Le ministre Proulx doit confirmer qu'aucun enfant ne sera expulsé de son CPE

QUÉBEC, le 26 mai 2016 /CNW Telbec/ - À la suite de la publication des nouvelles règles budgétaires, le député de Labelle et porte-parole de l'opposition officielle en matière de famille, Sylvain Pagé, se désole de ne pas y trouver de directives précises concernant l'interdiction d'expulser un enfant d'un centre de la petite enfance (CPE).

« Le ministre a été affirmatif lors de l'étude des crédits, puis il a répété lors de la période de questions que les directives concernant le taux de présence seraient publiées dans les règles budgétaires, cette semaine. Or, ce n'est pas le cas. Il n'y a aucune précision. On ne sait toujours pas si un enfant peut être expulsé de son CPE. Ce décalage entre le discours du ministre et celui de son ministère est le résultat des objectifs financiers imposés par sa réorganisation. Le ministre doit constater que ses objectifs sont non conformes à la réalité des familles d'aujourd'hui, les revoir et s'adapter », a déclaré le député de Labelle.

« À défaut de directives claires, nous craignons que des parents et des enfants soient pénalisés. Le ministre doit rapidement préciser ce qui est permis ou non. Il doit toutefois être conscient que dans certains milieux et contextes familiaux, par exemple dans le cas de parents qui ont un emploi atypique ou pour ceux qui sont séparés, une directive permettant l'expulsion causerait un préjudice grave », a ajouté Sylvain Pagé.

« Il ne faut pas non plus pénaliser les CPE se trouvant en milieu défavorisé, qui ont une clientèle plus à risque. Au contraire, nous devons les protéger et leur offrir plus de flexibilité. L'important, c'est de garantir l'égalité des chances à tous les enfants, dans tous les milieux, partout au Québec », a poursuivi le porte-parole.

« Le réseau des CPE a prouvé, il y a longtemps déjà, qu'il contribue à l'intégration et à la réussite scolaires de nos enfants. Lors de son discours d'ouverture, le premier ministre avait justement désigné l'éducation comme une priorité de son gouvernement; malgré cela, des coupes de centaines de millions de dollars dans les écoles, les cégeps et les universités ont été effectuées. Au moins, pour l'avenir de nos enfants, qu'il épargne les CPE! », a conclu le député de Labelle.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.