Le Parti Québécois plaide pour une amélioration urgente de l'accès aux soins et aux services en santé mentale

QUÉBEC, le 21 sept. 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Taillon et porte‑parole du Parti Québécois en matière de santé et d'accessibilité aux soins, Diane Lamarre, déposera aujourd'hui à l'Assemblée nationale une pétition signée par près de 20 000 personnes demandant que soit rémunéré l'internat en psychologie, comme l'est celui des futurs médecins, infirmières praticiennes spécialisées et pharmaciens d'hôpital. Lors d'un point de presse à ce sujet, la députée était accompagnée de M. Eddy Larouche, président par intérim de la Fédération interuniversitaire des doctorant.e.s en psychologie du Québec, et de M. Pierre Blain, directeur général du Regroupement provincial des comités des usagers.

« Nous manquons de psychologues dans le réseau public et nous avons ici une mesure qui permettrait d'atténuer rapidement cette pénurie, d'engendrer une meilleure rétention des psychologues au public et, ainsi, d'améliorer l'accès pour les patients. Le Québec est le seul endroit en Amérique du Nord où les internes en psychologie ne sont pas rémunérés. Il est temps de mettre fin à cette iniquité envers les Québécois. Cette rémunération pourrait être liée à une entente de fidélité pour quelques années et faire en sorte que les psychologues demeurent dans le système public de santé. Dès l'an prochain, nous pourrions avoir quelque 250 psychologues de plus. Le ministre ne semble pas voir d'urgence en santé mentale; pourtant, les trop nombreux cas de suicide nous rappellent que l'absence de soins et de suivi en urgence peut avoir des conséquences irréversibles », a déclaré la porte-parole.

« On se rappelle que le ministre a promis d'investir 70 millions de dollars pour améliorer l'accès aux services et aux soins en santé mentale, mais qu'aucune somme ne sera versée avant 2018, année électorale, alors que les besoins sont urgents et que les problèmes non traités peuvent s'aggraver et avoir des conséquences dramatiques. La santé mentale doit devenir une priorité de ce gouvernement. J'exhorte le ministre de la Santé à faire un geste concret qui lui coûtera peu et qui générera des bénéfices pour des milliers de patients qui sont en attente », a conclu Diane Lamarre.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.