Le nombre de petites entreprises augmente dans les collectivités "en demande"
au Canada

    
    -  La croissance du nombre de petites entreprises est plus importante
       dans les collectivités "en demande" du Canada : la région élargie du
       Golden Horseshoe, en Ontario, la région du Lower Mainland et du sud de
       l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, ainsi que le couloir
       Calgary-Edmonton, en Alberta.

    -  Les collectivités de l'Alberta, de la Colombie-Britannique et de la
       Saskatchewan sont en tête au pays pour ce qui est du nombre de petites
       entreprises par habitant.
    

MONTRÉAL, le 14 oct. /CNW/ - Non seulement la grande majorité des petites entreprises du Canada survivront-elles à la récession, mais au fur et à mesure que la reprise se poursuivra, plusieurs d'entre elles seront plus fortes que jamais, selon les résultats d'une grande enquête publiée aujourd'hui par le service des études économiques de BMO.

Le rapport, intitulé Canada's Small Business Juggernaut et rédigé par Sherry Cooper, économiste en chef de BMO, évalue la vitalité des petites entreprises au sein de différentes collectivités du Canada. Le rapport énumère les régions les plus actives, parmi les 33 villes les plus importantes au pays, et mesure enfin l'intensité de l'activité des petites entreprises dans ces différentes villes, ainsi que dans les 111 plus petites localités du pays. Le rapport de Madame Cooper, qui porte un regard sur ce secteur vital de l'économie canadienne après la récession, comporte des perspectives optimistes pour les entrepreneurs canadiens.

"Aujourd'hui, les entreprises comprennent l'importance de conserver suffisamment de capital afin de surmonter les secousses cycliques", a déclaré Sherry Cooper. "Les entrepreneurs évaluent différemment les dangers d'un développement trop rapide et trop important, ou du surinvestissement dans chaque nouveauté technologique. Les entreprises qui survivront à la récession auront appris à faire preuve de flexibilité, et d'une meilleure maîtrise de leur rentabilité."

"Les conclusions de ce rapport viennent confirmer ce que nous observons chez nos clients des services aux entreprises partout au Canada", a pour sa part expliqué Gail Cocker, première vice-présidente, Services aux entreprises, BMO Banque de Montréal. "Nombre d'entre eux se montrent prudents et préfèrent attendre avant d'agir, mais certains signes démontrent que la confiance commence à revenir."

Bien qu'une reprise modeste soit en cours sur le plan économique, l'économiste en chef de BMO a mis en garde les entrepreneurs contre la tentation de se maintenir dans une zone de confort. Le maintien du statu quo est une notion du passé, les forces économiques étant sujettes à une intense volatilité et à de nombreux changements. "Qu'il s'agisse d'étendre leurs activités à des marchés inconnus, de remodeler leurs clientèles cibles ou de se débarrasser de secteurs d'activités qui ne cadrent pas avec leurs activités principales, les entreprises qui souhaitent réussir ne devraient pas avoir peur de sortir de leur routine sécurisante et de courir les risques susceptibles de les porter vers de nouveaux sommets. Mais il est essentiel de procéder à une analyse prudente des risques et des occasions de développement."

"BMO multiplie les efforts pour être là pour ses clients des services aux entreprises, afin de s'assurer qu'ils disposent des conseils et des solutions dont ils ont besoin en matière de services bancaires pour faire progresser leurs entreprises", a ajouté Madame Cocker.

Le service des études économiques de BMO a étudié les plus récentes données pour évaluer l'intensité de l'activité des petites entreprises au sein de diverses collectivités du Canada, en classant ces collectivités selon le nombre de petites entreprises par tranche de 1 000 habitants. Cela a été fait pour les villes importantes en étudiant la situation de chacune des 33 régions métropolitaines de recensement (RMR), et pour les villes de moindre taille, en examinant les résultats de chacune des 111 agglomérations de recensement (AR).

Le rapport passe en revue les résultats de la croissance sur cinq ans des petites entreprises au sein des 33 RMR. Il dénote trois secteurs en forte croissance, dans trois régions "en demande" différentes : la région élargie du Golden Horseshoe, en Ontario (Toronto, Guelph, Oshawa et Barrie), le couloir Calgary-Edmonton, en Alberta, ainsi que la région du Lower Mainland et du sud de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique (Vancouver, Abbotsford et Victoria).

    
    LES 10 MEILLEURES RMR POUR LA CROISSANCE DES PETITES
    ENTREPRISES, 2004-2009 (le nombre entre parenthèses correspond à la
    variation en pourcentage).

    1. Toronto, Ont. (15,1)     6.  Kelowna, C.-B. (8,4)
    2. Guelph, Ont. (13,8)      7.  Calgary, Alb. (7,4)
    3. Abbotsford, C.-B. (10,2) 8.  Barrie, Ont. (6,6)
    4. Vancouver, C.-B. (9,3)   9.  Ottawa-Gatineau, Ont./Qc (6,3)
    5. Oshawa, Ont. (9,1)       10. Victoria, C.-B. (6,1)
    

En ce qui a trait à l'intensité de l'activité dans le secteur des petites entreprises, les villes de la Colombie-Britannique, de l'Alberta et de la Saskatchewan dominent le classement des dix meilleures localités à la fois pour les grandes et les petites agglomérations urbaines. Les autres villes figurant dans la liste des 10 meilleures sont St. John's (T.-N.), Moncton (N.-B.), et Toronto (Ont.).

    
    LES 10 RMR LES PLUS EN DEMANDE AUPRÈS DES PETITES ENTREPRISES (nombre de
    petites entreprises par tranche de 1 000 habitants)

    1. Kelowna, C.-B (39,7)        6.  St. John's, T.-N. (32,9)
    2. Calgary, Alb. (38,9)        7.  Moncton, N.-B. (32,4)
    3. Vancouver, C.-B. (37,2)     8.  Abbotsford, C.-B. (32,2)
    4. Edmonton, Alb. (36,6)       9.  Saskatoon, Sask. (31,9)
    5. Victoria, C.-B. (35,0)      10. Toronto, Ont. (30,0)

    LES 10 AR LES PLUS EN DEMANDE AUPRÈS DES PETITES ENTREPRISES (nombre de
    petites entreprises par tranche de 1 000 habitants)

    1. Fort St. John, C.-B. (71,2)     6. Grande Prairie, Alb. (53,8)
    2. Lloydminster, Alb./Sask. (69,0) 7. Brooks, Alb. (51,0)
    3. Canmore, Alb. (57,9)            8. Swift Current, Sask. (51,0)
    4. Camrose, Alb. (54,9)            9. Salmon Arm, C.-B. (50,4)
    5. Okotoks, Alb. (54,1)           10. Estevan, Sask. (50,2)
    

Le rapport complet (en anglais seulement) est disponible à l'adresse suivante www.bmocm.com/economics.

SOURCE BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements : Renseignements: Requêtes médias: Ronald Monet, Montréal, ronald.monet@bmo.com, (514) 877-1101, Internet: www.bmo.com/francais

Profil de l'entreprise

BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.