Le ministre fédéral des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, refuse de collaborer avec les chefs de l'APNQL à l'amélioration de l'éducation des enfants des Premières Nations

WENDAKE, QC, le 27 août 2014 /CNW Telbec/ - À trois reprises au cours des derniers mois, les chefs de l'APNQL ont invité officiellement et avec la plus grande sincérité le ministre fédéral des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, à travailler en partenariat avec eux pour améliorer les services de l'éducation livrés aux enfants des Premières Nations.  Le ministre refuse de les rencontrer, sans offrir aucune explication.

L'éducation de nos enfants est une priorité tout à fait majeure pour les parents autochtones, les enseignants, les spécialistes, les chefs et leur conseil membres de l'APNQL. « Nous sommes à l'aube d'une autre année scolaire, et tout ce que nous avons devant nous ce sont les mêmes politiques sur l'éducation qui sont vouées à l'échec et promues par le ministère des Affaires autochtones, et l'entêtement de ce ministre. C'est tout à fait inacceptable », déclare le chef Lloyd Phillips.

Dans leurs récentes lettres d'invitation au ministre conservateur des Affaires autochtones, les chefs de l'APNQL ont offert de collaborer avec lui pour remplacer son projet de loi raté sur l'éducation, en mettant en œuvre de vraies solutions à des problèmes bien réels auxquels l'éducation des peuples des Premières Nations est confrontée depuis des décennies à cause de la mauvaise gestion de l'appareil bureaucratique fédéral.

« Le ministre a déclaré publiquement à diverses reprises que son gouvernement et lui-même étaient résolus à améliorer l'éducation de nos enfants. Nous sommes prêts à travailler dans le meilleur intérêt de nos enfants. L'heure est donc venue de commencer à travailler ensemble et à collaborer dans des conditions de grand respect », a ajouté le chef Gilbert Whiteduck.

Le ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada est une bureaucratie de plusieurs milliards de dollars dont le mandat est d'aider les Premières Nations et d'autres peuples autochtones à améliorer leur situation socioéconomique. Un ministre de la Couronne qui refuse systématiquement d'examiner clairement et objectivement ce qui ne va pas dans son ministère, et qui persiste à maintenir des politiques qui ont échoué dans le passé et à imposer des solutions unilatérales venant d'en haut, ne fait pas son travail. Il n'a pas tenu sa promesse envers les enfants, il les a trahis. Cet entêtement de la part de ce ministre conservateur constitue également une utilisation répréhensible de l'argent des contribuables canadiens, et cela doit être dénoncé publiquement.

L'APNQL est une organisation régionale représentant 43 Chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador. Pour plus d'information, consultez son site Internet au www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE : Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent: vincentmelaniemv@gmail.com, Cell.: 418-580-4442


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.