Le Parti Québécois appuie la Coalition pour le maintien du Commissaire à la santé et au bien-être

QUÉBEC, le 26 avril 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Taillon et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé et d'accessibilité aux soins, Diane Lamarre, a joint sa voix, aujourd'hui, à celle de la Coalition pour le maintien du Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE).

« Je tiens à souligner cette initiative citoyenne lancée par Mme Line Bélanger, membre du Forum de consultation du CSBE, visant à rassembler tous les groupes afin de parler d'une seule voix pour dénoncer cette décision libérale complètement insensée d'abolir la sentinelle, le chien de garde du réseau de la santé, et ce, au moment où celui-ci subit les contrecoups répétés et non documentés des réformes du ministre Barrette. En agissant ainsi, le ministre nous prive d'un regard indépendant d'une grande importance. Ce sont plusieurs organisations représentant des citoyens, des médecins, des syndicats, entre autres, qui parlent d'une seule voix aujourd'hui; le ministre doit entendre raison et revenir sur sa décision », a déclaré la députée de Taillon.

« C'est Philippe Couillard lui-même qui a créé le CSBE il y a à peine 10 ans. Que pense-t-il du démantèlement qu'en fait son ministre de la Santé aujourd'hui? N'est-ce pas étrange que ce gouvernement qui a promis tant de transparence soit aussi opaque et qu'il tente de faire taire le CSBE au moment même où ce dernier mène des travaux sur les urgences, les CHSLD et la rémunération des médecins? Dans ces circonstances, nous appuyons la demande tout à fait légitime de trois anciens sous-ministres à la Santé, qui réclament que la vérificatrice générale procède d'urgence à l'évaluation des réformes. Près de 50 % du budget du Québec est attribué à la santé. Si le ministre a tellement confiance en ses changements, il devrait favoriser et non museler leur évaluation. Pourquoi cette résistance? Toutes ces questions, nous les lui avons posées ce matin, mais nous n'avons obtenu aucune réponse », a ajouté Diane Lamarre.

La porte-parole rappelle qu'en 2016-2017, le CSBE prévoit publier plusieurs travaux très pertinents. « Nous attendons la parution d'une étude sur la performance des urgences du Québec assortie de recommandations, d'une analyse du régime d'examen des plaintes, ainsi que d'un rapport sur l'hébergement des personnes âgées. De plus, le CSBE poursuit une vaste consultation sur les préoccupations des Québécois quant au panier de services assurés, et pour laquelle il a déjà reçu près de 2000 témoignages du public. Il a également amorcé les nécessaires travaux sur la révision du mode de rémunération des médecins, de même que sur la couverture publique des services sociaux. Il serait vraiment dommage, voire aberrant, que de tels efforts ne connaissent pas leur aboutissement », a-t-elle conclu.

Rappelons enfin que le Parti Québécois parraine une pétition en faveur du maintien du poste de CSBE. Elle peut être consultée et signée en ligne au https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5947/index.html.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : SOURCE : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.