Le mauvais état de la voie et un drainage inadéquat ont entraîné le déraillement d'un train du Huron Central Railway près de Spanish (Ontario), en novembre 2015

GATINEAU, QC, le 8 mars 2017 /CNW Telbec/ - Dans son rapport d'enquête ferroviaire (R15H0092) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) mentionne le mauvais état de la voie et un drainage inadéquat comme facteurs importants du déraillement d'un train du Huron Central Railway (HCRY) survenu près de Spanish (Ontario), en 2015.

Le 1er novembre 2015, vers 22 h 50, heure normale de l'Est, un train de marchandises du HCRY roulait vers l'ouest à 25 mi/h sur la subdivision de Webbwood quand un freinage d'urgence provenant de la conduite générale s'est déclenché au point milliaire 72,08, près de Spanish (Ontario). Deux groupes distincts de matériel roulant ont déraillé, ce qui a entraîné la destruction de quelque 225 pieds de plateforme de la voie. Aucune marchandise dangereuse n'a été en cause et personne n'a été blessé.

L'enquête a permis de déterminer que le premier groupe (trois locomotives et les huit premiers wagons du train) a déraillé lorsque la plateforme s'est affaissée et que le joint du rail nord s'est rompu sous le train. Le second groupe, qui comprenait cinq wagons vides près du milieu du train, a déraillé par suite de forces de compression longitudinales, produites par la collision des wagons entre eux alors que le train décélérait rapidement durant le déraillement. L'enquête a également permis de déterminer que le programme d'entretien et  d'inspection des voies du HCRY n'était pas efficace dans la résolution des divers problèmes d'infrastructure de la voie, dont le drainage, l'instabilité de la voie et les défauts de joints de rail. Dans l'événement à l'étude, le blocage d'un ponceau a laminé le drainage durant plusieurs jours de pluie, ce qui a permis à l'eau de former des bassins, de migrer par le remblai de la voie ferrée et de saturer la couche supérieure de plateforme. Si les inspecteurs de la voie ne reçoivent pas de formation appropriée sur les signes précurseurs de risques géologiques, tel un drainage inadéquat, l'instabilité du sol pourrait ne pas être détectée en temps opportun, ce qui augmente le risque de déraillement causé par l'état de la voie. De plus, on a laissé en service de nombreux défauts de joints de rail sans faire régulièrement les inspections de suivi nécessaires.

Après l'événement, on a mis en place des limitations de vitesse pour tous les défauts de la voie relevés sur la subdivision de Webbwood, et ces défauts ont été réparés. Les limitations de vitesse n'ont été levées qu'une fois les réparations effectuées et inspectées par un superviseur.

Comme le HRCY est un chemin de fer sous réglementation provinciale, le BST a mené son enquête en vertu d'un protocole d'entente avec la province de l'Ontario.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.