Le ministre Moreau doit doter le Québec d'une politique nationale sur l'habitation

QUÉBEC, le 2 juill. 2015 /CNW Telbec/Alors que la saison des déménagements bat son plein, la députée d'Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'habitation, Carole Poirier, dresse un bilan des actions du gouvernement libéral en ce domaine.

« Depuis l'arrivée des libéraux au pouvoir, la gestion du dossier de l'habitation est un véritable désastre. Le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, a pris une suite de mauvaises décisions, et ce sont les familles, les personnes seules ou vulnérables et les gens vivant en région qui en paient le prix », a déclaré la députée.

Rappelons que les libéraux ont mis la hache dans plusieurs programmes visant la rénovation domiciliaire et l'accès à la propriété - RénoVillage, le programme de rénovation d'urgence, le programme Rénovation Québec - et qu'ils ont considérablement réduit le programme d'adaptation de domicile pour les personnes handicapées. Le gouvernement s'est ensuite attaqué au logement social; il a sabré de 50 % le nombre d'unités à construire (de 3000, nous sommes passés à 1500) ainsi que le budget du programme AccèsLogis Québec. Le montant accordé par unité est dorénavant équivalent à celui de 2009.

« Étant donné que la construction d'habitations sociales et communautaires crée de l'emploi, soutient la mixité sociale et permet la revitalisation urbaine, elle favorise par le fait même le développement économique de toutes les régions du Québec; pour chaque dollar versé en subvention, une étude d'AECOM estime que 2,3 $ sont injectés dans l'économie québécoise. En plus, ce type de logement répond à une demande importante venant des aînés, des gens seuls, des familles et des personnes ayant des besoins particuliers ou se trouvant en situation d'itinérance », a poursuivi la porte-parole.

À quand une politique nationale de l'habitation?
Carole Poirier a rappelé que le gouvernement du Parti Québécois prévoyait doter le Québec d'une politique nationale sur l'habitation afin d'accroître la cohérence des interventions de l'État, de favoriser la coordination des actions et de permettre le développement durable de l'habitation. Les libéraux n'ont malheureusement pas repris le flambeau. Le temps passe, et les partenaires du réseau de l'habitation demeurent dans l'attente.

« L'inconséquence et la gestion désastreuse du gouvernement libéral démontrent pourtant la nécessité de mettre en œuvre une stratégie globale et coordonnée en matière d'habitation. Malgré que le ministre Moreau ne s'intéresse pas au sujet - il a dit lui-même, lors de l'étude des crédits budgétaires, qu'il n'avait rencontré aucun groupe de partenaires du domaine -, je lui demande de présenter rapidement une politique nationale sur l'habitation et de proposer des interventions harmonieuses et étudiées, plutôt que d'imposer des coupes insensées qui non seulement n'ont fait l'objet d'aucune analyse, mais qui, en plus, attaquent de plein fouet les jeunes familles ainsi que les personnes seules, âgées ou vulnérables », a conclu la porte‑parole.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : SOURCE : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.