Le médecin hygiéniste de Toronto revoit son opinion sur l'étude de Metrolinx

TORONTO, le 16 sept. /CNW/ - Metrolinx a le plaisir d'annoncer que le Dr McKeown, médecin hygiéniste de Toronto, a aujourd'hui revu son opinion concernant l'étude sur l'expansion du service sur la ligne Georgetown sud et sur le projet de liaison ferroviaire entre la gare Union et l'aéroport Pearson. Ce changement d'opinion découle du document additionnel qu'a soumis Metrolinx au ministère de l'Environnement et qui traite de la méthodologie utilisée dans le rapport environnemental du projet. Dans sa correspondance subséquente au ministre Gerretsen, le Dr McKeown a demandé que ses commentaires soient pris en considération en fonction de l'information technique additionnelle fournie. Il est possible de consulter les deux nouveaux documents à l'adresse www.metrolinx.com.

Voici les éléments importants de l'opinion révisée que le Dr McKeown a adressée au ministre :

    
    -   "Il n'y a aucun risque accru de leucémie associé au projet proposé."
    -   Metrolinx n'a pas sous-estimé la hausse projeteé des
        concentrations locales de différents contaminants dans l'air
        découlant du projet d'expansion du service ferroviaire.
    -   Metrolinx n'a pas sous-estimé l'augmentation prévisible des risques
        aigus pour la santé.
    -   Comme solution alternative à l'électrification, d'autres mesures
        d'atténuation proposées par Metrolinx pourraient être acceptables, à
        condition d'être démontrées.
    

"Nous sommes heureux que le Dr McKeown soit revenu sur sa déclaration précédente selon laquelle notre projet entraînerait une augmentation du risque de leucémie parmi les enfants et les autres résidants. Il reconnaît également que nous n'avons pas sous-estimé dans notre étude les conséquences sur la qualité de l'air ou les risques pour la santé. Cela confirme la valeur et la rigueur scientifiques de l'analyse et des résultats de notre rapport environnemental du projet", a déclaré Rob Prichard, président et chef de la direction de Metrolinx. "Nous avons collaboré de manière constructive et productive avec le Dr McKeown et ses collègues pour promouvoir la santé publique et nous espérons renforcer cette collaboration."

L'équipe d'experts techniques de Metrolinx a utilisé des méthodes reconnues à l'échelle internationale pour démontrer que cette expansion des transports en commun peut être exploitée en toute sécurité sans poser de risque pour la santé humaine la plupart du temps. Metrolinx a pris des engagements concernant un plan d'atténuation des risques qui permettra de gérer des situations exceptionnelles, lorsque des conditions météorologiques extrêmes pourraient se combiner à des débits de circulation élevés pour entraîner une détérioration de la qualité de l'air certains jours. Metrolinx étudie également la possibilité d'électrifier l'ensemble du réseau ferroviaire de GO Transit à plus long terme.

Selon un rapport du Bureau de santé publique de Toronto publié en 2004, environ 1 700 décès prématurés peuvent être attribués chaque année dans la région du grand Toronto aux effets néfastes de la pollution atmosphérique. Selon le rapport, les voitures et les camions constituent une importante source de matières polluantes de l'air de la région. Dans un rapport de 2007, le Bureau de santé publique de Toronto a déterminé que 440 de ces décès sont directement liés à la pollution causée par la circulation automobile. En 2008, l'ensemble du réseau GO a permis de retirer de nos routes environ 50 millions de déplacements de véhicules.

Depuis janvier 2009, Metrolinx mène un vaste processus de consultation publique auquel presque 2 000 personnes ont participé, dans le cadre de 18 journées portes ouvertes et de plus de 20 rencontres communautaires. Metrolinx a également organisé des portes ouvertes virtuelles qui étaient accessibles en tout temps pendant toute la durée du processus de consultation. En réponse au nombre considérable de commentaires et de suggestions formulés, certaines modifications et améliorations importantes au projet d'expansion du service sur la ligne Georgetown sud et la liaison ferroviaire entre la gare Union et l'aéroport Pearson ont été intégrées au rapport final.

Une période d'examen de 35 jours a débuté, le 1er septembre 2009, qui permettra au ministère de l'Environnement d'évaluer les conclusions du rapport environnemental et de prendre une décision sur le projet.

Metrolinx est un organisme d'État de la province de l'Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site Web à l'adresse www.metrolinx.com.

Available in English

SOURCE Metrolinx

Renseignements : Renseignements: Relations avec les médias: Jacquie Menezes, Agente principale, Affaires publiques et médias, Metrolinx, Tél.: (416) 874-5923, Cell.: (647) 289-4523, jacquie.menezes@metrolinx.com, www.metrolinx.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.