Le Nouveau-Brunswick rate encore la cible : la hausse de taxe sur le tabac est une solution de fortune qui dénote un manque de vision

MONTRÉAL, le 2 févr. 2016 /CNW/ - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a choisi d'ignorer le problème bien réel des activités illégales en espérant vainement remplir ses coffres vides sur le dos des fumeurs.

« Depuis plus d'une décennie, nous répétons ce message aux gouvernements : la majoration de la taxe sur le tabac ne fait qu'alimenter le marché de la contrebande et n'aboutit pas aux retombées financières attendues, déclare Éric Gagnon, directeur des affaires externes et corporatives chez Imperial Tobacco Canada. Le cas du Nouveau-Brunswick en est un parfait exemple. Même après avoir augmenté la taxe sur le tabac à trois reprises au cours des dix dernières années, il n'a jamais réussi à recueillir les revenus prévus. À mon avis, cette nouvelle hausse de 6,52 $ ne fera pas exception. »

En 2004, le gouvernement provincial augmentait sa taxe sur le tabac sans atteindre ses objectifs pendant les quatre années subséquentes. En 2012, il procédait à une nouvelle hausse de taxe sur le tabac et les revenus qu'il ciblait n'ont toujours pas été atteints. En 2014, il imposait une autre hausse de taxe sur le tabac, tout en manquant de 7 % ses objectifs pour 2015.

« Je n'ose pas imaginer la colère des contribuables fumeurs au Nouveau-Brunswick aujourd'hui!, affirme monsieur Gagnon. Ce budget pige dans leurs poches en vain. Les fumeurs se tourneront tout simplement vers le marché illégal. »

Les ventes illégales de tabac au Nouveau-Brunswick se poursuivent allègrement. La GRC déclarait dans un récent article du Telegraph Journal « qu'il y avait peu de changement dans le flot continu de produits du tabac de contrebande introduits illégalement au Nouveau-Brunswick à partir d'autres provinces, notamment le Québec et l'Ontario ».

« Bien que nous soyons heureux que la province ait tenu sa promesse de créer une unité d'application de la loi pour lutter contre la contrebande, les résultats auraient été plus probants si le gouvernement avait suspendu la hausse de taxe, » ajoute monsieur Gagnon.

SOURCE Imperial Tobacco Canada

Renseignements : Lauriane Ayivi, Torchia Communications, 514-288-8290 poste 233, lauriane@torchiacom.com; Marie-Emmanuelle Khoury, Torchia Communications, 514 288-8290 poste 214, mekhoury@torchiacom.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.