Le ministre Barrette veut asphyxier la pharmacie communautaire

Le manque à gagner du non-respect de sa signature s'élève à 82 M$

MONTRÉAL, le 13 avril 2016 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) estime que le manque à gagner, créé par le nouveau règlement sur les avantages autorisés à un pharmacien, réécrit unilatéralement par le ministre Gaétan Barrette et publié aujourd'hui, s'élèvera à 82 M$ d'ici la fin 2016. Ce manque à gagner correspond à l'écart minimal entre le règlement modifié et l'entente signée.

« Si l'objectif de Gaétan Barrette est d'asphyxier la pharmacie communautaire, il ne peut pas mieux s'y prendre ; il s'agit d'une situation extrêmement préoccupante pour les professionnels de la pharmacie communautaire et leurs patients », de déclarer Jean Thiffault, président de l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) en rappelant qu'un millier d'emplois a été perdu depuis septembre et que d'autres licenciements sont à prévoir.

Le ministre fait encore diversion
« Le ministre tente aujourd'hui de minimiser le non-respect de sa signature en manipulant des chiffres attribués à l'AQPP, pris totalement hors contexte ; il essaie encore de faire diversion pour qu'on oublie son geste impardonnable », d'ajouter M. Thiffault.

Le ministre bafoue sa propre signature
Rappelons qu'en juin dernier, les pharmaciens ont été les seuls professionnels de la santé à accepter de contribuer à l'effort budgétaire du gouvernement en lui versant 400 M$ sur trois ans, à même leurs honoraires en vigueur actuellement, et ce, sous la menace de l'application du projet de loi 28. En guise de mesure d'atténuation, le ministre s'était engagé à déplafonner les allocations professionnelles, soit le montant que remettent aux pharmaciens les compagnies de médicaments génériques en fonction de leurs achats d'un médicament donné.

Ce matin, l'AQPP a annoncé par communiqué qu'elle retirait sa confiance envers le ministre, puisque le règlement publié ne rencontre ni l'esprit ni la lettre de l'entente.

Réunion d'urgence du conseil d'administration
Le conseil d'administration de l'AQPP se réunissait cet après-midi afin d'évaluer ses options. Une assemblée extraordinaire des membres aura vraisemblablement lieu la semaine prochaine. « Tous les recours légaux et tous les moyens de pression seront étudiés afin d'obtenir les garanties nécessaires, pour que le gouvernement honore une fois pour toutes l'engagement du ministre de la Santé », a affirmé M. Thiffault.

À propos des allocations professionnelles
L'AQPP rappelle que les pharmaciens ne sont pas attachés aux allocations professionnelles, eux qui souhaitent d'abord être rémunérés à leur juste valeur pour leur expertise et les services pharmaceutiques qu'ils rendent. Toutefois, dans le modèle actuel et à court terme, ces allocations sont essentielles pour le maintien des pharmacies communautaires. Elles sont encadrées et doivent obligatoirement être investies à 100 % dans les services pharmaceutiques de proximité aux patients.

À propos de l'AQPP
L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires est constituée en vertu de la Loi sur les syndicats professionnels et elle représente les 2 048 pharmaciens propriétaires des 1 866 pharmacies du Québec, qu'ils soient affiliés ou non à une chaîne ou à une bannière commerciale.

SOURCE Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Renseignements :

et demandes d'entrevues : Pierre-Yves Séguin, AQPP, pyseguin@aqpp.qc.ca; (514) 254-0676 # 234 ou (514) 358-2188; Jean-Michel Nahas CASACOM, jnahas@casacom.ca, (514) 817-1185


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.