Le ministre Ritz annonce un investissement majeur en recherche qui dynamisera les secteurs canadiens de l'agriculture, des pêches et de l'aquaculture, créer des emplois et des débouchés

Onze projets de recherche en génomique, dont quatre à l'Université de la Saskatchewan, prépareront encore mieux les secteurs canadiens de l'agriculture, de l'agroalimentaire, des pêches et de l'aquaculture à nourrir les marchés mondiaux affamés.

SASKATOON, le 21 juill. 2015 /CNW/ - La population mondiale grandissante, la hausse correspondante de la demande alimentaire et les changements climatiques auront des effets profonds sur la capacité de production des océans et des terres agricoles. On connaît de mieux en mieux la composition génomique, la fonction et les interactions des plantes, du bétail, du poisson et d'autres espèces s'accroît, mais l'application de ces connaissances à la productivité agricole et aquatique, de même qu'à la salubrité alimentaire, demeure encore largement inexploitée à ce jour.

Aujourd'hui, le ministre Ritz et les présidents des conseils d'administration de Génome Canada et de la Western Grains Research Foundation, ont annoncé, au nom de l'honorable Ed Holder, ministre d'État (Sciences et Technologie), un investissement de 93 millions de dollars dans 11 nouveaux projets de recherche en génomique qui examinent les difficultés et les possibilités des secteurs canadiens de l'agriculture, des pêches et de l'aquaculture.

Le ministre Ritz a fait cette annonce à l'Université de la Saskatchewan.

Les projets retenus en vue d'un financement dans le cadre du Concours 2014 : Projets de recherche appliquée à grande échelle La génomique pour nourrir l'avenir - évalués entre 5 et 10 millions de dollars chacun - seront dirigés par des établissements universitaires renommés de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, de l'Ontario et du Québec et des chercheurs de partout au Canada y participeront.

Le Canada est déjà un chef de file mondial dans plusieurs domaines de la génomique appliquée à l'agriculture, aux pêches et à l'aquaculture. Les projets annoncés aujourd'hui abordent un large éventail de sujets et utilisent tous la génomique pour atteindre les objectifs des projets de recherche appliquée : maintenir et garantir l'avenir des abeilles domestiques au Canada; améliorer la résistance et la durabilité dans la production porcine; accroître les variétés et la production de lentilles; et assurer la durabilité des pêches dans le Nord. Les innovations que produiront ces recherches engendreront des retombées économiques, dont des exportations et de nouveaux emplois dans des secteurs essentiels à l'économie canadienne.

Faits rapides

  • L'Université de la Saskatchewan reçoit 8,5 millions de dollars pour appuyer l'équipe du projet CTAG2 (Génomique appliquée au blé canadien), dirigée par Curtis Pozniak en collaboration avec Andrew Sharpe du Conseil national de recherches du Canada. CTAG2 vise à mieux comprendre le génome du blé et à appliquer les résultats des travaux à l'élaboration de marqueurs génétiques et de tests génétiques prédictifs qui rehausseront l'efficacité de la sélection des programmes canadiens d'amélioration du blé.
  • En plus de CTAG2, l'Université de la Saskatchewan reçoit 15,5 millions de dollars pour appuyer deux autres équipes de recherche. L'une d'elles mettra au point des vaccins contre des maladies infectieuses du bétail et l'autre, des variétés de lentilles qui prospéreront dans les conditions culturales canadiennes. L'Université est également codirectrice d'un projet de 9,8 millions de dollars réalisé en Alberta qui vise à mettre au point de nouveaux outils pour lutter contre les maladies porcines et améliorer l'industrie canadienne du porc.
  • Les 11 projets représentent un investissement total de 93 millions de dollars : 30,8 millions de dollars sont des fonds fédéraux versés par le truchement de Génome Canada; 5 millions de dollars viennent du WGRF et sont versés à trois des projets; et 57,2 millions de dollars viennent de cobailleurs de fonds des projets, soit les gouvernements provinciaux, des partenaires du secteur privé, des organismes sans but lucratif et d'autres.  
  • Le secteur canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire représente plus de 8 % du PIB du Canada et employait directement 2,1 millions de personnes en 2011. Le secteur est un important moteur des exportations, évaluées à 40,3 milliards de dollars en 2011.  
  • En 2010, les pêches commerciales, l'aquaculture et la transformation comptaient plus de 80 000 emplois et représentaient une activité économique de 6,4 milliards de dollars, des exportations de 3,9 milliards de dollars et une balance commerciale positive de 1,5 milliard de dollars dans l'économie canadienne.

Citations

« Notre gouvernement est résolu à faire passer plus rapidement les idées du laboratoire au marché afin de renforcer l'économie canadienne et de créer des emplois pour les Canadiennes et les Canadiens. L'investissement d'aujourd'hui mobilisera la force du Canada en recherche en génomique pour stimuler nos secteurs de l'agriculture, des pêches et de l'aquaculture en Saskatchewan et partout au Canada, afin de concurrencer et de dominer sur le marché mondial. »

- Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Conformément à sa Stratégie renouvelée de sciences, de technologie et d'innovation, notre gouvernement continue d'investir des sommes record pour renforcer l'économie canadienne, créer des emplois et améliorer la vie de la population canadienne. Par ces projets de recherche appliquée à grande échelle de Génome Canada, nous plaçons les secteurs canadiens de l'agriculture, des pêches et de l'aquaculture dans une position favorable pour saisir les possibilités commerciales grandissantes pour nourrir un monde qui a faim, tout en créant des emplois chez nous. »

- Ed Holder, ministre d'État (Sciences et Technologie)

« Grâce à son approvisionnement privilégié en eau douce, à ses océans non pollués et à ses terres agricoles productives, le Canada occupe une position idéale pour jouer un rôle de chef de file et offrir des solutions aux problèmes mondiaux importants dans les secteurs de l'agroalimentaire, des pêches et de l'aquaculture. Génome Canada se réjouit de faire ces investissements stratégiques qui permettront à notre communauté des chercheurs en génomique d'innover dans ces secteurs au profit de toute la population canadienne et des peuples partout dans le monde. »

- Lorne Hepworth, président du conseil d'administration de Génome Canada

« La WGRF est enthousiasmée de l'impact de ces projets pour les producteurs. Le soutien de la génomique en recherche sur les cultures est important pour la mise au point de meilleures variétés végétales. Le partenariat de la WGRF et de Génome Canada permet aux producteurs d'investir dans des programmes de recherche en génomique de calibre mondial. »

- Dave Sefton, président du conseil d'administration de la WGRF

« La réussite exceptionnelle de nos chercheurs à ce concours met à profit notre expertise reconnue en agriculture et montre que l'Université de la Saskatchewan bâtit une grande capacité dans des domaines dans lesquels il faut trouver des solutions pour assurer la sécurité alimentaire à l'échelle nationale et internationale. Ces nouvelles connaissances sont indispensables si l'on veut relever le défi de la demande alimentaire mondiale qui, selon les prévisions, doublera d'ici 2050. »  

- Karen Chad, vice-présidente de la Recherche, Université de la Saskatchewan

« En collaboration avec une équipe de chercheurs de toutes les régions canadiennes, nous nous employons à mettre au point des outils et des tests génomiques qui amélioreront notre capacité de sélectionner les caractéristiques souhaitées telles que le rendement, la résistance aux maladies et aux insectes ravageurs, la résistance au stress causé par la chaleur et la sécheresse. Il en résultera pour les agriculteurs des variétés de blé plus productives, rentables et durables sur le plan écologique. »   

- Curtis Pozniak, phytologue à l'Université de la Saskatchewan

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @GenomeCanada; @industrycanada

Génome Canada est une société sans but lucratif qui sert de catalyseur de la mise en valeur et de l'application de la génomique et des technologies qui s'y rattachent au profit de la population canadienne qui en retirera des avantages économiques et sociaux. Génome Canada relie les idées et les personnes des secteurs public et privé pour trouver de nouveaux usages à la génomique; investit dans les sciences et la technologie de grande envergure pour stimuler l'innovation; et transforme les découvertes en applications et en solutions dans les secteurs clés d'importance nationale, soit la santé, l'agriculture, la foresterie, les pêches et l'aquaculture, l'énergie, les mines et l'environnement.

WGRF est un organisme sans but lucratif, financé et dirigé par des agriculteurs, qui investit dans la recherche en agriculture qui profite aux producteurs canadiens de l'Ouest. Depuis plus de 30 ans, le conseil d'administration de la WGRF a donné une voix aux producteurs dans les décisions de financement de la recherche en agriculture. La WGRF gère un fonds de dotation et le prélèvement pour le financement du développement de variétés de blé et d'orge, investissant plus de 18 millions de dollars annuellement dans la recherche sur l'amélioration des espèces et les plantes de grande culture. La Fondation regroupe le pouvoir d'investissement en recherche de tous les agriculteurs de l'Ouest canadien, maximisant ainsi le rendement dans la recherche sur les cultures.

 

SOURCE Génome Canada

Renseignements : Scott French, Directeur, Communications et Affaires parlementaires, Cabinet du ministre d'État (Sciences et Technologie), 613-943-6177 ; Andrea Matyas, Directrice, Communications, Génome Canada, Bureau : 613-751-4460, poste 231, Cell. : 613-790-0106

RELATED LINKS
www.genomecanada.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.