Le ministre Blais abandonne les plus pauvres - Québec solidaire appuie le Collectif pour un Québec sans pauvreté

MONTRÉAL, le 24 avril 2017 /CNW Telbec/ - Le député de Mercier, Amir Khadir, presse le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, de déposer au plus vite le nouveau Plan de lutte à la pauvreté et d'y consacrer les fonds nécessaires.

« Nous avons besoin d'un plan de lutte à la pauvreté et nous en avons besoin maintenant. Malgré la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale en 2002, la pauvreté ne recule pas. Cela fait des années que nos dirigeants se tournent les pouces et consacrent des peanuts à la lutte à la pauvreté en espérant que l'économie néolibérale s'occupe de sortir les gens de la misère. L'incapacité des gouvernements successifs à améliorer concrètement la qualité de vie des plus pauvres est inacceptable, surtout dans un État comme le Québec. Le ministre Blais doit rapidement déposer le nouveau plan de lutte à la pauvreté et y assortir les fonds nécessaires à sa réussite », a indiqué Amir Khadir.

Amir Khadir déplore qu'après l'avoir annoncé pour ce printemps, le ministre Blais a encore une fois reporté le dépôt du Plan de lutte à la pauvreté pour l'automne prochain. Le député solidaire appuie ainsi sans réserve le Collectif pour un Québec sans pauvreté qui dénonce l'injustifiable retard du dépôt de plan.

Le ministre Blais se traîne les pieds dans plusieurs de ses dossiers. Les groupes attendent toujours le règlement de la réforme de l'aide sociale, issu de l'injuste projet de loi 70 adopté l'automne dernier.

« Les prestataires et les groupes qui leur viennent en aide ne savent plus sur quel pied danser. Comment le ministre de la "Solidarité" peut-il laisser les personnes les plus démunies et vulnérables dans une telle incertitude ? Si le règlement du programme Objectif emploi n'est pas prêt, c'est peut-être qu'il est inadéquat et devrait être remplacé par une mesure plus appropriée et utile pour la société », a estimé M. Khadir.

Rappelons que les trois député.es solidaires, Amir Khadir, Manon Massé et, à l'époque, Françoise David ont voté contre le projet de loi 70 en tournant le dos à l'Assemblée afin de marquer leur ferme opposition.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse de l'Aile parlementaire de Québec solidaire, 418-473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.