.

Le COSME est formé des regroupements régionaux d'organismes communautaires de l'Outaouais, du Centre-du-Québec, de la Montérégie, de Québec, de Montréal, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l'Estrie et de Laval.

 

SOURCE COSME

Renseignements : Charles Rice, (418) 640-5253, Cel : (418) 255-0698

Profil de l'entreprise

COSME

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.