Le mépris de la Société du Musée canadien des civilisations en lice

    
    Après avoir forcé à la rue ses 420 employés, le Musée canadien des
    civilisations est honoré par une mise en nomination pour un prix par la
    Société des musées québécois. Les travailleurs des musées ont décidé de
    s'inviter à la soirée de réception.
    

OTTAWA, le 14 oct. /CNW Telbec/ - Alors même qu'une grève touche les employés du Musée des civilisations et du Musée de la guerre, la Société des musées québécois a choisi de récompenser l'institution fédérale en la nominant pour un prix. C'est pourtant son mépris des conditions de travail de ses employés et son intransigeance à la table des négociations qui causent le conflit actuel.

Les 420 employées et employés, qui sont représentés par l'Alliance de la Fonction publique du Canada, demandent les mêmes protections que celles dont bénéficient d'autres travailleuses et travailleurs fédéraux dans la région d'Ottawa-Gatineau. Leur employeur, la Société du Musée canadien des civilisations, refuse de les traiter équitablement et de leur accorder des protections contre la sous-traitance.

Pourtant, le salaire des travailleuses et des travailleurs du Musée des civilisations et du Musée de la guerre est inférieur à celui de tout le personnel des autres musées fédéraux dans la région d'Ottawa-Gatineau - dans certains cas, ce personnel touche jusqu'à 40 % de moins.

Le 9 octobre dernier, les pourparlers entre l'Alliance de la Fonction publique du Canada et la Société du Musée canadien des civilisations ont achoppé quand la direction du Musée a demandé à ses employés de retirer leurs revendications sur la protection de leurs emplois contre la sous-traitance.

Les travailleuses et les travailleurs sont en grève depuis le 21 septembre. À la fin du mois d'août, ils ont voté à 92 % pour la grève. Le 18 septembre, les pourparlers se sont enlisés.

Fiers d'être les principaux responsables de la bonne performance du Musée des civilisations et du Musée de la guerre, les employés ont décidé de s'inviter à la réception. Ils feront entendre leurs revendications le 14 octobre à 18 :15 face à l'Hôtel Château Laurier, à Québec.

SOURCE Alliance de la fonction publique du Canada

Renseignements : Renseignements: et entrevues: Pierre Parker, coordonnateur régional AFPC, (613) 720-1267


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.