Le ministre Paradis annonce des changements aux programmes de gestion des risques agricoles

QUÉBEC, le 9 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Paradis, annonce des changements pour actualiser les programmes de gestion des risques des entreprises agricoles du Québec.

« Dans la foulée des recommandations du Groupe de travail sur la sécurité du revenu en agriculture au Québec, les bonifications et les ajustements proposés visent à répondre aux besoins des entrepreneurs agricoles en mettant à leur disposition des programmes efficaces et concurrentiels », a précisé le ministre.

Les principaux ajustements ont trait à la bonification des programmes Agri-Québec et Agri‑Québec Plus et visent le soutien aux secteurs hors assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) et hors gestion de l'offre. Ils comprennent notamment l'instauration d'une mesure valorisant les entreprises générant un revenu de moins de 100 000 $ et d'une autre mesure touchant les entreprises de l'aquaculture.

Ensemble, les principaux ajustements profiteront à quelque 8 800 entreprises, favorisant de la sorte la diversification de l'agriculture québécoise. De plus, en vertu des bonifications instaurées dans les programmes Agri-Québec et Agri-Québec Plus, les secteurs bénéficiant actuellement du programme ASRA se verront accorder la possibilité d'opter pour ces couvertures et ainsi de tirer pleinement profit de ces nouvelles bonifications.

Afin d'appuyer le développement des entreprises agricoles, une aide individuelle sera accessible pour le financement d'investissements destinés à améliorer la rentabilité des entreprises et à les aider à s'adapter aux changements dans les types et les modes de production qui les concernent. Cette aide prendra la forme d'un remboursement des intérêts sur un prêt maximal de 150 000 $ sur une période de 5 ans. Les investissements totaux générés par cette aide sont estimés à plus de 40 M$ annuellement.

« Ces changements fourniront à davantage de secteurs de production une couverture mieux adaptée pour faire face aux vents contraires. Ils contribueront également à diversifier les activités de production, à soutenir la croissance des entreprises et à améliorer leur compétitivité », a conclu le ministre.

Rappelons qu'une récente étude de l'Institut du Québec démontre que l'industrie agroalimentaire québécoise fournit 34,4 G$ du PIB, tout en soutenant plus d'un demi-million d'emplois directs et indirects à la grandeur de la province. Ce secteur représente tout près de 10 % du PIB du Québec et plus de 10 % de l'emploi total.

 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Renseignements : Source : Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Tél. : 418 380-2525; Information : La Financière agricole du Québec, Tél. : 418 834-6866, poste 6569


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.