Le minisommet économique: un exercice futile et une insulte à la population
du Québec

MONTRÉAL, le 19 janv. /CNW Telbec/ - La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) dénonce vivement l'approche retenue par le gouvernement d'organiser une rencontre économique avec quelques partenaires en excluant la population d'un débat qui aurait dû être beaucoup plus large.

La FAE estime que cette rencontre portant sur l'avenir du Québec et sur les conditions à mettre en place pour faciliter la reprise économique est un exercice futile et peu crédible. Le gouvernement tente de faire croire qu'il lui sera possible, en quelques heures, de dégager de véritables solutions aux nombreux défis auxquels est confrontée la société québécoise. Le gouvernement du Québec brandit le spectre des hausses tarifaires comme une alternative inévitable et refuse toujours de faire une lutte plus musclée contre l'évasion fiscale. Ces problèmes ne seront même pas abordés dans la rencontre économique de Lévis.

"Le gouvernement prétend que la rencontre n'abordera pas les questions prébudgétaires, mais est-ce bien le cas? Est-ce une façon de détourner l'attention de l'inaction du gouver-nement ou de cautionner des choix déjà ciblés? Un tel sommet nous apparaît un bel exercice de relations publiques qui ne garantit nullement des résultats de nature à satisfaire l'ensemble de la population québécoise. Il y a des questions cruciales à régler dans plusieurs sphères d'activité, notamment dans le secteur de l'éducation. Il y a une nécessité d'avoir un débat plus large avec une véritable participation citoyenne. C'est faire insulte à l'intelligence des citoyens que de pavoiser sur les résultats probables d'un tel sommet", a déclaré le président de la FAE, Pierre St-Germain.

La FAE qui ne participera pas à cette rencontre, croit que les problèmes de déficit, de fiscalité, de tarification et de privatisation sont suffisamment importants pour faire l'objet d'enjeux électoraux clairement définis.

Même si d'autres partenaires prendront part à cette rencontre, la FAE réitère que toutes les discussions, notamment celles portant sur l'éducation, doivent trouver une tribune plus large et interpeller l'ensemble de la population pour s'assurer de poser un regard vraiment complet sur les enjeux et les solutions.

La FAE regroupe neuf syndicats de l'enseignement qui représentent quelque 30 000 enseignantes et enseignants (le tiers du personnel enseignant au Québec) du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes ainsi que le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier.

SOURCE Fédération autonome de l'enseignement (FAE)

Renseignements : Renseignements: Armand Dubois, conseiller au Service des communications, (514) 666-7763, poste 296, Cellulaire: (514) 910-1754; Source: Fédération autonome de l'enseignement


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.