Le plaisir ou l'argent? Un sondage révèle que la majorité des Canadiens préfèrent la sécurité d'emploi et le plaisir au salaire

Selon le plus récent sondage Workmonitor mondial de Randstad Canada, la majorité des employés canadiens travaillent pour payer leurs factures, et visent également la sécurité d'emploi et un travail plaisant.

TORONTO, le 21 juin 2012 /CNW Telbec/ - Le plus récent sondage Workmonitor mondial de Randstad, qui a interrogé des employés de 32 pays, révèle que la majorité des Canadiens travaillent pour vivre, et aussi qu'un grand nombre d'entre eux trouvent plus important d'avoir un travail agréable que de gagner un bon salaire.

Selon le sondage, la plupart des Canadiens (82 %) travaillent pour vivre plutôt que l'inverse, ce qui correspond à la moyenne mondiale. Les travailleurs du Luxembourg sont l'exception, car seulement 23 % des répondants sont d'accord avec cette affirmation. De plus, 3 employés canadiens sur dix révèlent qu'ils quitteraient leur emploi s'il n'offrait plus de possibilité de développement personnel. Le portrait est différent par exemple en Grèce et aux États-Unis où 82% des répondants jugent que l'absence de développement n'est pas une raison pour quitter leur emploi.

Les résultats du sondage indiquent également que 66 % des Canadiens ne considèrent pas qu'un bon salaire soit plus important que le fait d'aimer son travail. De manière générale, plus de la moitié des répondants (58 %) affirment également qu'un travail plaisant est plus important qu'un bon salaire, en particulier en Norvège (80 %). Toutefois, le salaire est un facteur d'une grande importance à Hong Kong, en Malaisie et en Inde, où seulement le tiers des répondants sont d'accord avec cette affirmation.

« Un grand nombre de travailleurs se posent la question au cours de leur carrière : Quel est le compromis entre un emploi stimulant et un chèque de paie satisfaisant? Les travailleurs canadiens sont motivés par un certain nombre de facteurs. Certaines personnes accordent une importance au fait de gagner un salaire qui les incite à se rendre au travail chaque jour, tandis que d'autres prennent en considération des facteurs tels que l'environnement de travail agréable, les avantages, les heures de travail souples, des collègues coopératifs et un emploi intéressant », affirme Stacy Parker, vice-présidente exécutive, Marketing de Randstad Canada.

« Il ne fait aucun doute qu'un salaire élevé entraîne un meilleur niveau de vie, mais si l'on tient compte du fait que les travailleurs passent la majorité de leur temps au travail, il arrive souvent que cela ne soit pas suffisant pour garantir leur bonheur », soutient madame Parker.

Les résultats du sondage révèlent que 40 % des employés canadiens sont prêts à renoncer à une partie de leur salaire pour garder leur emploi. De manière générale, 43 % des répondants mondiaux sont d'accord, et les États-Unis ont obtenu un résultat semblable, soit 44 %. Les employés les plus dévoués se trouvent en Inde, où 76 % d'entre eux affirment qu'ils seraient prêts à renoncer à une partie de leur salaire si cela leur permettait de conserver leur emploi.

La volonté des employés de faire un compromis est directement liée au rendement financier de leur employeur. En général, 42 % de tous les répondants du sondage trimestriel Workmonitor affirment que le rendement financier de leur employeur est sous pression. Les pays qui se trouvent au-dessus de la moyenne sont la Hongrie, la Grèce, le République tchèque et l'Espagne (61 %-67 %). Le Canada se situe au bas du spectre, puisque seulement 36 % des employés canadiens croient que le rendement financier de leur employeur est actuellement sous pression.

« Les Canadiens affirment que bien qu'ils travaillent pour payer les factures, ils accordent une grande importance à leur emploi et au fait d'aimer ce qu'ils font dans la vie. Il est important de garder à l'esprit qu'il n'est pas suffisant de se concentrer uniquement sur le travail, mais qu'il faut combiner le travail et le plaisir, le travail et la vie à la maison, la vie et la santé. L'équilibre est essentiel », conclut madame Parker.

Voyez le graphique Pour l'argent ou le plaisir

L'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad En raison du succès qu'obtient l'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad depuis son introduction aux Pays-Bas en 2003 et plus récemment en Allemagne, le sondage s'étend maintenant à 32 pays d'Europe, d'Asie pacifique et d'Amérique.

L'enquête est publiée quatre fois l'an, ce qui permet de faire ressortir dans le temps les tendances locales et mondiales liées à la mobilité des travailleurs. L'enquête quantitative a été réalisée en ligne auprès d'une population âgée de 18 à 65 ans travaillant au moins 24 heures par semaine dans un emploi rémunéré (excluant les travailleurs autonomes). L'échantillon minimum est de 400 entrevues par pays, à l'aide de Survey Sampling International. Les entrevues pour la deuxième phase de l'enquête ont été effectuées entre le 20 avril et le 7 mai 2012.

Pour obtenir l'ensemble des conclusions, y compris des commentaires sur les différentes d'opinion selon l'âge, le sexe et le niveau d'éducation, veuillez visiter le site Web suivant : http://www.randstad.com/press-room/research-reports.

À propos de Randstad Canada: Randstad Canada est le chef de file canadien en placement de personnel, recrutement et solutions RH. Seule entreprise de dotation en personnel entièrement intégrée au pays, nous comprenons les besoins des employeurs et des chercheurs d'emploi de tous niveaux et de toutes industries. Grâce à une fine connaissance des marchés locaux et des tendances en emploi et à notre réseau global d'experts, nous façonnons le monde du travail canadien. Visitez randstad.ca 

SOURCE RANDSTAD CANADA

Renseignements :


Dayana Moreno
Marie-Noelle Morency
Téléphone 
416.962.9578 x2317
514.350.5309 x233

Profil de l'entreprise

RANDSTAD CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.