Le ministre Jacques Daoust doit aller à la rencontre des entrepreneurs en région

QUÉBEC, le 4 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Saint-Jérôme et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'économie, d'entrepreneuriat, de PME et d'exportations, Pierre Karl Péladeau, ainsi que le député de Gaspé et porte-parole en matière de développement des régions, Gaétan Lelièvre, déplorent que le ministre Jacques Daoust en ait rajouté sur ses déclarations inacceptables concernant les entrepreneurs en région : selon lui, les « rois du village » ne créeraient pas de vraie richesse.

Un peu plus tôt aujourd'hui, le ministre s'est excusé à propos de l'utilisation des termes, mais pas sur le fond de sa pensée. Les députés demandent donc de nouveau au ministre de cesser de dénigrer les régions et leurs entrepreneurs. Ils l'invitent aussi à entamer une tournée pour rencontrer celles et ceux qui dirigent des entreprises employant fièrement des personnes et contribuant au développement de leur région.

« Pour le ministre, la vraie richesse proviendrait des investisseurs étrangers. Les compagnies québécoises qui investissent et créent de l'emploi chez nous ne génèrent pas de richesse, selon lui. Le dénigrement des entrepreneurs continue. Quand une entreprise crée 200 emplois dans une localité, ce n'est pas de la création de richesse? Il faudrait que le ministre se remette les deux pieds sur terre. Nous convenons que l'investissement étranger doit être au rendez-vous. Malheureusement, vu les piètres résultats tangibles des missions économiques du gouvernement pour les Québécois, on peut s'inquiéter pour le développement économique », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

« En banalisant les fermetures d'entreprises en région, le ministre Daoust illustre bien le peu de considération de son gouvernement pour les nombreuses pertes d'emplois qui touchent les familles. Ceux qu'il a appelés des "rois de village", ce sont souvent les propriétaires d'entreprises familiales de 2e ou de 3e génération, qui s'investissent activement dans la survie et le développement de leur milieu, et qui ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur. Ils sont maintenant confrontés à la fin de 40 années de concertation régionale à cause des actions du gouvernement libéral. Au lieu de banaliser les pertes d'emplois, le gouvernement devrait s'en préoccuper et venir à la rencontre des entrepreneurs; nous l'invitons à le faire », a conclu Gaétan Lelièvre.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.