Le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à 66 ans diminue de près de 50 % en cinq ans

D'après le cinquième sondage annuel de la Financière Sun Life, seulement environ le quart des Canadiens prévoient prendre leur retraite à l'âge normal en raison de la crise de 2008 dont les effets se font sentir à long terme

TORONTO, le 20 févr. 2013 /CNW/ - L'incertitude économique des cinq dernières années a influé sur les plans de retraite des Canadiens; en effet, d'après l'indice canadien de report de la retraite Financière Sun Life, le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à l'âge de 66 ans a diminué pour s'établir à seulement 27 % dans le cadre du sondage de cette année, par rapport au chiffre de 51 % enregistré en 2008, soit un recul de presque 50 %.

Pour la première fois en cinq ans de suivi des tendances en matière de retraite, l'indice a révélé que le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à 66 ans (27 %) est à peu près égal au nombre de Canadiens qui prévoient travailler à temps plein à 66 ans (26 %). Presque un autre tiers (32 %) prévoient travailler à temps partiel à 66 ans, de sorte que près de 60 % des Canadiens envisagent de travailler après l'âge normal de départ à la retraite, et que 15 % sont incertains.

«Le rêve de pouvoir se permettre d'être complètement à la retraite à l'âge de 66 ans s'estompe chez les Canadiens; il est remplacé par une réalité selon laquelle nombreux sont ceux qui prévoient travailler après l'âge habituel du départ à la retraite, a indiqué Kevin Dougherty, président, Financière Sun Life Canada. La crise financière de 2008 a eu des conséquences à long terme, et un nombre accru de Canadiens prévoient qu'ils devront travailler plus longtemps pour cette raison.»

Le sondage a révélé que plus de Canadiens prévoient travailler après 66 ans par nécessité et par crainte d'épuiser leur épargne de leur vivant :

  • 63 % prévoient qu'ils devront travailler après 66 ans, par rapport à 37 % qui veulent travailler.

  • Les Canadiens prévoyant être à la retraite en moyenne pendant 20 ans, plus du tiers d'entre eux (38 %) disent que le risque de voir leur épargne-retraite s'épuiser de leur vivant est élevé.

  • Près du tiers (31 %) des Canadiens ne sont pas du tout convaincus qu'ils auront suffisamment d'argent pour couvrir les frais médicaux.

Le sondage a aussi révélé que les Canadiens manquent de cohérence en ce qui touche l'épargne-retraite. Ils prévoient avoir besoin d'un revenu moyen de 46 000 $ par année pendant leur retraite, mais ils visent la constitution d'une épargne-retraite de seulement 385 687 $ (exclusion faite de leur maison ou autres propriétés).

Néanmoins, seulement le quart des Canadiens (23 %) ont affirmé que l'épargne en prévision de la retraite était leur objectif premier. Le remboursement des dettes ou du solde des cartes de crédit était la priorité de près de la moitié des Canadiens. L'importance accordée à l'épargne-retraite varie en fonction de l'âge. C'est l'objectif financier prioritaire de 37 % des premiers babyboomers (âgés de 57 à 65 ans). La proportion baisse à 12 % pour les membres de la génération X (âgés de 30 à 46 ans), qui affirment que c'est leur objectif financier prioritaire.

Pour ce qui est des placements, les taux d'intérêt préoccupent les Canadiens. Deux fois plus de Canadiens (25 %) veulent que les taux d'intérêt augmentent en 2013, par rapport à ceux qui veulent les voir baisser (13 %). Il y a aussi des différences selon les groupes d'âge : 31 % des premiers babyboomers (âgés de 57 à 65 ans) veulent voir les taux d'intérêt augmenter, par rapport à 24 % des membres de la génération X (âgés de 30 à 46 ans) et des derniers babyboomers (âgés de 47 à 56 ans).

Pour d'autres résultats clés liés à l'indice canadien de report de la retraite pour 2013, visitez www.sunlife.ca/reportdelaretraite. Pour de plus amples renseignements sur la retraite, visitez SimplementBrillant.ca.

Les Canadiens peuvent déterminer leur propre score au titre de l'indice de report de la retraite, qui mesure leurs perspectives en matière de retraite, à l'adresse www.sunlife.ca/OutilReportDeLaRetraite.

Méthodologie

Ce sont des résultats d'un sondage Ipsos Reid mené entre le 29 novembre et le 6 décembre 2012 pour le compte de la Financière Sun Life.

Pour ce sondage, Ipsos Reid a interrogé en ligne un échantillon formé de 3 017 travailleurs canadiens âgés entre 30 et 65 ans, au moyen du panel en ligne d'Ipsos. L'échantillon est établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population adulte selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif.

La précision des sondages en ligne d'Ipsos est calculée en utilisant un intervalle de crédibilité. Dans le présent cas, les résultats du sondage sont exacts à ± 2 points de pourcentage par rapport à ce qu'ils auraient été si l'ensemble des Canadiens adultes avaient été sondés. D'autres sources d'erreur peuvent toucher les enquêtes par sondage, notamment les changements de méthodologie, les erreurs de couverture et les erreurs de mesure.

À propos de la Financière Sun Life

La Financière Sun Life, qui a été constituée en 1865, est une organisation de services financiers de premier plan à l'échelle internationale qui offre aux particuliers et aux entreprises une gamme diversifiée de services et de produits dans les domaines de l'assurance et de la constitution de patrimoine. Avec ses partenaires, la Financière Sun Life exerce aujourd'hui ses activités dans d'importants marchés du monde, notamment au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine, au Vietnam et aux Bermudes. Au 31 décembre 2012, l'actif total géré des compagnies du groupe Financière Sun Life s'élevait à 533 milliards de dollars. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.sunlife.com.

Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines (PSE) sous le symbole «SLF».

Note à l'intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens.

SOURCE : Financière Sun Life inc.

Renseignements :

Renseignements pour les médias

Maxime Dupont-Demers
Directeur, communications d'entreprise
Financière Sun Life
514-866-3589
maxime.dupont-demers@sunlife.com

Vanessa Roland
Conseillère
TACT Intelligence-conseil
514-667-0196, poste 405
vroland@tactconseil.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.