Le ministre Bachand reconnaît qu'il faut réinvestir en santé, mais choisit de
taxer les Québécois

MONTRÉAL, le 30 mars /CNW Telbec/ - Le budget du ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, se démarque de ceux présentés par ses prédécesseurs puisqu'il entreprend le nécessaire ménage des finances publiques en s'attaquant aux dépenses de l'État. "Ce budget n'est pas anodin et aura énormément d'impact sur le système de santé". Tels ont été les premiers commentaires du président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le Dr Gaétan Barrette. "Les mesures de taxation rendues publiques par le ministre annoncent une nouvelle étape dans l'évolution du système public de santé", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la FMSQ estime que ce dernier fait fausse route en ce qui concerne la limitation de la croissance des dépenses en santé à 3,7 %. "Même en ajoutant la contribution santé qui, selon les prévisions, devrait porter la croissance globale des coûts à 5 %, force est de conclure que le gouvernement annonce un gel, voire une diminution, des services en santé au Québec", a indiqué le Dr Barrette.

Rappelant que par les années passées la croissance moyenne des coûts de santé avait été de l'ordre de 5,8 %, le président de la FMSQ entrevoit des jours difficiles pour l'avenir du réseau de la Santé et des Services sociaux. "Il est impossible de concilier cet objectif de rationnement à hauteur de 3,7 % avec la croissance naturelle des besoins en santé notamment en raison du vieillissement de la population, et ce, même en ajoutant les revenus escomptés par l'introduction d'une franchise ou de la contribution santé qui devraient rapporter 1,4 milliard de dollars d'ici 2013-2014. Le gouvernement devra visiblement se tourner vers des sources de financement additionnelles, sinon l'effet sera dévastateur", d'ajouter le Dr Gaétan Barrette.

Le président de la Fédération s'est réjoui du fait que le ministre des Finances ait choisi de retenir certaines des mesures que la FMSQ a proposées dans le cadre de sa campagne publicitaire L'expertise a un prix, soit l'introduction d'une redevance sur l'eau utilisée comme intrant ou dans les procédés industriels et la révision du régime des droits miniers. "Le gouvernement aurait pu aller beaucoup plus loin puisque nos mesures totalisaient des revenus récurrents de plus de 2 milliards de dollars par année", a conclu le Dr Barrette.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 500 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités médicales. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.

SOURCE Fédération des médecins spécialistes du Québec

Renseignements : Renseignements: Nicole Pelletier, ARP, Directrice des Affaires publiques et des Communications, Ligne média: (514) 350-5160


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.