Le Parti Québécois propose au gouvernement d'agir fermement pour l'intégration à l'emploi des personnes immigrantes

QUÉBEC, le 15 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée, la porte-parole du Parti Québécois en matière de lois professionnelles, Mireille Jean, et la porte-parole en matière d'immigration et de communautés culturelles, Carole Poirier, ont invité le premier ministre Philippe Couillard à bonifier le projet de loi 98, en y incluant des mesures robustes en faveur de l'intégration à l'emploi et de la lutte contre le racisme et la discrimination.

« Ça fait quand même 15 ans que les libéraux sont au pouvoir… et Philippe Couillard aura mis trois ans pour comprendre l'urgence de légiférer pour offrir à des Québécois d'origines diverses un meilleur accès aux professions. Nous sommes très heureux qu'il en parle enfin. Mais son projet de loi est très, très limité dans son objet : il concerne simplement le Code des professions. Puisqu'il veut en discuter, nous sommes volontaires, mais il faut aller plus loin : nous proposons aujourd'hui au premier ministre de faire de son projet de loi un omnibus sur l'intégration à l'emploi et la lutte contre le racisme et la discrimination », a indiqué Jean‑François Lisée.

« Les questions liées aux ordres professionnels et à la reconnaissance des acquis sont très importantes, et des actions sont requises depuis longtemps. Nous devons entendre ces organisations car, collectivement, il faut faire mieux pour reconnaître les compétences des Québécois d'origines diverses qui font le choix du Québec. Soulignons tout de même que le projet de loi contient diverses mesures au sujet desquelles nous sommes prêts à collaborer avec la ministre, par exemple la création d'un poste de commissaire à l'admission aux professions et la mise sur pied d'un pôle de coordination pour les acteurs. Mais nous devons aller plus loin », a ajouté Mireille Jean.  

« La semaine dernière, nous avons proposé 20 mesures importantes pour l'intégration à l'emploi et la lutte contre la discrimination. Le temps est à l'action. Vendredi, j'ai personnellement envoyé une lettre à la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil, pour tendre la main au gouvernement. Nous n'avons pas eu de réponse. Or, c'est une question de volonté politique. Nous devons élargir la portée du projet de loi 98, et nous offrons toute notre collaboration au gouvernement pour ce faire », a insisté Carole Poirier.

Entre autres propositions, le Parti Québécois suggère d'inclure, dans la Loi sur les normes du travail, une disposition qui interdirait aux employeurs d'exiger une expérience canadienne de travail préalable à l'obtention d'un emploi au Québec, comme le fait l'Ontario depuis 2013. De plus, il réclamera une application plus stricte des règlements et des amendes concernant les employeurs qui discriminent à l'embauche, ou les propriétaires pris en flagrant délit de discrimination au logement. « Il ne manque que la bonne volonté du premier ministre », a conclu Jean‑François Lisée.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.