Le ministre Kenney souligne l'appui du gouvernement aux entrepreneurs et à l'innovation sociale

OTTAWA, le 21 nov. 2013 /CNW/ - Dans le cadre d'observations formulées à l'occasion de la Journée spéciale sur la Colline de Startup Canada, l'honorable Jason Kenney, ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, a fait ressortir l'appui du gouvernement du Canada aux entrepreneurs et souligné en quoi l'innovation sociale constitue un outil utile pour relever les défis sociaux qui se posent pour la société.

« Il va de soi que le gouvernement n'a pas toutes les solutions aux problèmes sociaux qui affligent la société, a déclaré le ministre Kenney. Il y a longtemps que les collectivités et les entreprises prennent les devants afin de trouver des solutions novatrices pour venir en aide aux Canadiens vulnérables. Les gouvernements devraient s'inspirer de ces solutions au lieu de les ignorer. »

L'innovation sociale suppose de puiser dans tous les secteurs pour trouver de nouvelles idées et de nouveaux outils ayant un impact social, ainsi que des façons novatrices de régler les problèmes sociaux. Ceci mène à la constatation que le gouvernement n'a pas, et ne pourrait avoir, toutes les solutions. L'innovation sociale incite les gouvernements à chercher des façons d'investir plus efficacement l'argent des contribuables et à obtenir des résultats plus durables.

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme sont les grandes priorités de notre gouvernement, a ajouté le ministre Kenney. Notre gouvernement aide les entrepreneurs à créer des emplois au Canada en misant sur l'allégement fiscal, la réduction de la paperasserie et un accès accru au capital de risque. »

Fondé en mai 2012, Startup Canada est un organisme communautaire sans but lucratif dirigé par des bénévoles. Il regroupe plus de 250 bénévoles, plus de 55 000 entrepreneurs et plus de 400 organismes sans but lucratif qui fournissent du capital, du mentorat, de l'espace et des services aux entrepreneurs.

Le gouvernement met actuellement à l'essai des projets de pointe afin d'aider les organisations communautaires à élaborer et à mettre en œuvre des solutions novatrices aux problèmes sociaux qui auront une incidence accrue et durable pour les Canadiens.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.



document d'information




Aide gouvernementale aux petites entreprises

Notre gouvernement aide les petites entreprises à créer des emplois et à favoriser la croissance grâce aux mesures suivantes :

  • Réduction du taux d'imposition des petites entreprises de 12 p. 100 à 11 p. 100.

  • Accès pour les jeunes entrepreneurs à des fonds, à des mentors et à d'autres ressources utiles pour se lancer en affaires grâce à la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs.

  • Adoption de mesures, comme l'exonération cumulative des gains en capital, pour les petites entreprises en vue d'aider les entrepreneurs à garder leur argent.

  • Prolongation et élargissement du crédit pour l'embauche visant les petites entreprises.

  • Soutien accru à l'innovation des affaires par le Conseil national de recherches et mesures pour aider les petites et moyennes entreprises à accéder à la recherche universitaire et collégiale.

  • Mise sur pied à l'Agence du revenu du Canada d'une équipe ayant pour tâche de réduire les formalités administratives pour les petites entreprises.

  • Meilleur accès au capital pour les petites entreprises grâce au Plan d'action sur le capital de risque.

Innovation sociale

Qu'est-ce que l'innovation sociale?
L'innovation sociale a trait à l'élaboration d'idées nouvelles ou à l'utilisation d'idées existantes pour trouver des solutions aux défis sociaux. Il s'agit d'une initiative, d'un produit, d'un processus ou d'un programme qui engendre des résultats sociaux positifs pour les sociétés.

Qu'est-ce que la finance sociale?
La finance sociale est une approche fondée sur la mobilisation de nombreuses sources de capitaux qui engendre un dividende social et un rendement économique en vue de réaliser des objectifs sur le plan social et environnemental. Elle permet aux investisseurs de financer des projets dont la société bénéficiera et aux organisations communautaires d'obtenir de nouvelles sources de financement.

Qu'est-ce qu'une entreprise sociale?
L'entreprise sociale constitue un modèle parmi d'autres de la finance sociale. Elle désigne l'utilisation de stratégies commerciales par des organismes à but lucratif ou sans but lucratif pour obtenir un bien social. Ce nouveau modèle opérationnel contribue à accroître la capacité financière des organisations communautaires en offrant une source de revenus de remplacement pour s'attaquer à des problèmes sociaux complexes. Les entreprises sociales sont généralement exploitées par un organisme caritatif ou sans but lucratif. Les recettes sont réinvesties dans l'organisme caritatif ou sans but lucratif à l'appui de ses programmes et activités.

Qu'est-ce que l'indice Vivre mieux de l'OCDE?
L'Indice Vivre mieux, un outil interactif qui permet aux citoyens de mesurer le bien-être au Canada par rapport au bien-être dans d'autres pays, fait partie du rapport de 2013 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) intitulé Comment va la vie? L'Indice Vivre mieux va au-delà des indicateurs traditionnels, comme le PIB, en déterminant 11 dimensions essentielles du bien-être : le logement, le revenu, l'emploi, la collectivité, l'éducation, l'environnement, la gouvernance, la santé, la satisfaction à l'égard de la vie, la sécurité et la conciliation travail-vie personnelle.

Le Canada se classe exceptionnellement bien parmi les meilleurs pays dans plusieurs domaines. À titre d'exemple, plus de Canadiens âgés de 15 à 64 ans ont un emploi rémunéré  et le taux de chômage à long terme est moins élevé ici que dans la moyenne des pays de l'OCDE. Par ailleurs, le Canada est reconnu pour son classement nettement supérieur à la moyenne dans le domaine de l'éducation, et ses étudiants sont parmi les plus performants de tous les pays de l'OCDE en lecture, en littératie, en mathématiques et en sciences. Le Canada obtient aussi des résultats supérieurs à la moyenne au niveau du logement et du degré de satisfaction des citoyens à l'égard de la vie.

Appui d'Emploi et Développement social Canada à l'égard de l'innovation sociale

Appel national d'idées sur la finance sociale
Dans le cadre d'efforts généraux visant à déterminer si la finance sociale pourrait attirer de nouveaux capitaux et apporter de nouvelles idées pour les programmes existants, Emploi et Développement social Canada a demandé aux Canadiens de participer, de novembre 2012 à janvier 2013, à l'Appel national d'idées sur la finance sociale.

Les 154 réponses obtenues à la suite de l'Appel ont révélé que de nombreuses solutions novatrices et coopératives sont élaborées par les citoyens, les entreprises, les organisations caritatives et d'autres groupes pour résoudre une vaste gamme de problèmes sociaux. Au nombre des solutions proposées figurent les obligations à impact social, les fonds d'investissement social et les entreprises sociales, ainsi que quelques idées et suggestions relatives à la structuration des opérations financières et à l'utilisation des méthodes de finance sociale pour étendre la portée de programmes actuellement fructueux ou mettre en œuvre de nouveaux services.

Le rapport subséquent, « Exploiter le pouvoir de la finance sociale », fournit de l'information sur la finance sociale, y compris les perspectives nationales et internationales, et décrit 15 concepts découlant de l'Appel.

Projet pilote relatif à l'alphabétisation et à l'acquisition des compétences essentielles
Le gouvernement du Canada dirige un projet pilote visant à mettre à l'essai de nouveaux moyens d'engendrer des investissements privés et de la part d'employeurs en vue d'améliorer les résultats liés au marché du travail pour les Canadiens. Ce projet pilote s'inspire d'initiatives liées à des obligations à impact social mises en œuvre au Royaume-Uni et ailleurs.

Le projet pilote devrait être en vigueur d'ici la fin de l'automne 2013 et atteindre 1 600 travailleurs peu spécialisés ou chômeurs canadiens qui cherchent un emploi dans l'ensemble du pays.

Ce projet pilote comporte les volets suivants :

  • Le projet pilote relatif aux compétences essentielles et à la finance sociale de l'Association des collèges communautaires du Canada. Ce volet prévoit la mise à l'essai de modèles selon lesquels des investisseurs privés assurent la mise de fonds initiale pour financer des programmes visant à aider des chômeurs à acquérir les capacités de lecture et d'écriture et les compétences essentielles pour jouir d'un meilleur accès aux emplois disponibles.

  • La Skilling Up in Environmental Service: A Social Finance Approach de l'Alberta Workforce Essential Skills Society. Ce volet vise à mettre à l'essai de nouvelles mesures incitant les employeurs à investir dans la formation en matière d'alphabétisation et de compétences essentielles pour les travailleurs et à examiner comment un modèle de rendement des investissements pourrait entraîner de meilleurs résultats pour les deux parties.

SOURCE : Emploi et Développement social Canada

Renseignements :

(médias seulement) :

Alexandra Fortier
Cabinet du ministre
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A DIVERGENCE ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.