Le ministre Kenney parle de la pénurie de main-d'œuvre qualifiée au sein de l'industrie canadienne des produits chimiques

OTTAWA, le 24 oct. 2013 /CNW/ - Dans un discours liminaire prononcé aujourd'hui, l'honorable Jason Kenney, ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, a souligné l'importance de l'industrie des produits chimiques pour l'économie ainsi que son potentiel d'offrir des emplois hautement spécialisés et bien rémunérés aux jeunes Canadiens et Canadiennes.

Dans son discours, le ministre Kenney a souligné les mesures adoptées par le gouvernement afin de s'assurer que les Canadiens et les Canadiennes puissent acquérir les compétences et l'expérience dont ils ont besoin pour contribuer à remédier aux pénuries de main-d'œuvre spécialisé, ce qui comprend la Subvention canadienne pour l'emploi, les programmes de réforme de l'immigration et des investissements supplémentaires dans la formation.

« Les grandes priorités de notre gouvernement sont la création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme, a déclaré le ministre Kenney. Notre gouvernement est déterminé à remédier aux pénuries de main-d'œuvre qualifiée au Canada, alors que trop de Canadiens sont sans emploi et que de nombreux emplois ne sont pas occupés par des Canadiens. »

Le ministre Kenney a en outre souligné les avantages du récent Accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne pour l'industrie des produits chimiques et ses milliers d'employés canadiens. Cette industrie est le troisième plus important exportateur canadien de produits manufacturés, avec plus de 30 milliards de dollars d'exportations l'an dernier seulement. Les avantages de l'Accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne équivalent à la création de près de 80 000 nouveaux emplois ou à une augmentation du revenu annuel moyen des ménages canadiens de l'ordre de 1000 $.


document d'information


Plan d'action économique de 2013

Dans le Plan d'action économique de 2013, le gouvernement propose de nouvelles mesures qui permettront aux Canadiens d'acquérir les compétences et de recevoir la formation dont ils ont besoin pour combler les pénuries de main-d'œuvre qualifiée et pour réussir sur le marché du travail canadien. Par exemple, il met en place la Subvention canadienne pour l'emploi, qui vise à investir dans la formation professionnelle des Canadiens sans emploi ou sous-employés afin qu'ils acquièrent les compétences requises pour occuper les emplois bien rémunérés et de grande qualité qui sont disponibles. Le Plan d'action économique de 2013 prévoit également la création d'occasions d'emploi pour les apprentis et un soutien aux groupes sous-représentés, comme les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les jeunes.

Stratégie emploi jeunesse

La Stratégie emploi jeunesse donne suite à la promesse du gouvernement du Canada d'aider les jeunes à réussir leur transition vers le marché du travail. Grâce à des fonds annuels d'environ 300 millions de dollars, la Stratégie emploi jeunesse aide les jeunes, en particulier ceux qui rencontrent des obstacles à l'emploi, à obtenir de l'information sur les carrières, à acquérir des compétences professionnelles, à trouver un emploi et à le conserver. La Stratégie emploi jeunesse comprend les programmes Connexion compétences et Objectif carrière ainsi que l'initiative Emplois d'été Canada, qui crée chaque été des milliers de possibilités d'emploi pour les étudiants. Depuis 2006, la Stratégie emploi jeunesse a aidé plus de 555 000 jeunes à améliorer leurs compétences, ce qui a eu des effets positifs sur l'économie canadienne

Subvention canadienne pour l'emploi

Cette subvention donne lieu à un financement de 15 000 $ ou plus par personne, ce qui comprend une contribution fédérale maximale de 5 000 $ et les contributions équivalentes versées par les provinces ou territoires et les employeurs. Les entreprises ayant un plan pour former des Canadiens à un emploi existant ou pour un meilleur emploi pourront demander la Subvention canadienne pour l'emploi. Une fois la mise en œuvre de la Subvention canadienne pour l'emploi complétée, près de 130 000 Canadiens devraient avoir accès chaque année à la formation dont ils ont besoin pour acquérir les compétences et les qualifications nécessaires afin d'obtenir des emplois rémunérateurs dans des domaines où il existe une forte demande. La Subvention canadienne pour l'emploi sera mise en œuvre en 2014-2015 dans le cadre du renouvellement des ententes relatives au marché du travail.


SOURCE : Emploi et Développement social Canada

Renseignements :

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

(médias seulement) :

Alexandra Fortier
Cabinet du ministre
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A DIVERGENCE ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.